Fin des forfaits illimités : le Conseil national du numérique fait machine arrière et recommande de compléter l’offre

 

Un rapport établi par le Conseil national du numérique (CNNum) et avec l’aide du Haut Conseil pour le Climat stipulait qu’il faudrait idéalement abandonner les forfaits illimités au profit de forfaits bloqués. Le but ? Soulager la surconsommation et réduire la pollution environnementale. Une recommandation fortement critiquée ces derniers jours que le CNNum a décidé de clarifier aujourd’hui.

Ordinateur mac connexion internet

Nous vous en parlions il y a quelques jours : dans un rapport publié en juillet, le Conseil national du numérique indiquait sa prise de position quant à un éventuel abandon des forfaits illimités, qui poussent à la surconsommation et à la pollution environnementale. Les forfaits illimités sur nos box Internet, bientôt de l’histoire ancienne ? Pas vraiment, si l’on en croit Sebastien Soriano, le président de l'Autorité de régulation des télécoms (Arcep), qui s’était prononcé en défaveur de cette mesure le 15 juillet.

Abonnements Internet, lignes fixes ou lignes mobiles : le Conseil national souhaitait, et souhaite toujours, « encourager les forfaits à consommation limitée, y compris sur le fixe ». La commission consultative présidée par Salwa Toko préconise également un ralentissement du débit une fois le quota dépassé, non pas un arrêt net de ce dernier.

Vers des forfaits « verts », pour ceux qui n’ont pas besoin de plus

Vivement critiqué, le CNNum temporise. Sur Twitter, la commission s’expliquait le 13 juillet, en précisant que le but est de « sensibiliser les quelques % de clients avec des usages déraisonnables », sans donner plus de détails sur cette notion. « Le CNNum ne remet pas en cause les forfaits fixes illimités mais propose de compléter l'offre », peut-on lire sur un communiqué publié le 15 juillet. « Nous pensons donc que tous les acteurs du numérique doivent avoir une réflexion sur leur empreinte environnementale […] Nous voulons inciter le marché à proposer des offres plus vertueuses, avec la mise en avant de forfaits « verts », en plus de ceux existant aujourd’hui, et adaptés à ceux qui peuvent et souhaitent consommer peu ».

Des forfaits plus écologiques et moins pollueurs, car limités, qui profiteront à ceux qui n’auraient pas besoin d’un accès illimité à Internet. Quid du citoyen, lui aussi « acteur » du numérique ? Selon le Conseil, il faut « lui donner les moyens d’une réflexion sur ses usages ». Pour Annie Blondain, impliquée dans la rédaction de la feuille de route du CNNum publié le 8 juillet « Une fois que vous êtes informés sur le coût carbone de votre consommation, vous pouvez très bien vous dire “je vais regarder moins de vidéos sur mon mobile”, par exemple ».

Selon l'Autorité de régulation des télécoms (Arcep), le numérique représente 3 à 4 % des émissions de gaz à effet de serre au niveau mondial, une empreinte équivalente au transport aérien.

Source : Conseil National du Numérique



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
free mobile
5G : Free accusé de “pratiques déloyales” dans ses publicités

La 5G Free ne pourrait pas vraiment multiplier les débits au vu des fréquences dont dispose l’opérateur. Ce qui ne l’empêche pas de présenter ainsi les mérites de son nouveau réseau. Une association de consommateurs porte plainte pour “pratiques commerciales…

bouygues télécom esim
Bouygues offre 50€ aux clients qui arrivent avant 11h pendant le couvre-feu

Bouygues Télécom s’adapte au couvre-feu décrété par le gouvernement. Pour convaincre ses clients de se rendre en boutique dans la matinée, l’opérateur a décidé d’offrir 50€ à l’achat d’un smartphone subventionné. Pour en profiter, il est impératif d’arriver dans l’enceinte…

orange stephane richard
5G : Orange affirme que la France a un an et demi de retard

Orange estime que la France a accumulé un an et demi de retard sur le déploiement de la 5G. L’opérateur historique regrette que des élus cherchent à freiner le déploiement du réseau en agitant des préoccupations écologiques et sanitaires sans…