YouTube interdit aux artistes et créateurs de critiquer la plateforme de streaming vidéo en public

 

YouTube interdit à tous les artistes et créateurs avec qui il est partenaire de critiquer publiquement sa plateforme. Les musiciens et créateurs de séries originales concernés doivent signer une clause les empêchant de dire du mal de YouTube, révèle Bloomberg. En échange, la filiale de Google leur offre un support promotionnel.

youtube

YouTube contraint les musiciens et les créateurs de séries originales à ne pas rabaisser ou critiquer la plateforme de streaming vidéo en public, nous apprend Bloomberg. Les artistes partenaires doivent signer une clause qui leur enlève contractuellement la possibilité de présenter publiquement des aspects négatifs de YouTube. En échange, ils sont assurés de bénéficier d'un support promotionnel.

Cet accord concernerait en particulier les chanteurs et les musiciens, dont une sélection a été aidée financièrement par YouTube pour produire des vidéos et en faire la promotion. Il s'agit d'une campagne de communication pour le service de partage de vidéos en ligne, qui souhaite construire un pont avec l'industrie musicale.

YouTube : les chanteurs et créateurs

YouTube Remix, son service de streaming musical payant, pourrait d'ailleurs être lancé en mars 2018. Un accord a été trouvé avec Universal Music Group et Sony Music Entertainment. On devrait donc bientôt voir débarquer un nouveau concurrent à Spotify, Deezer, Apple Music et les autres, alors qu'Amazon a décidé de mettre des bâtons dans les roues de Google et YouTube avec AmazonTube.

Il se démarquera de ses rivaux en proposant également des vidéos originales, qu'on retrouve pour le moment sur YouTube Red. Ce dernier fusionnera avec Google Play Music pour créer Remix. Les créateurs associés au programme sont d'après Bloomberg soumis “à plus qu'une exigence de ne pas critiquer le site de vidéos”, sans se montrer plus précis.

Les relations sont souvent tendues entre YouTube, artistes et créateurs. Ces derniers se plaignent régulièrement de la politique de la plateforme de Google en termes de publicité et de revenus. Elle vient d'ailleurs de durcir les règles pour monétiser les vidéos. En 2016, de nombreux artistes comme Taylor Swift s'étaient insurgés contre la politique de YouTube et des services de streaming musical en la matière, exigeant un équilibre des intérêts par rapport “aux sociétés qui exploitent la musique pour leur enrichissement financier”.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
youtube bannit trump
YouTube bannit à son tour Donald Trump pour 7 jours minimum

Ce mardi, Donald Trump a posté plusieurs vidéos sur YouTube incitant à la violence, selon la plateforme. Conformément à ses conditions générales d’utilisation, celle-ci a décidé de bloquer le compte du président américain, l’empêchant ainsi de poster tout contenu pendant…

Youtube logo
Youtube expérimente les publicités audio comme à la radio

Youtube est beaucoup utilisé pour écouter de la musique, que ce soit en Premium ou même en gratuit. Cependant, les publicités diffusées par la plate-forme ne sont pas adaptées à l’écoute seule, et Youtube veut changer ça en incitant les…

hold up documentaire polémique youtube
Hold-up, le documentaire sur le coronavirus fait polémique sur YouTube

Hold-up, le documentaire qui prétend lever le voile sur les complots derrière la pandémie de coronavirus, continue de faire polémique sur YouTube. Après avoir été supprimé de plateformes payantes comme Vimeo VOD, le film a été partagé en masse sur le site…