5G : le gouvernement refuse finalement d’interdire les forfaits illimités

 

Le gouvernement refuse finalement d’interdire les forfaits illimités. Il y a quelques semaines, le Sénat avait proposé de mettre en place des forfaits limités afin de réduire l’impact écologique de nos smartphones. Pour le secrétaire d’État chargé au numérique Cédric O, il est préférable de compter sur la responsabilité individuelle des Français.

forfaits illimites
Crédits : Pixabay

Le secrétaire d’État chargé au numérique Cédric O a accordé un entretien exclusif à nos confrères du Figaro ce vendredi 21 août 2020. Lors de cette entrevue, le politique est revenu sur plusieurs sujets, et notamment sur les moyens mis en place pour que le numérique s’inscrive davantage dans une démarche écologique.

Pour lui, le numérique est d’ores et déjà un acteur de la protection de l’environnement. Il fait notamment référence au recours massif au télétravail pendant cette crise sanitaire, qui permet de limiter les déplacements des individus. Dans cette optique de réduire l’impact écologique de nos smartphones, une mission d’information du Sénat avait soumis l’idée en juin 2020 d’interdire les offres à data illimitées.

Pour celui qui a été l’un des principaux initiateurs de StopCovid, il n’y a pas matière à légiférer sur le sujet. Cédric O appelle plutôt au sens de la responsabilité des Français dans ce domaine : « La manière d’utiliser ces nouveaux outils et services numériques doit également être repensée. Tous les contenus de Netflix n’ont pas besoin d’être regardés en 4K (…) Je ne suis pas pour une approche coercitive. Je préfère miser sur la prise de conscience pour favoriser les comportements », affirme-t-il dans les colonnes du journal.

À lire également : Fin des forfaits illimités – le Conseil national du numérique fait machine arrière et recommande de compléter l’offre

L’Arcep dit non également

L’ex directeur adjoint de la campagne présidentielle de François Hollande n’est pas le seul à partager cet avis. En effet, l’Arcep a également dit non à l’interdiction des forfaits illimités. Pour l’Autorité de régulation des communications électroniques, cette mesure n’a pas de sens à l’heure où le télétravail devient la norme et où l’Internet illimité est plus que nécessaire pour l’économie du pays.

En guise d’alternatives, l’Arcep propose d’adopter certains comportements afin de réduire notre empreinte écologique. L’organisme invite par exemple les Français à privilégier le Wi-Fi à domicile, d’éteindre sa box la nuit ou encore d’acheter des smartphones reconditionnés sur les sites spécialisés plutôt que des appareils neufs.

Source : Le Figaro



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
orange 5g
Orange lancera la 5G dans 15 villes françaises ce 3 décembre 2020

Orange activera finalement son réseau 5G ce 3 décembre 2020. Dans un premier temps, le réseau mobile sera limité à 15 villes françaises, soit seulement 10% de la population. Après le « lancement » raté du 18 novembre, l’opérateur historique s’est engagé…

carte esim image une
eSIM : qu’est-ce que c’est et à quoi ça sert ?

L’eSIM est programmée pour supplanter les cartes SIM. Mais de quoi s’agit-il véritablement, et pourquoi c’est un enjeu important ? Dans ce dossier, nous vous expliquons précisément ce qu’est l’eSIM et pourquoi constructeurs, opérateurs, et clients ont intérêt à adopter…

sfr arcep baisse prix fibre
SFR : l’Arcep exige que l’opérateur baisse les prix de la fibre

SFR va devoir baisser les tarifs d’accès des réseaux fibre mutualisés, et notamment ceux proposés à Bouygues Telecom. L’opérateur avait justement contesté les prix instaurés par SFR auprès de l’Arcep en début d’année 2020. L’Arcep a tranché. SFR va revoir…