YouTube modifie son algorithme pour s’attaquer aux trolls de Captain Marvel

 

YouTube a été poussé à prendre des mesures pour noyer les vidéos qui appellent au boycott de Captain  Marvel. Le film fait l'objet d'une campagne de dénigrement sur les réseaux sociaux, non pas pour des raisons de fond liées à l'oeuvre, mais à cause de l'actrice principale Brie Larson.

Captain Marvel

 

Captain Marvel vient tout juste de sortir en salle et réalise un excellent démarrage. Mais plusieurs jours avant son lancement, le film faisait déjà l'objet d'un appel au boycott qui n'a visiblement eu aucun impact sur ses débuts au box-office. Brie Larson s'est fait de nombreux ennemis en appelant récemment à plus de diversité dans le monde de la critique journalistique, affirmant notamment que « tous les films ne sont pas faits pour plaire aux hommes blancs ».

Ce commentaire — qui a été sorti de son contexte — lui vaut une pluie d'attaques sur YouTube et Twitter, et ce, malgré les clarifications de l'actrice. Beaucoup de personnes considèrent justement que le MCU (l'univers cinématographique Marvel) doit rester un univers propre aux hommes blancs et aux hétéros.

Captain Marvel : YouTube prend des mesures contre les trolls

Face à la montée de vidéos polémiques sur YouTube, la plateforme s'est sentie obligée de procéder à des modifications dans son algorithme afin de baisser la visibilité des YouTubers devenus des haters de Brie Larson. L'action prise par YouTube est en soi assez simple. Certains termes de recherches comme Captain Marvel et Brie Larson sont devenus des requêtes associées à des « news importantes ».

Lire également : 11 Septembre, Terre Plate, YouTube va enterrer les vidéos conspirationnistes 

Pour cette raison, seules les vidéos venant de chaînes de grande renommée (ABC, CBS, CNN, etc.) sont affichées dans les premières pages des résultats de recherche. Les YouTubers peu connus abordant le sujet se retrouvent désormais au fond de l'océan.

Ce n'est pas la première fois que YouTube prend une mesure basée sur cette méthode. La première fois, c'était en 2017 après la fusillade de Las Vegas qui avait conduit à la prolifération de vidéos conspirationnistes. Il faut également avouer que ces derniers temps, YouTube accentue sa lutte contre toutes sortes vidéos propageant de fausses informations. C'est dire que Google est décidé à nettoyer sa plateforme en s'attaquant aux brebis galeuses.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Screenshot_20210222 111542_YouTube
Youtube sur android : les vidéos en 4K sont désormais disponibles

Il est désormais possible de regarder des vidéos Youtube en 4K HDR sur votre smartphone android . Même si les terminaux disposant d’un tel écran sont rares, cela permet d’avoir une image plus fine grâce au downscale. Youtube mobile ne…

YT
Youtube imite Twitch et lance ses propres Clips

YouTube teste une nouvelle fonctionnalité sur sa plateforme de streaming. Elle n’est pas vraiment inédite, puisqu’il s’agit de la copie conforme des Clips de Twitch. Elle est actuellement en phase de test et pourrait débarquer d’ici peu sur la plateforme….

youtube bannit trump
YouTube bannit à son tour Donald Trump pour 7 jours minimum

Ce mardi, Donald Trump a posté plusieurs vidéos sur YouTube incitant à la violence, selon la plateforme. Conformément à ses conditions générales d’utilisation, celle-ci a décidé de bloquer le compte du président américain, l’empêchant ainsi de poster tout contenu pendant…

Youtube logo
Youtube expérimente les publicités audio comme à la radio

Youtube est beaucoup utilisé pour écouter de la musique, que ce soit en Premium ou même en gratuit. Cependant, les publicités diffusées par la plate-forme ne sont pas adaptées à l’écoute seule, et Youtube veut changer ça en incitant les…

hold up documentaire polémique youtube
Hold-up, le documentaire sur le coronavirus fait polémique sur YouTube

Hold-up, le documentaire qui prétend lever le voile sur les complots derrière la pandémie de coronavirus, continue de faire polémique sur YouTube. Après avoir été supprimé de plateformes payantes comme Vimeo VOD, le film a été partagé en masse sur le site…