Disney+ et Netflix : des pirates créent des faux sites pour voler vos données personnelles

 

Disney+ et Netflix attirent les pirates. Des hackers ont crée plus de 700 fausses pages web reprenant l'interface des deux plateformes de streaming. Leur but ? Berner les utilisateurs pour voler des informations personnelles et des coordonnées bancaires.

Crédits : Disney

 

En cette période de confinement, ceux qui ne télétravaillent pas s'occupent comme ils peuvent. Si certains se battent actuellement pour sauver leur PS4 après la mise à jour 7.50, d'autres terminent la Casa de Papel sur Netflix ou bien profitent de la période d'essai offerte sur Disney+.

Dans tous les cas, les plateformes de streaming ont le vent en poupe dans l'Hexagone. Les Français préfèrent regarder Netflix et Disney+ plutôt que d'aller sur des sites pirates. Seulement, le succès des deux plateformes stimulent de nombreux hackers. Selon l'entreprise spécialisée en sécurité informatique MimeCast, des pirates ont crée plus de 700 fausses pages web reprenant l'interface de Disney+ et Netflix entre le 6 et le 12 avril 2020.

Ces copies ont pour principal objectif d'attirer des utilisateurs, afin de leur subtiliser des informations personnelles, mais également des coordonnées bancaires. “Nous avons vu une augmentation spectaculaire des domaines suspects se faisant passer pour les géants du streaming à des fins néfastes. Ces sites web frauduleux attirent souvent des utilisateurs sans méfiance avec une offre d'abonnement gratuit”, expliquait le responsable de la cybercriminalité Carl Earn dans les colonnes du journal The Guardian.

À lire également : Netflix pourrait connaître une pénurie de nouveautés pendant plusieurs mois

La vigilance est de mise

La plupart de ces copies reproduisent assez fidèlement l'interface des deux plateformes, de quoi berner les utilisateurs les moins avisés. Néanmoins, certaines erreurs comme des fautes d'orthographe ou des problèmes de design permettent de différencier le vrai du faux. Pour rappel, cette pratique n'est pas nouvelle.

Déjà à la fin mars 2020, le magazine UFC Que Choisir alertait l'opinion public sur ce phénomène. Aux Etats-Unis, un faux site appelé “Netflix-USA” promettait “Netflix gratuit pendant la quarantaine”. Sans surprise, tout ça n'était que de la poudre aux yeux et cachait une arnaque à l'abonnement. 

Si vous comptez vous inscrire ou/et utiliser Netflix ou Disney+ sur PC, soyez vigilant et vérifiez toujours l'origine du site. Comme dit précédemment, des fautes d'orthographe, un logo légèrement différent ou des problèmes de navigation sont autant d'indices susceptibles de vous alerter.

À lire également : Disney+ censure les fesses d’une actrice nue dans un film culte en y collant des cheveux

Source : TechRadar



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
netflix week end
Netflix : les séries et films à regarder ce week-end

Netflix propose chaque semaine de nouvelles séries et de nouveaux films. Pour vous aider à choisir ce que vous allez regarder ce week-end, on vous propose une petite sélection des meilleures nouveautés du catalogue. C’est parti !  Le catalogue Netflix s’enrichit toutes…

Disney+ Logo
Disney+ est disponible sur les Livebox d’Orange, enfin presque

Depuis peu, Disney+ a fait son apparition sur le canal 68 des Livebox d’Orange. Une disponibilité des plus étonnantes, puisqu’aucun FAI n’avait pu nouer de partenariat avec Disney pour proposer le service de SVoD sur ses box ADSL/Fibre au lancement….

salto
Salto : plus de 100 000 inscriptions en à peine trois semaines !

Salto connaît plutôt un bon démarrage en France.  La plateforme de streaming a séduit plus de 100 000 abonnés en trois semaines, ce qui est comparable au lancement de Netflix. Le directeur général de la plateforme, Thomas Follin, donne un…

Youtube logo
Youtube expérimente les publicités audio comme à la radio

Youtube est beaucoup utilisé pour écouter de la musique, que ce soit en Premium ou même en gratuit. Cependant, les publicités diffusées par la plate-forme ne sont pas adaptées à l’écoute seule, et Youtube veut changer ça en incitant les…