Samsung annonce des résultats désastreux face à la concurrence chinoise

 

Samsung vient d'annoncer des résultats catastrophiques. Au cours du quatrième trimestre de 2018, le groupe sud-coréen a enregistré une baisse de 38% de ses ventes. En cause ? La concurrence des constructeurs de smartphones chinois et la baisse de la demande des puces. 

samsung resultats catastrophiques

Comme l'a annoncé Samsung, les chiffres du dernier trimestre de 2018 ne sont guère reluisants. On rappellera néanmoins qu'il s'agit toujours d'une période plus difficile pour le constructeur sud-coréen. Généralement, Samsung enregistre de meilleurs résultats au deuxième et au 3ème trimestre.

Samsung annonce des résultats catastrophiques : une aubaine pour Huawei

Dans un court communiqué de presse, Samsung a annoncé avoir engendré un bénéfice d’exploitation de 10 800 milliards de won, en baisse de 10% par rapport au trimestre précédent, mais aussi par rapport à la même période en 2017. Même son de cloche du côté des ventes, en baisse de 38% par rapport au 3ème trimestre 2018, et de 28% en un an. C'est la première fois en l'espace de deux ans que Samsung enregistre une baisse aussi fulgurante.

S'il reste toujours le leader mondial du marché du smartphone, Samsung a récemment perdu du terrain face à Huawei. D'après le dernier rapport d'IDC et de Strategy Analytics, le coréen conserve encore plus de 20% des parts du marché du smartphone. Néanmoins, l'échec commercial du Galaxy S9 et l'accueil mitigé réservé au Galaxy Note 9, a conduit à une forte baisse des ventes de smartphones sur le haut de gamme. Même son de cloche sur le segment milieu de gamme, qui souffre beaucoup de la concurrence des marques chinoises.

Face à cette baisse des ventes, Huawei en profite pour prendre du galon. Après avoir dépassé Apple en 2018, Huawei espère bien détrôner Samsung en 2019. Pour tenir tête à son rival, le numéro 1 peut compter sur la sortie du Galaxy S10, son nouveau haut de gamme, très différent de ses prédécesseurs, et sur le Galaxy X pliable.

Lire aussi : Samsung espère que le Galaxy X et le Galaxy S10 vont redresser les ventes de smartphones 

Samsung a aussi décidé de dynamiter son milieu de gamme avec des innovations autrefois réservées au haut de gamme, comme d'imposantes batteries, un triple/ quadruple capteur photo ou le scanner d'empreintes digitales sous l'écran.

La division mobile de Samsung n'est pas seule concernée par cette tendance baissière. Les analystes pointent aussi du doigt la chute de la demande de puces mémoire DRAM, anticipée depuis plusieurs mois par la firme. De ce côté là, la situation ne devrait pas s'améliorer en 2019. Que pensez-vous des résultats de Samsung ? Le constructeur va-t-il redresser la barre cette année ?



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
mastercard carte bleue biometrique
Samsung et Mastercard travaillent sur une carte bleue avec capteur d’empreintes

Samsung et Mastercard travaillent actuellement sur une carte bleue équipée d’un lecteur d’empreintes digitales. Avec ce système, les deux entreprises veulent ajouter une couche de sécurité supplémentaire et limiter davantage les contacts physiques avec les terminaux de paiement.  Durant cette…

apple pay
Apple Pay, Google Pay : le paiement sans contact a explosé en 2020

Les paiements sans contact via un smartphone ont explosé en 2020, dépassant même les paiements en espèce. C’est en tout cas ce qu’avance la dernière du cabinet FIS. La pandémie a évidemment favorisé la démocratisation de ce moyen de paiement…

apple silicon m1
Les Macs M1 sont capables de miner de l’Ethereum

Il est possible de miner de l’Ethereum avec un processeur Apple M1. L’ingénieur Yifan Gu est en effet parvenu à utiliser Ethminer, un programme normalement destiné aux PC Windows et Linux, sur la puce de la firme de Cupertino. Toutefois, avec…

bitcoin penurie cartes nvidia
Le Bitcoin provoque une pénurie de cartes graphiques Nvidia et AMD

La pénurie des dernières GeForce RTX 3000 n’est pas prête de s’arrêter. En plus des difficultés pour s’approvisionner en composants, Nvidia doit en plus composer avec les cryptomineurs, qui achètent des stocks entiers de cartes graphiques pour miner le Bitcoin…