5G : Orange, Free, SFR et Bouygues lanceront le réseau en France à partir du 18 novembre 2020

 

La 5G arrive finalement en France. Dès le 18 novembre 2020, Orange, SFR, Free Mobile et Bouygues Télécom seront autorisés à émettre sur la bande de fréquence 3,5 GHz, annonce l'Arcep. L'opérateur historique annonce même être en mesure d'ouvrir son réseau le 18 novembre. Mais avant d'activer leurs antennes 5G, les opérateurs devront obtenir l'accord de l'ANFR et des autorités de chaque ville où elles sont implantées. En outre, les réseaux ne seraient pas 

5g

“L’Arcep délivrera prochainement les autorisations d’utilisation de fréquences aux opérateurs” déclare l'Arcep dans un communiqué de presse sur son site web ce 4 novembre. Comme promis à la fin des enchères 5G, le gendarme des télécoms va autoriser Orange, Free Mobile, SFR et Bouygues Télécom à lancer leur réseau dès le 18 novembre.

Ce jour là, l'Arcep délivrera les autorisations à faire publier dans le Journal officiel. Il s'agit d'une étape purement réglementaire. Lors d'un point presse, Sébastien Soriano, président de l'Arcep, estime que les opérateurs pourront rapidement lancer la 5G après cette dernière formalité. “La capacité d’allumage des opérateurs aura lieu entre le 20 et le 30 novembre. C'est une date qui est valable pour toute la France métropolitaineglisse Sébastien Soriano. Evidemment, la date de lancement exacte dépend des opérateurs.

Sur le même sujet : près de 500 antennes 5G sont déjà installées partout en France

Les maires et l'ANFR doivent encore donner leur accord

Comme Orange, l'Arcep ne s'attend pas à ce que le confinement retarde la mise en place de la 5G dans l'Hexagone. Néanmoins, les opérateurs restent suspendus à la décision des maires. Le 20 octobre, l'Arcep a informé les maires que les télécoms ont l'intention d'activer des antennes 5G implantées dans leur ville. Les édiles disposent de 4 semaines pour rendre leur verdict. On s'attend à ce que les autorités de plusieurs villes de France s'opposent au lancement de la 5G sur leur territoire, dont Lille, Grenoble ou Rennes, en mettant en avant des inquiétudes sanitaires.

Avant d'activer leurs antennes 5G, les télécoms doivent aussi obtenir l'autorisation de l'ANFR. “Les opérateurs ont déposé des demandes d’autorisations techniques auprès de l’ANFR (Agence Nationale des Fréquences) après l’enchère de positionnement qui s’est tenue le 20 octobre dernier. Ce qui enclenche un délai de quatre semaines incompressibles” explique Sébastien Soriano. Dans ces conditions, le coup d'envoi de la 5G devrait bien survenir vers la fin novembre, du moins dans les villes où le réseau est autorisé.

Orange allumera ses antennes 5G le 18 novembre

Et Stéphane Richard le confirme dans un entretien à BFM Business. Le patron de l'opérateur historique déclare qu'il ouvrira son réseau 5G dès le 18 novembre. Soit le premier jour autorisé par l'Arcep. Il avoue que le réseau ne sera pas très étendu au départ. Et c'est bien normal : ce fut également le cas avec la 4G. Les zones couvertes seront avant tout celles où des expérimentations ont été menées ces dernières années par l'opérateur.

Et parce que le réseau ne couvrira qu'une petite partie de la population, il prédit que le nombre de forfaits 5G commercialisés sera très limité cet hiver. Il faudra attendre le premier semestre et surtout le second semestre 2021 avant de voir le nombre de souscriptions décoller vraiment.

Lors de cet entretien avec BFM Business, Stéphane Richard confirme l'information sur une éventuelle alliance avec Free dans le domaine de la 5G. Il explique que des négociations sont en cours entre les deux opérateurs afin de partager les réseaux. Ainsi, les abonnés 5G de Free bénéficieraient de la couverture d'Orange (et, peut-être inversement). Il s'agirait d'un accord similaire à celui passé entre les deux sociétés sur les réseaux 2G et 3G. Celui-ci a été signé dans le cadre du lancement de Free Mobile en 2012 (et il a encore cours aujourd'hui).



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !