5G : Bordeaux veut mesurer l’exposition aux ondes en installant des capteurs

 

L'ANFR, en partenariat avec la municipalité de Bordeaux, a installé dans la ville plusieurs capteurs pour mesurer l'évolution de l'exposition du public aux ondes électromagnétiques, en prévision du lancement de la 5G. La capitale girondine est la 4e ville française à s'équiper avec ces sondes.

bordeaux 5g
Ville de Bordeaux / Crédits : Pixabay

Alors que la 5G est officiellement lancée en France depuis le 18 novembre 2020, la nouvelle génération de réseau mobile suscite toujours appréhensions, craintes et doutes chez certains élus et chez de nombreux utilisateurs. Plusieurs maires n'ont pas hésité à freiner volontairement le déploiement de la 5G dans leur ville, c'est notamment le cas à Rennes.

Face à cette méfiance, le gouvernement a annoncé début octobre 2020 vouloir renforcer les contrôles autour de la 5G et de l'exposition aux ondes, avec le soutien de l'ANFR, l'agence nationale des fréquences. Or en ce mardi 22 décembre 2020, l'ANFR annonce justement la mise en place de trois capteurs de mesures à Bordeaux. 

Une dizaine de mesures par jour

Ces sondes serviront à surveiller l'évolution de l'exposition du public aux ondes électromagnétiques, en prévision du lancement prochain de la 5G dans la cité girondine. Ces capteurs large bande, fabriqués par le laboratoire EXEM, vont mesurer “une dizaine de fois par jour l'exposition des ondes émises par tous les équipements dans les bandes allant de 80 MHz à 6 GHz”, précise l'ANFR sur son site officiel.

Cette gamme d'ondes concerne la radio FM, la TV numérique terrestre, le Wi-Fi, et toutes les technologies de téléphonie mobile, 5G comprise. Selon les précisions de l'ANFR, ces capteurs ont été installés depuis le 8 décembre 2020 dans des lieux extrêmement fréquentés de la ville, le tout à moins de 100 mètres d'une antenne télécom 5G qui doit être activée sous peu.

Des mesures seront réalisées périodiquement, sur une durée de 6 minutes, à différents moments de la journée et de la nuit. Afin de détecter les fluctuations d'exposition, ces capteurs mesurent les niveaux d'exposition toutes les deux heures environ. Ces valeurs feront, à partir d'aujourd'hui, l'objet d'une publication en temps réel dans l'Observatoire des Ondes consultable sur le site de l'ANFR”, conclut l'autorité.

Pour rappel, l'ANFR a récemment publié la carte des premières antennes 5G autorisées à émettre. À l'heure actuelle, plus de 15 000 antennes ont reçu l'autorisation d'émettre en 5G en France.

Source : ANFR



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !