Xiaomi Mi 10 : les prix des flagship s’envolent, est-ce bien raisonnable ?

 

Aujourd’hui, Xiaomi a officialisé l’arrivée en France de ses derniers nouveaux smartphones haut de gamme, le Mi 10 et le Mi 10 Pro. Leur prix de vente : 799 euros et 999 euros, respectivement. Un prix bien plus élevé que celui de leurs prédécesseurs, puisque le Mi 9 a été lancé à 499 euros seulement. Une inflation qui touche les prix de la marque depuis son arrivée en occident.

xiaomi mi 10 pro prix flambent
Le Mi 10 Pro est proposé à 999 euros

L’année dernière, nous notions avec intérêt et curiosité un pic dans la position tarifaire de la marque OnePlus. Avec le OnePlus 7 Pro, superbe réalisation très ambitieuse, la marque chinoise dépassait le palier des 700 euros. Le flagship killer était même proposé au prix de 829 euros dans sa meilleure configuration. Un montant bien au-dessus des habitudes. Le OnePlus 7T Pro revenait légèrement sur ce positionnement tarifaire avec une seule configuration proposée à 759 euros. Certainement parce que le public avait été un peu refroidi.

Lire aussi : Prise en main du Oppo Find X2 Pro : un smartphone qui va faire du mal au Galaxy S20 Ultra

L’un des meilleurs concurrents de OnePlus, tant au niveau technologique, tarifaire et marketing, est un compatriote : Xiaomi. Avec les Mi et les Redmi, la marque chinoise a su se forger une belle notoriété en France. Et ce en deux ans de présence seulement sur le territoire. C’est d’ailleurs davantage les Redmi Note qui ont permis à Xiaomi de percer aussi fortement. Mais les flagships ont également une bonne réputation de smartphones puissants, complets et moins chers que les autres marques du Top 5 mondial (Huawei, Samsung et Apple pour ne pas les citer).

De la stratégie de conquête à la politique tarifaire

Cependant, comme chez OnePlus, nous notons une belle inflation tarifaire cette année avec la série Mi 10, que ce soit avec le Mi 10, le Mi 10 Pro et même le Mi 10 Lite, annoncés aujourd’hui pour l’Europe. Le premier arrivera dans quelques jours en France au prix de 799 euros. Le deuxième le suivra dans la foulée, mais à 999 euros. Et le dernier, qui n’arrivera sur les étals des distributeurs qu’en mai, sera proposé à 399 euros (notez que certains pays profiteront d’une version à 349 euros). Les prédécesseurs de ces trois smartphones étaient proposés à un bien plus modique.

201820192020
Mi 8 Lite : 269 eurosMi 9 Lite : 329 eurosMi 10 Lite : 399 euros
Mi 8 : 499 eurosMi 9 : 499 eurosMi 10 : 799 euros
Mi 8 Pro : 599 eurosMi 9 Pro : pas dispo en FranceMi 10 Pro : 999 euros

Retour en arrière. En 2018, Xiaomi arrivait en France. Position de challenger ambitieux oblige, la marque propose le Mi 8 à 499 euros, le Mi 8 Pro à 599 euros et le Mi 8 Lite à 269 euros. Nous avons testé ici le Mi 8, pour ceux qui ne s’en souviennent plus. Rappelons aussi que, parallèlement, le Redmi Note 5 était proposé sous la barre des 200 euros et se présentait comme le meilleur rapport qualité-prix du moment. Un an plus tard, Xiaomi présente trois modèles dans la série Mi 9, mais deux seulement arriveront en France : le Mi 9, que nous avons testé ici, et le Mi 9 Lite. Le premier est vendu 499 euros, comme son prédécesseur, et le second 329 euros, soit 60 euros plus chers. L’idée est alors de se différencier de la gamme Redmi.

Le Mi 10 est 60 % plus cher que le Mi 9

Cette année, c’est le Mi 10 qui subit une forte inflation : 300 euros. Cela correspond tout de même à une progression de 60 % du prix. Ce n’est pas rien. Bien sûr, la fiche technique des deux téléphones n’est pas la même. Le Snapdragon 865 a la réputation d’être excessivement cher. De belles technologies sont proposées avec le téléphone. Toutefois, Xiaomi change de gamme. Et, si vous connaissez bien le catalogue de la marque, vous vous rendez compte que le Mi 10 et le Mi 10 Pro sont vendus sur la même tranche tarifaire que les Mi MIX (rappelons que le Mi MIX 3 a été lancé en France à 529 euros et sa version 5G à 649 euros).

xiaomi mi 9t pro prix flambent
Le Mi 9T Pro, lancé en France à 429 euros

Bien évidemment, l’argument de Xiaomi est la montée en technologie de ses smartphones, qui implique cette inflation. Mais le fait que la marque Redmi parvienne à un résultat presque similaire à un prix en dessous nous fait douter que cet argument soit entièrement vrai (mais il l’est en partie, c’est certain). Nous pensons aussi que ce n’est pas un hasard si Xiaomi décide cette année de monter ses prix. D’abord, parce que la tendance est globalement à l’inflation. Huawei, Samsung, Apple et même Oppo, avec le Find X2 Pro, l’ont largement prouvé. Ensuite parce que les difficultés de Huawei suite à la disparition des GMS dans EMUI laissent entrevoir l’ambition de la concurrence qui espère récupérer des parts de marché sur le haut de gamme.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
MIUI 12 bugs mise a jour
MIUI 12.2.1.0 : la mise à jour Xiaomi est truffée de bugs

La mise à jour 12.2.1.0 de MIUI 12, qui intègre des fonctionnalités inédites pour l’application photo des derniers flagships de la marque, causerait de sérieux problèmes de stabilité. Le constructeur recommande de ne pas installer la MAJ.  Mise à jour…

xiaomi mi 11 pro écran qhd 120hz
Xiaomi Mi 11 Pro : la marque miserait sur un écran QHD+ 120 Hz

Le Xiaomi Mi 11 Pro serait sublimé d’un écran QHD+ de 120 Hz, révèle une fuite en provenance de Chine. De plus, il s’agirait de l’un des premiers smartphones du marché à profiter du nouveau SoC Snapdragon 875 de Qualcomm….

test xiaomi redmi note 9 prise en main 7
Xiaomi s’apprête à lancer 2 Redmi Note 9 compatibles 5G

Xiaomi s’apprête à dévoiler deux nouveaux Redmi Note 9, révèle un informateur chinois sur Weibo. Baptisées Redmi Note 9 5G Standard Edition et Redmi Note 9 5G High Edition, ces deux nouvelles variantes se distingueraient d’abord par l’intégration de la…