Cet Ukrainien espionne la position de l’armée russe grâce à ses AirPods volés

 

Après le pillage de sa maison par des soldats russes, un Ukrainien du nom de Vitaliy Semenets a décidé de faire contre mauvaise fortune bon cœur. En effet, alors que ce dernier s’est fait voler ses AirPods, il a décidé d’utiliser la fonctionnalité Localiser pour traquer la position de l’armée. Depuis, il partage la géolocalisation des troupes ennemies sur Intagram.

airpods braquage
Crédits : Unsplash

Tout comme les autres produits Apple, les AirPods bénéficient de la fonctionnalité Localiser qui permet de retrouver les écouteurs dans le cas où ils se seraient égarés dans la nature. Si l’intention est bonne, la dérive n’est bien sûr jamais loin. Les affaires d’espionnage grâce à des AirPods sont légion, ce qui rend par ailleurs très difficile la revente des écouteurs. Toutefois, il arrive que la fonctionnalité se rende utile dans des contextes bien particuliers.

À l’arrivée des troupes russes dans Hostomel, ville ukrainienne située à 27 kilomètres de Kiev, Vitaliy Semenets n’a pas eu le temps de mettre en lieu sûr ses objets de valeur. Rapidement, sa maison se fait piller par les soldats. Parmi les pertes, il remarque que ses AirPods ont été volés par l’ennemi. Dès lors, une idée lui vient. S’il ne remettra probablement jamais la main sur ses écouteurs, il peut utiliser ces derniers pour traquer la position de l’armée russe.

Il utilise ses AirPods pour suivre les soldats russes à la trace

« Grâce à la technologie, je sais maintenant où se trouve mon AirPods. Il a été volé par des orcs russes dans ma maison à Hostomel », écrit Vitaliy Semenets dans son dernier post Instagram. Ce dernier s’accompagne d’une capture d’écran de son application Localiser, qui révèle par conséquent la position des troupes russes qui lui ont subtilisé ses AirPods. Ainsi, l’Ukrainien est capable de suivre en temps réel les déplacements de l’armée russe… et la partager sur les réseaux sociaux.

Sur le même sujet : Apple n’arrive pas à vendre les AirPods 3, les commandes ont chuté de 30 %

Ce n’est probablement qu’une question de temps avant que la Russie ne prenne connaissance du phénomène — si tant est que ce n’est pas déjà le cas. Reste que de telles informations peuvent s’avérer cruciales pour le gouvernement ukrainien, ainsi que pour la population qui se trouverait sur le chemin de l’adversaire. Au début du conflit, des soldats russes avaient déjà dévoilé leur position sans le vouloir en se rendant sur Tinder.

Source : Gizmodo

ukrainien espionne russe airpods



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !