Blizzard : des pirates publient gratuitement les jeux sur Discord pour lutter contre Battle.net

 

Blizzard a été victime d'un piratage massif : plusieurs de ses jeux sont disponibles actuellement sur Discord. Cette opération est l’œuvre de Blizzless, un collectif qui revendique vouloir lutter contre les conditions d'utilisation jugées excessives de Battle.net, le launcher officiel du studio.

Diablo 2 Resurrected

Décidément, l’année 2022 aura été mouvementée pour Blizzard. Après son rachat par Microsoft et la polémique engendrée par le système de microtransactions de Diablo Immortal, le studio doit désormais faire face à la menace des pirates. Blizzless, un collectif vraisemblablement originaire de Russie, s’est en effet attaqué au géant du jeu vidéo ces derniers jours via une action coup de point.

Depuis quelques jours, les pirates ont rendu disponibles plusieurs jeux Blizzard au téléchargement gratuit sur leur serveur Discord. Parmi ces derniers, on retrouve notamment Diablo II Resurrected, ainsi que Starcraft : Remastered et Warcraft III : Reforged. Outre la distribution des jeux, Blizzless a un objectif bien précis en tête : libérer les joueurs des restrictions imposées par Battle.net, le launcher officiel de Blizzard.

Des pirates veulent libérer les joueurs de Blizzard

« Blizzless est un projet visant à supprimer les restrictions des produits classiques d’une société bien connue, imposées par la liaison réseau aux serveurs », déclare le collectif dans un communiqué. « Notre équipe voit l’objectif dans le développement de serveurs alternatifs pour pouvoir utiliser les produits achetés sans restrictions, sans collecter de données personnelles et après la fin du support. »

Sur le même sujet — Blizzard : de nouveaux détails apparaissent sur son mystérieux jeu de survie

Blizzless souhaite ainsi lutter contre les conditions d’utilisation de Blizzard, qui oblige les joueurs à se connecter à leur compte Battle.net pour jouer en ligne à ses titres. De plus, le collectif dénonce le risque de perdre sa ludothèque du jour au lendemain, suite à un bug comme cela a déjà été le cas sur Steam ou tout simplement une décision imprévue du studio. Enfin, Blizzless évoque la punition qu’ils estiment injuste envers les joueurs russes et biélorusses des suites de la guerre en Ukraine.

Pour l’heure, les projets des pirates sont encore flous. Néanmoins, ces derniers ont évoqué l’idée de rendre open source leur hack à l’avenir. « Nous prévoyons de publier une partie de notre code source lorsque nous aurons terminé, afin que la communauté puisse l’explorer et l’utiliser. Compte tenu de ce qui précède, il serait quelque peu hypocrite de ne pas le faire », ont-ils expliqué.

Source : TorrentFreak



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !