Pokémon Go compte 5 millions de tricheurs, Niantic bannit en masse

 

Niantic a annoncé que 5 millions de tricheurs sévissent sur Pokémon Go et ses autres jeux. Un véritable fléau, contre lequel le studio n’hésite pas à agir en bannissant plus de 20 % d’entre eux. Les systèmes de triche permettent généralement de profiter de l’application sans avoir à sortir de chez soi.

pokémon go accident
Crédits : Paintimpact.com via Flickr

Pokémon Go est loin d’être simplement le phénomène passager qui a occupé l’été 2016 de quelques fans. Aujourd’hui encore, le jeu réunit plusieurs millions d’habitués à travers le monde, qui parcourent les rues de leur ville à la recherche des petits compagnons de Game Freak. Malheureusement, comme tout jeu à succès, l’application héberge son lot de tricheurs. Dans un billet de blog publié le 23 février, Niantic indique en compter 5 millions au total, sur toutes ses plateformes confondues.

Ingress et Harry Potter: Wizards Unite, les deux autres titres populaures du studio, ne sont en effet pas en reste. Pour enrayer le problème, Niantic n’hésite pas à agir. D’après ce dernier, « plus de 20 % des punitions apportées sont des bans permanents ». Le studio applique donc la même pratique qu’Activision, qui bannit à répétition les tricheurs sur Call of Duty : Warzone. Cette fois avec plus de succès, semble-t-il, puisque Niantic affirme que « plus de 90 % des utilisateurs ayant reçu un premier avertissement ont arrêté de tricher par la suite ».

Pokémon est gangrené par la triche, Niantic prend les choses en main

« Tous les jours, de nouvelles manières de tricher sont disponibles sur le web, c’est pourquoi nous travaillons constamment pour […] améliorer nos méthodes de détection ». Niantic indique notamment avoir investi dans de nouvelles technologies et avoir renforcé ses équipes dans ce but. Le studio annonce ainsi que ses « efforts seront amplifiés dans les prochaines semaines ».

Comment peut-on tricher sur Pokémon Go ? Comme sur les autres applications de Niantic, le gameplay se base sur un système de géolocalisation, poussant les joueurs à explorer leur environnement. Certains programmes permettent de contourner ce système, afin de jouer à partir de chez soi sans avoir besoin de se déplacer. Ces derniers se sont révélés particulièrement utiles pendant les confinements, alors que Niantic a prié les joueurs de rester à la maison.

Source : Niantic



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !