Coupure de BFM et RMC : Free dénonce l’attitude de SFR

 

Les chaînes BFM et RMC pourraient devenir indisponibles sur les Freebox à partir du 20 mars 2019. Free et Altice-SFR ne parviennent pas à se mettre d'accord. Le groupe de Patrick Drahi réclamerait 5 millions d'euros à Iliad pour avoir le droit de diffuser ses chaînes. 

patrick drahi xavier niel
A gauche : Xavier Niel (Iliad-Free)
A droite : Patrick Drahi (Altice-SFR)

Altice-SFR menace de couper les chaînes BFM et RMC sur les Freebox à partir du 20 mars 2019 faute d'accord de diffusion avec Free. Le groupe de Patrick Drahi réclame une rémunération à Iliad pour pouvoir distribuer ses chaînes BFMTV, BFM Business, RMC Découverte et RMC Story. Les négociations semblent au point mort et chacun se renvoie la responsabilité.

Imbroglio entre Altice et Free pour la distribution des chaînes BFM et RMC

De son côté, Free dénonce auprès du Figaro “une rupture abusive de contrat”. Selon le FAI, il n'y a même jamais vraiment eu de discussions avec Altice, maison-mère de SFR, à ce sujet. L'opérateur refuse en tout cas de payer pour la retransmission de chaînes disponibles gratuitement via la TNT. Il prône le statu-quo, avec une situation semblable à celle qui a lieu actuellement : à savoir que Free ne rémunère pas Altice pour ses contenus et que ce dernier ne paye pas Iliad pour la distribution de ses chaînes.

Autre son de cloche du côté d'Altice. “Nous avons demandé à discuter depuis neuf mois maintenant. Nous sommes ouverts à la discussion. Si Free était de bonne foi, il aurait fait une contre-proposition. Mais nous n'avons jamais obtenu de réponse”, assure Alain Weill, le PDG du groupe. Il estime par ailleurs que “si Free rémunère les chaînes des groupes TF1 et M6 mais pas les nôtres, il s’agira d’une discrimination”.

Ce à quoi Free rétorque que son accord avec TF1 et M6 concerne les services associés, dont notamment le replay et quelques autres fonctionnalités disponibles sur Freebox, et non pas la diffusion des chaînes en elle-même. De plus, le FAI juge le montant exigé par Altice trop élevé. D'après Les Échos, on demande à Free de payer entre 5 et 6 millions d'euros. Le Figaro évoque quant à lui une somme qui avoisine les 5 millions d'euros.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !