Apple vs Spotify : la firme de Cupertino risque une amende de 23 milliards d’euros en Europe

Maj. le 6 mai 2019 à 17 h 33 min

La Commission de l’Union européenne va ouvrir une enquête contre Apple à la suite d’une plainte de Spotify qui accuse l’entreprise de pratiques anticoncurrentielles. L’objet de la plainte est la commission de 30% prélevée par la firme de Cupertino sur les abonnements Spotify opérés via l’App Store. Cette redevance selon Spotify favorise Apple Music au détriment des applications concurrentes.

Apple Spotify

En mars dernier, Spotify portait plainte contre Apple auprès de la Commission européenne pour concurrence déloyale. Selon le Financial Times, l’institution va ouvrir une enquête pour déterminer si la commission de 30% prélevée chez Spotify, entre autres pratiques, est bien assimilable à un acte anticoncurrentiel qui offre un avantage à Apple Music.

Apple risque une amende de 23 milliards d’euros

La condamnation ou non d’Apple dépendra des résultats de l’enquête. La firme de Cupertino risque une amende qui pourrait aller jusqu’à 10% de son chiffre d’affaires. Si la condamnation arrivait cette année, cela représenterait au pire une amende de 23,7 milliards d’euros (sur le chiffre d’affaires de 2018). Pour rappel, la commission européenne avait infligé une amende record à Google l’année dernière pour des motifs similaires ayant rapport à Android.

Spotify avait porté plainte contre Apple quelques jours après une décision des juges du Copyright Royalty Board (CRB) aux Etats-unis qui oblige les plateformes de streaming à augmenter de 44% la part de revenus reversée aux artistes et compositeurs. Spotify, Google, Amazon et les autres acteurs du streaming musical s’y opposent à l’exception d’Apple qui est le seul à s’être montré favorable. Spotify considère que les 30% de commission prélevés par Apple sont pénalisants pour les concurrents tout en offrant un avantage à Apple Music.

Apple de son côté n’avait pas tardé à exercer son droit de réponse, précisant que cette commission n’est de 30% que pour la première année d’abonnement de l’utilisateur. Elle passe ensuite à 15%. « Spotify ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui sans l’écosystème de l’App Store, mais ils profitent maintenant de leur envergure pour éviter de contribuer à la préservation de cet écosystème pour la prochaine génération d’entrepreneurs. Nous pensons que c’est une mauvaise chose », affirmait Apple dans un communiqué de presse.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !