Bungie demande l’aide de PayPal pour se débarrasser des tricheurs sur Destiny

 

Bungie aussi lutte ardemment contre les tricheurs qui gangrènent ses jeux. Si le studio a déjà remporté quelques victoires, un autre procès, l’opposant au vendeur de AimJunkie, lui donne du fil à retordre. Pour l’aider dans sa défense, la firme a donc demandé à PayPal de lui fournir les informations personnelles des personnes ayant acheté le logiciel.

destiny 2
Crédits : Bungie

Jouer à des jeux en ligne revient bien souvent à accepter de faire face à des tricheurs. Aujourd’hui, il existe des logiciels de triche pour à peu près tous les titres multijoueurs, rendant certains d’entre eux complètement gangrenés par le phénomène. De Call of Duty à Pokémon Go, les tricheurs se comptent par millions, laissant bien souvent les développeurs sans véritable solution pour s’en débarrasser.

Aussi, les procès se comptent également à la pelle. C’est en tout cas la solution qu’a choisie Bungie, le studio derrière les deux Destiny. Parfois, la méthode s’avère efficace : il y a quelques mois, le vendeur de logiciels de triche Elite Boss Tech s’est résigné à payer une amende de 13,5 millions de dollars. Mais d’autres fois, le processus est légèrement plus compliqué.

Bungie veut récupérer les données personnelles de ses joueurs pour lutter contre la triche

Depuis l’été dernier, un procès oppose donc Bungie à Aimjunkies, un vendeur réputé de logiciels de triche. Or, ce dernier ne compte pas se laisser faire aussi facilement que son prédécesseur. Selon Aimjunkies, la triche n’est tout simplement pas interdite par la loi, tandis que son logiciel n’enfreint aucune règle de copyright. Malheureusement pour le studio récemment racheté par Sony, la justice semble pour le moment pencher pour le vendeur de logiciels.

Néanmoins, Bungie n’a pas dit son dernier mot. Le studio a en effet sorti une carte pour le moins inattendue de sa poche : PayPal. En effet, celui-ci a demandé au service de paiement en ligne de lui fournir les informations des clients ayant acheté le logiciel de Aimjunkies avec sa plateforme. Parmi ces informations, on retrouve notamment le nom, les adresses mail ainsi que les numéros de téléphone des concernés.

Sur le même sujet : Après Bungie, Sony pourrait racheter d’autres studios pour concurrencer Microsoft

Bungie affirme que ces données l’aideront à remporter son procès. Mais pour son adversaire, cette démarche va beaucoup trop loin. Cette semaine, Aimjunkies a demandé au tribunal de limiter cette opération, arguant que les documents contiennent des informations personnelles qui n’ont rien à voir avec le procès en cours, mettant ainsi à mal la vie privée des concernés.

Source : Torrent Freak



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !