Emmanuel Macron s’engage à soutenir la création de NFT et du metaverse en France

 

Emmanuel Macron s'engage à développer une politique dédiée en matière de NFT. Tandis que la campagne touche à sa fin, le candidat président a également annoncé son intérêt pour un musée de l'histoire de France dans le metaverse. 

macron moque anti 5g

Alors que la campagne présidentielle s'achève, Emmanuel Macron a accordé une interview à nos confrères de The Big Whale, une nouvelle newsletter consacrée à l'univers des cryptomonnaies.

Pour la première fois, le président candidat a montré un intérêt pour les tokens non fongibles (NFT), ces œuvres d'art certifiées sur une blockchain. “Je souhaite que nos principaux établissements culturels développent une politique en matière de NFT”, déclare Emmanuel Macron, quelques jours avant le deuxième tour des élections.

Sur le même sujet : Amazon veut se lancer dans le metaverse avec son propre casque de réalité virtuelle et augmentée

Macron veut lancer un musée consacré à la France dans le metaverse

Le président français imagine notamment la “valorisation, la diffusion et la protection des jumeaux ou déclinaisons de leurs collections physiques” des musées du pays. Plus concrètement, Emmanuel Macron semble souhaiter la création de NFT basés sur les oeuvres exposées dans les musées français. Ces copies numériques pourraient participer à valoriser l'héritage culturel de la nation, laisse entendre le candidat. Sans surprise, les projets du président sont encore particulièrement flous.

Emmanuel Macron a également rappelé son intention de développer un metaverse européen. En mars, l'homme politique avait en effet évoqué un projet visant à s'émanciper des entreprises américaines et chinoises lors du développement du Web3. L'entourage du candidat avait glissé qu'il s'agissait surtout de soutenir la création des technologies sous-jacentes qui permettront au metaverse de fonctionner.

L'adversaire de Marine Le Pen en a remis une couche en assurant vouloir “que les acteurs européens maîtrisent les briques technologiques associées au Web3 et au métavers pour ne pas dépendre des géants américains ou chinois”. Dans cette optique, Emmanuel Macron prévoit de “soutenir des moteurs graphiques alternatifs, des technologies de captation” pour la réalité augmentée ou virtuelle.

Enfin, le président imagine la création d'un musée consacré à l'histoire de la France dans le metaverse : “la France à travers sa langue, son patrimoine, ses villes et villages, ses monuments, doit aussi exister dans le métavers. Je souhaite que nous puissions réfléchir à ce que serait un musée dématérialisé de l’histoire de France dans cet univers : quel formidable projet que de penser ce que serait une historiographie numérique de notre histoire collective”.

Ces propos tardifs concernant le metaverse et les NFT visent à séduire les électeurs impliqués dans le Web3 à quelques jours du scrutin final. D'après une étude de Yougov, la société de sondages en ligne, 30% des Français comprennent au moins partiellement ce qu'est le metaverse. Plus de 20% des résidants de la France sont intéressés à l'idée de travailler dans le metaverse ou d'y faire leurs courses.

Source : The Big Whale



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !