Comme Apple, Samsung déclare la guerre aux leakers

 

En miroir d'Apple, Samsung s'attaque aux leakers. Lassé de voir ses smartphones apparaître sur la toile des mois avant l'annonce, le groupe sud-coréen a envoyé une lettre d'avertissement à certains informateurs réputés. Samsung utilise les droits d'auteur pour contraindre les leakers à supprimer les images montrant ses futurs produits. 

galaxy z fold 3 design

Il y a quelques semaines, Apple a envoyé plusieurs lettres de menace aux leakers les plus influents du milieu. La firme de Tim Cook visait spécifiquement les informateurs ayant partagé des informations confidentielles sur les iPhone 13. Sous pression, certains leakers se sont engagés à cesser les fuites afin d'éviter les plaintes.

Suivant les traces de son rival, Samsung a récemment contacté plusieurs leakers afin de faire disparaître des images de ses futurs smartphones. Le constructeur s'intéresserait surtout aux images concernant les Galaxy Z Fold 3 et Z Flip 3. Les deux smartphones pliables sont apparus à de multiples reprises sur la toile. Alors que la conférence Unpacked n'est prévue que le 11 août, nous savons déjà absolument tout du design des deux flagships.

Samsung enquête sur l'origine des fuites

D'après Evan Blass, l'un des leakers les plus réputés du milieu de la technologie, “Samsung prend des mesures plus agressives contre les fuites de matériel”. Apparement, Samsung ne s'attaque qu'aux fournisseurs de photos volées mais ne compte pas se retourner contre les nombreux médias qui relaient ces fuites.

Max Jambor, un jeune leaker allemand, abonde dans le même sens. “Samsung a commencé aujourd'hui à s'attaquer aux images et vidéos de leurs produits pas encore sortis. Certaines des images en fuite disparaîtront dans les prochains jours” prévient Max Jambor, avant d'assurer que “ce n'est que le début”.

Lire aussi : Samsung lancerait un Galaxy Z Flip moins cher en plus du Z Flip 3 en août

Selon les informations obtenues par MyDrivers, Samsung ne se contente pas de menacer certains leakers. Le chaebol enquête activement auprès de ses fournisseurs et partenaires afin d'identifier la source de certaines fuites. En effet, de nombreuses entreprises du secteur, comme des fabricants de coque ou d'accessoires divers, obtiennent des informations sur les smartphones de Samsung des mois avant la sortie. Samsung va-t-il parvenir à endiguer le flux ininterrompu de fuites sur des produits ? On attend votre avis dans les commentaires.

Source : MyDrivers



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !