Bug GPS du 6 avril 2019 : comment savoir si vous êtes concerné ?

Maj. le 14 juin 2019 à 10 h 10 min

Le 6 avril 2019, certains GPS connaîtront des dysfonctionnements à cause d’un bug lié au système de numérotation du calendrier des GPS. Ce phénomène se produit tous les 19,7 ans. Les GPS récents intègrent déjà un correctif, mais si vous utilisez un ancien boîtier, préparez-vous au bug du 6 avril prochain. On vous dit comment vérifier si vous êtes concerné.

Bug GPS

Un événement rare pourrait venir perturber le bon fonctionnement de votre GPS dans quelques jours. En effet, la réinitialisation de la numérotation du calendrier GPS aura lieu le 6 avril 2019. Pourquoi réinitialiser ? Tout simplement parce que le système de date utilisé au sein des GPS est assez particulier. Plutôt que de suivre le format classique en jour/mois/année, la date s’exprime en numéro de semaine qui s’incrémente continuellement à compter de la date de lancement du GPS.

L’origine du bug GPS du 6 avril 2019

Le système de date au niveau des GPS se base donc sur un format de numérotation en semaines. Jusque-là, on ne voit pas vraiment où est le problème. Mais le fait est que les numéros sont générés dans un espace de stockage 10 bits. Or 1024 est le nombre maximal pouvant être exprimé dans cet espace. Au-delà de ce nombre, certains GPS ne savent plus compter.

1024 semaines correspondent à 19,7 ans. C’est donc le cycle du WNRO (Week Number Roll Over) ou réinitialisation de la numérotation du calendrier GPS en français. Depuis le lancement du GPS en janvier 1980, cet événement s’est déjà produit une fois, le 21 août 1999. La prochaine échéance est pour le 6 avril 2019. Ce bug ne devrait pas empêcher le système de navigation de fonctionner « mais les indicateurs de temps associés devraient afficher des erreurs et corrompre les données de navigation », d’après un rapport publié en septembre 2017 par l’observatoire naval américain.

 

Bug GPS du 6 avril 2019 : comment savoir su vous êtes concerné ?

Dans un entretien accordé à l’association 60 Millions de consommateurs le 19 février 2019, le directeur marketing de TomTom expliquait que les GPS de dernière génération ayant trois à cinq ans intègrent nativement un correctif. Cela est valable pour les GPS TomTom mais également pour les appareils venant d’autres marques. Certains boîtiers GPS nécessitent toutefois une mise à jour.

TomTom affirme que les utilisateurs qui mettent régulièrement à jour leur appareil n’ont « aucune raison de s’inquiéter », sauf ceux qui possèdent un GPS vieux de plus de 10 ans. Ces derniers ne peuvent techniquement pas bénéficier des correctifs du bug.

Les constructeurs, pour la plupart, proposent une page spéciale pour savoir si vous êtes concerné par le bug GPS du 6 avril. Il suffit de renseigner le numéro de série de votre appareil et il vous sera indiqué si une mise à jour est nécessaire. Cela concerne aussi bien les boîtiers externes que les GPS embarqués.

  • Si vous possédez un GPS TomTom, rendez-vous à cette adresse.
  • Si vous possédez un GPS Coyote, rendez-vous à cette adresse.
  • Quant aux GPS Garmin, la marque a indiqué sur Twitter qu’aucun de ses appareils n’est susceptible d’être affecté par le GPS Week Number Rollover (réinitialisation de la numérotation du calendrier GPS).

Enfin, pour ceux qui se posent la question, les applications GPS sur smartphone (Waze, Google Maps et autres) ne sont pas concernées par le bug.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Tesla Model Y : la production serait avancée au premier semestre 2020

Au cours de la présentation de son nouveau SUV électrique Model Y, Tesla avait indiqué que les commandes seraient honorées à partir de fin 2020, voire même début 2021 pour l’Europe. Cependant, une source anonyme a dévoilé l’information selon laquelle l’entreprise accélère…

Model 3 : Tesla dévoile son crash test officiel en vidéo

Tesla vient de mettre en ligne une vidéo présentant les crash tests de la Model 3 réalisés dans son laboratoire dédié en Californie. Afin de s’assurer de la sécurité de ses voitures électriques, le constructeur automobile réalise en effet de nombreuses simulations en interne avant…

Audi arrête de rêver et suspend son projet de voiture volante

À l’occasion du salon international de l’automobile de Genève de 2018, Audi avait présenté un étonnant concept à mi-chemin entre une voiture électrique autonome et un drone, en association avec Italdesign et Airbus. Le constructeur automobile annonce maintenant se retirer du…

Tesla : le prix de l’Autopilot augmentera le 1er novembre

Tesla augmente (encore) le prix de l’Autopilot. Le tarif de l’option conduite entièrement autonome va en effet augmenter de 1000 $ à partir du 1er novembre 2019. Cette nouvelle augmentation est due à la mise à jour V10 du logiciel…

Tesla chute en bourse malgré des livraisons record

Tesla a annoncé avoir livré 97 000 voitures électriques au troisième trimestre de 2019, soit 2000 unités de plus qu’au trimestre précédent. L’entreprise réalise son meilleur score en termes de livraisons mais cela n’a pas empêché son action de dégringoler…