Bitcoin : il demande l’aide de la NASA pour récupérer 7500 BTC jetés à la poubelle par erreur !

 

James Howells, un ingénieur informaticien, est connu dans le milieu des cryptomonnaies pour avoir malheureusement jeté dans une décharge son disque dur contenant 7500 bitcoins. Perdu en 2013, l'homme essaie depuis de retrouver la trace de l'appareil de stockage. Plus de 7 ans après, il a décidé de faire appel à des experts de NASA et en récupération de données pour l'aider à la tâche.

bitcoin perdus décharge
Crédits : Unsplash

Depuis que le Bitcoin a explosé, enregistrant d'ailleurs un pic record de 69 000 dollars en novembre 2021, on ne compte plus les histoires malheureuses de mineurs ayant perdu le mot de passe de leur Wallet ou leur disque dur contenant une petite fortune. James Howells, un ingénieur informatique, fait partie de ses malchanceux.

Son histoire est connue dans le milieu des cryptomonnaies. En 2013, il détenait sur un disque dur pas moins de 7500 Bitcoins qu'il l'avait miné lui-même avec son PC. À l'époque, le BTC n'en était encore qu'à ses débuts et son cours était loin d'être aussi élevé. Lors d'un ménage de printemps, il jette malencontreusement le précieux disque dur, qui selon ses dires se trouve maintenant dans une décharge de Newport, dans le sud du Pays de Galles.

La mairie reste muette aux réclamations de James Howells

Depuis 7 ans maintenant, James Howells essaie en vain d'obtenir l'autorisation de la municipalité pour fouiller de fond en comble la décharge. Le tout dans l'espoir de remettre la main sur l'appareil de stockage. Les arguments de l'informaticien n'ont pas suffi à convaincre la mairie, alors qu'il promet pourtant de leur léguer un quart de la fortune récupérée. Il faut dire que son contenu vaut aujourd'hui la bagatelle de 454 millions de dollars.

Et à l'heure où de nombreux analystes assurent que le Bitcoin pourrait dépasser les 100 000 dollars en 2022, la valeur du disque dur pourrait aisément atteindre les 800-900 millions de dollars. “Il se pourrait que le disque dur vaille un milliard de dollars et ne rien faire serait une preuve d'incompétence du conseil municipal”, assure-t-il dans les colonnes du site britannique Metro.

Il demande à des ingénieurs de la NASA de lui venir en aide

Dans sa quête pour retrouver le périphérique, James Howells s'est adjoint les services de spécialistes en récupération de données et d'ingénieurs de la NASA, qui ont notamment travaillé sur la catastrophe de la navette Colombia. “Ils ont été en mesure de récupérer les données d'une navette qui a explosé et ils ne semblent pas penser que le fait de chercher dans une décharge sera un problème”, explique-t-il.

Avec cette équipe, l'ingénieur espère pouvoir faire plier la municipalité. Seulement, elle s'inquiète de devoir prendre en charge les frais d'excavation, notamment si les recherches n'aboutissent à rien. Sur ce point, l'ingénieur assure couvrir toutes les dépenses. “Je leur demande une étude de faisabilité de trois mois pour que nous puissions nous asseoir et exposer nos plans et qu'ils puissent faire part de leurs préoccupations et que nous puissions y répondre, mais ils ne veulent pas m'accorder ça”, déplore-t-il.

Selon les dires de James Howells, les opérations devraient durer entre 9 et 12 mois et elles seraient assistées par une technologie d'IA spécialement développée pour l'occasion. Après avoir étudié les photographies aériennes de la décharge, l'ingénieur estime que le disque dur se trouve dans une zone de 200 m2, à laquelle il faut ajouter 15 mètres de profondeur.

Source : Metro UK



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !