Test Xiaomi Mi 8 : il est venu et il les a tous vaincus !

test xiaomi mi 8

L’heure du test a sonné pour le Xiaomi Mi 8. Le dernier flagship du constructeur chinois propose une fiche technique très aguicheuse et un rapport qualité-prix agressif. Nous avons pu passer plusieurs jours en sa compagnie, que vaut-il ? Voici nos impressions et notre avis complet sur son design, ses performances, son écran et son appareil photo. C’est parti !

test-xiaomi-mi-8-62

Le Xiaomi Mi 8 succède au Mi 6 de 2017 que nous avions pu tester, le fabricant saute le chiffre 7 pour une raison simple, la sortie de ce flagship lui permet de fêter dignement son 8e anniversaire. La firme met les petits plats dans les grands pour l’occasion et l’appareil propose une fiche technique sans faille à un prix défiant toute concurrence à l’image de nombreux produits commercialisés par la marque.

Vidéo

Dans la boîte

La boîte est noire avec le logo « Mi » et un grand 8 présent sur la devanture. En guise d’accessoires, nous avons droit à un chargeur (prise chinoise), un câble USB Type-C, un cordon de raccordement USB Type-C vers jack 3.5, une petite aiguille pour l’emplacement dual nano SIM et enfin une coque de protection transparente en silicone. La version française lorsqu’elle sera disponible bénéficiera également d’une paire d’écouteurs.

Fiche technique

 Xiaomi Mi 8 SEXiaomi Mi 8
Prix> 240 eurosA partir de 499 euros
Dimensions147.3 x 73.1 x 7.5 mm154.9 x 74.8 x 7.6 mm
Poids172 g172 g
Ecran5,88"6,21"
Définition2248 x 1 080 pixels 18:92248 x 1 080 pixels 18,7:9
PhotoArrière : 12 MP f/1.9 et 5 MP f/2.0
Avant : 20 MP f/2.0
Arrière : double capteur 12 MP f/1.8 et 12 MP f/2.4
Avant : 20 MP f/2.0
OSAndroid Oreo + MIUI 10Android Oreo + MIUI 10
Mémoire interne64 Go64 / 128 Go
MicroSDOuiNon
ConnectivitéWi-Fi 802.11 a/b/g/n, Wi-Fi Direct, hotspot, Bluetooth 5.0 avec A2DP et LEWi-Fi 802.11 a/b/g/n, Wi-Fi Direct, hotspot, Bluetooth 5.0 avec A2DP et LE
NFCNonOui
SoCSnapdragon 710Snapdragon 845
RAM4 ou 6 Go6 Go
Capteur d'empreintes / reconnaissance facialeOui / NonOui / Oui
Résistance à l'eauNonNon
Batterie3120 mAh3400 mAh
Port de chargeUSB Type-CUSB Type-C
Recharge rapideOuiOui
Recharge Qi sans filNonNon
ColorisNoir, blanc, rouge, bleuNoir, blanc, rouge, bleu

Nous retrouvons le SoC Snapdragon 845 couplé à 6 Go de RAM et 64 Go de mémoire interne dans notre version de test. Le Xiaomi Mi 8 arbore un écran de 6,21 pouces AMOLED au ratio 18,7:9 d’une définition de 2248 x 1080 pixels. La reconnaissance faciale fonctionne même dans la pénombre puisqu’un capteur infrarouge est présent à côté du petit haut-parleur présent dans l’encoche de l’écran.

Ensuite, la partie photo n’est pas en reste avec un double capteur principal de 12 + 12 MP, il est identique à celui embarqué sur le Xiaomi Mi Mix 2S. Contrairement à ce dernier, le flagship n’est pas compatible avec la recharge sans fil, le Mi 8 embarque une batterie d’une capacité de 3400 mAh compatible avec la recharge rapide Quick Charge 4. Il n’y a pas de port jack sur ce smartphone, il faudra se contenter d’écouteurs sans fil, USB Type-C ou du câble adaptateur fourni dans la boîte.

Design

Le Xiaomi Mi 8 arbore un magnifique écran AMOLED de 6,21 pouces avec une encoche présente au sommet. Celle-ci est large et permet de nicher le capteur photo à selfie, un petit haut-parleur et un capteur infrarouge permettant à la reconnaissance faciale de fonctionner même dans l’obscurité la plus totale. L’écran occupe une majeure partie de la surface avec un ratio écran-corps de 83,8% supérieur à celui de l’autre haut de gamme de Xiaomi le Mi Mix 2S qui propose un ratio de près de 82% quant à lui.

La coque est composée de plastique et de verre tandis que le cadre du flagship est fait d’aluminium. Sur la tranche droite nous retrouvons les boutons d’alimentation et de contrôle du volume tandis que sur la tranche gauche nous avons droit à un emplacement double nano SIM. Ensuite, sur la tranche inférieure, il y a deux grilles de haut-parleur avec au milieu un port USB Type-C, la prise jack est aux abonnés absents sur cet appareil. Xiaomi souffle le chaud et le froid selon les appareils, mais visiblement Xiaomi a décidé de lui tourner le dos définitivement sur le haut de gamme.

Nous passons à la partie dorsale du flagship, le smartphone est quasi identique à d’autres appareils lancés par le constructeur ces derniers mois. En effet, nous avons droit à un double capteur accompagné de son flash LED placé sur le coin supérieur gauche tandis que le capteur d’empreintes est centré juste en dessous. Il est facile de voir son reflet sur la version noire que nous testons. Le logo “Mi” de la marque est quant à lui visible sur la partie inférieure. Il est bon de préciser que le dos du Mi 8 est un véritable nid à trace de doigt.

Globalement le flagship n’a pas de réelle identité contrairement au Mi Mix 2S qui se distingue clairement sur cet aspect-là. Il n’est pas repoussant pour autant, mais il manque d’un petit quelque chose qui lui donnerait un peu plus de personnalité pour vraiment s’affirmer.

Écran

Xiaomi s’est tourné vers l’AMOLED cette fois contrairement à ses habitudes. Pour notre plus grand bonheur puisque l’écran est vraiment un gros point fort de cet appareil. Haut niveau de constraste, les noirs sont profonds, la luminosité excellente, les angles de vision également. Bref, même en plein soleil nous n’éprouvons aucune difficulté concernant la lisibilité.

Il est possible d’ajuster la colorimétrie dans les paramètres, le mode automatique propose un affichage des couleurs qui nous paraît juste. Le mode standard quant à lui tire un peu trop sur le jaune. Il est possible de faire les réglages en fonction des goûts de chacun. Le mode Always on Display permet d’avoir en permanence la date, l’heure et les notifications affichées lorsque l’appareil est en veille. Ce mode n’a pas un impact significatif sur l’autonomie de l’appareil puisque les pixels noirs sont éteints contrairement aux écrans LCD.

Performances du Xiaomi Mi 8

Le Xiaomi Mi 8 est une bête de course en tout point de vue puisque le smartphone embarque le SoC le plus puissant du moment, le Qualcomm Snapdragon 845. Il va de soi que nous avons des performances à la hauteur et similaires à son cousin, le Mi Mix 2S. Tout réagit au quart de tour et les jeux même les plus gourmands ne lui posent absolument aucun problème.

Nous avons également droit à 6 Go de RAM permettant de profiter d’un multitâche assez généreux. Ce flagship est suffisamment bien bâti pour se confronter à n’importe quel appareil haut de gamme concurrent. Nous avons également passé le Xiaomi Mi 8 sur le grille de quelques benchmarks comme AnTuTu et Geekbench, voici les scores obtenus :

  • AnTuTu : 221550
  • Geekbench : single-core 2437 et multi-core 8391

Nous avons également eu l’occasion de jouer à certains jeux comme Asphalt Xtreme: Rally Racing pour se faire une idée et bien entendu tout tourne au poil sans broncher. Lors de sessions de jeux prolongées, nous notons tout de même une petite chauffe à l’arrière du flagship, mais rien de vraiment gênant loin de la. L’interface est vraiment réactive à tout moment même après avoir lancé un grand nombre d’applications.

Interface

Nous avons gardé la version stable 9.5 de MIUI installée sur le flagship, signalons que MIUI 10 est disponible en version bêta. Nous avons l’habitude de croiser cette surcouche sur l’ensemble des appareils de la marque en dehors du Mi A1 qui repose sur le programme Android One. Nous apprécions le design global de l’interface et les effets de transitions.

Nous avons utilisé le Mi 8 avec la navigation par gestes qui consiste à éliminer les boutons de navigations que nous retrouvons habituellement sur tous les appareils. Il faut glisser le doigt vers le haut pour retourner sur le bureau, en restant longuement le doigt appuyer le multitâche se lance, glisser son doigt de la droite vers le centre permet de retourner en arrière par exemple. Il faut s’y habituer d’autant plus que Android P veut mettre les gestes au centre de l’expérience utilisateur et tire lentement une croix sur les boutons virtuels.

Concernant les autres originalités de MIUI comme d’autres constructeurs ayant choisi l’encoche, nous pouvons faire en sorte de la « supprimer » virtuellement dans les options. OnePlus et Huawei pour ne citer qu’eux proposent également cette possibilité. MIUI propose également tout un tas de fonctionnalités utiles au quotidien comme le filtrage d’appels et SMS, le clonage d’applications et bien d’autres choses.

Il est clair en tout cas que Xiaomi s’inspire de son rival de toujours Apple et ce smartphone en est la preuve vivante d’autant plus que le constructeur ne s’en cache pas dans sa communication et même dans le choix des noms de certaines fonctions. Par exemple la reconnaissance faciale « Face ID » en Chine. En France et dans d’autres pays, ce terme est remplacé par « reconnaissance faciale » tout simplement.

Reconnaissance faciale

La sécurité est capitale sur nos smartphones en dehors du capteur d’empreintes, des mots de passe et autres schémas de déverrouillage, le constructeur propose une autre alternative en s’inspirant une nouvelle fois de son concurrent la pomme, la reconnaissance faciale. Il est vraiment appréciable de pouvoir bénéficier de cette fonctionnalité qui fonctionne même de nuit en ayant notamment recours à un capteur infra rouge.

Cependant, il ne faut pas s’attendre à ce que le Mi 8 dispose du même niveau de sécurité que son rival pommé. L’appareil que nous testons aujourd’hui ne propose pas de capteur 3D, en théorie il est donc moins sécurisé et peut être plus facilement trompé que Face ID d’Apple. Dans tous les cas, nous apprécions de pouvoir déverrouiller le Mi 8 en toutes circonstances grâce à cette alternative certes moins rapide et moins sécuriser qu’un capteur d’empreintes, mais qui fonctionne dans toutes les conditions y compris avec des lunettes et une casquette vissée sur la tête.

Audio

Il n’y a pas de prise jack sur cet appareil. Cependant, Xiaomi fournit un câble adaptateur pour y brancher une paire d’écouteurs munie d’une prise jack 3.5 au port USB Type-C du smartphone. Quant au haut-parleur mono embarqué, il ne brille pas particulièrement, sa faible puissance ne permettra pas de se passer d’une petite enceinte Bluetooth en cas de besoin pour une soirée en comité restreint. Dans tous les cas, le son nous paraît acceptable, comme souvent cela manque un peu de basse dû à la petite taille de l’appareil.

Réseau & GPS

Petite originalité sur ce Mi 8 qui embarque un module GPS fonctionnant sur deux fréquences distinctes. Qu’est-ce que cela apporte dans la pratique ? Un meilleur rafraîchissement lorsque l’on se retrouve en déplacement, mais en dehors de cela c’est à peu près tout. Nous n’avons pas eu le sentiment que cette subtilité apportait quelque chose d’autre, il ne nous paraît pas plus rapide ou plus précis qu’un autre smartphone en tout cas. En dehors du GPS il est compatible avec GLONASS, BDS, GALILEO, QZSS.

Très haut débit menacé satellite saturé

Le smartphone est compatible avec nos bandes de fréquences 4G, c’est le même constat que sur le Mi Mix 2S que nous avions pu tester. Dans tous les cas, la réception est appréciable et il est possible de profiter de la data avec les 2 SIM insérées dans le smartphone, mais cela aura une incidence sur l’autonomie du Xiaomi Mi 8.

Appareil photo du Xiaomi Mi Mi 8

Le double capteur photo qui équipe le Mi 8 est identique à celui présent sur le Mi Mix 2S c’est-à-dire que nous avons droit à deux capteurs de 12 MP, le premier ouvre à f/1.8 et propose une taille de pixel de 1.4µm, il propose une stabilisation optique (OIS) sur 4 axes, autofocus à détection de phase et technologie DualPixel. Quant au second capteur, ce dernier ouvre à f/2.4, propose une taille de pixel de 1µm et téléobjectif avec un zoom optique 2x. Nous pouvons également compter sur un double flash LED.

Bien que le matériel soit strictement identique entre les deux vaisseaux amiraux de Xiaomi. Les photos sont de meilleures qualités selon les experts de DxOMark qui ont attribué un score global de 99 à l’appareil photo du Mi 8 (c’est à dire 105 en photo et 88 en vidéo). Nous savons déjà que le Mi Mix 2S bénéficiera d’une mise à jour lui permettant de profiter d’un traitement d’image similaire à celui de son cousin, le Mi 8.

Hmmmmm

Xiaomi propose à l’instar de son Mi Mix 2S un dispositif de reconnaissance de scènes fonctionnant à l’aide de l’IA. Concrètement, le Mi 8 va reconnaître tout seul ce que vous allez photographier, votre repas, un immeuble ou des fleurs. Cela permettra d’ajuster automatiquement les paramètres pour optimiser la prise des photos. Nous constatons qu’elles sont plus lumineuses la plupart du temps et la colorimétrie est plus vive.

Il peut y avoir des problèmes de sur exposition sur certaines scènes, heureusement Xiaomi permet de désactiver cette fonctionnalité d’un simple appui sur l’icône dédiée sur son application “Appareil Photo”, si cela s’avère nécessaire. Dans tous les cas, le piqué de l’image est tout bonnement excellent en condition de bonne luminosité. Les photos sont très détaillées.

Ce n’est pas le même constat concernant les photos prises de nuit puisque le smartphone s’en sort clairement moins bien que certains concurrents. Je suis personnellement habitué à utiliser un Huawei P20 en ce moment que je considère comme l’un des meilleurs photophones. Ce dernier embarque également de l’IA avec son SoC Kirin 970 et je trouve que les photos prises en basse luminosité sont bien meilleures que celles prises avec le Mi 8.

Toutefois, le Mi 8 ne démérite pas pour autant. Xiaomi a clairement fait du bon travail cette année, je dois reconnaître ne pas avoir été emballé par la cuvée 2017 en matière photo. Le bon en avant en 2018 est significatif, la marque chinoise a bien compris qu’il était urgent de gagner des points concernant cet aspect-là, ô combien important pour bon nombre de consommateurs.

Le mode portrait fournit un effet bokeh convenable, même au niveau des cheveux bien que chez certaines personnes ayant les cheveux longs on puisse rencontrer quelques problèmes d’application du flou d’arrière-plan. Rien de vraiment embêtant, il faut juste veiller à se tenir à une bonne distance du sujet.

Vive l’été

Concernant le capteur à selfie, nous avons droit sur le Mi 8 à un capteur de 20 MP contre 5 MP pour le Mi Mix 2S. Celui-ci permet de capturer des clichés convenables bien que nous rencontrions souvent des problèmes d’exposition. Le mode portrait est passable en revanche sur le capteur frontal.

Côté vidéo, nous avons droit à de la captation jusqu’en 4K à 60 images par secondes, en Full HD on peut aller jusqu’à 240 images par secondes. L’image est de bonne qualité globalement, mais nous remarquons du bruit numérique rapidement quand la luminosité vient à manquer. La stabilisation est de la partie et nous aide à ne pas avoir de vidéos trop “tremblantes”. L’enregistrement audio est correct sans plus, nous éprouvons des difficultés à entendre des sujets lointains. Un constat que nous partageons sur bon nombre d’autres appareils.

L’interface de l’application appareil photo est identique à celle du Mi Mix 2S. Nous retrouvons les modes : courte vidéo, vidéo, photo, portrait, carré, panorama, manuel. Les menus flash, HDR, IA et les filtres sont accessibles en permanence sur le mode photo. Bien entendu le petit menu sandwich permet d’accéder aux paramètres plus avancés pour modifier la qualité photo et vidéo.

Nous sommes dans tous les cas très agréablement surpris par les gros progrès de Xiaomi dans le domaine de la photo et de la vidéo. Le Mi 8 est sans aucun doute l’un des meilleurs smartphones dans ce domaine. Rappelons que selon DxOMark, le Mi 8 a un meilleur score global que le Pixel 2 et l’iPhone X par exemple. Il se permet même d’égaliser le Samsung Galaxy S9 Plus, c’est vraiment impressionnant.

Autonomie du Xiaomi Mi Mi 8

La batterie embarquée dans cet appareil est d’une capacité de 3400 mAh, c’est identique au Mi Mix 2S et les deux s’en sortent de la même manière. Rappelons que les fiches techniques des deux smartphones sont très proches. La recharge rapide est au rendez-vous, mais nous regrettons l’absence de la recharge sans fil. Ce dispositif se démocratise même jusqu’à arriver dans nos véhicules (dommage pour ma Hyundai Kona snif) .

batteries smartphones futur révolutionnaires autonomie

On peut compter sur une grosse journée d’utilisation, de la musique, un peu de jeux 3D, navigation web etc… Cependant, on peut espérer tenir jusqu’à 2 jours sous condition de prêter attention et de ne pas se montrer trop gourmands avec les applications. MIUI propose quelques paramètres pour aider à optimiser l’autonomie de l’appareil. Il est par exemple possible de définir des plages horaires dans lesquels le smartphone pourra se mettre en mode économie d’énergie par exemple ou un seuil.

Prix et disponibilité

Le Xiaomi Mi 8 est disponible à partir de 411 euros chez Gearbest en version 128 Go de mémoire interne et 6 Go de RAM en coloris blanc. C’est un tarif qui nous paraît très raisonnable et agressif compte tenu des prouesses du smartphone. Comme souvent chez Xiaomi, le rapport qualité-prix est très alléchant. Pour ceux qui sont frileux et qui ne souhaitent pas importer de produit, il est toujours possible de patienter un peu pour obtenir le smartphone en France. Le Xiaomi Mi 8 sera bientôt disponible, mais nous ignorons la date exacte ainsi que le prix de l’appareil. Nous pouvons raisonnablement penser que dans tous les cas, nous ne serons probablement pas déçus par la marque.

Conclusion

Nous arrivons désormais au terme de notre test du Xiaomi Mi 8. Un excellent smartphone qui n’a pas beaucoup de défauts il faut bien le reconnaître. Un écran AMOLED magnifique, des performances à la hauteur grâce au SoC Snapdragon 845, un appareil photo au top, une autonomie convenable.

Il faut bien chipoter un peu puisqu’aucun smartphone n’est parfait, nous regrettons que le design soit en quelque sorte quelconque, il manque de personnalité. Enfin, la recharge sans fil est aux abonnés absents sur ce modèle. Néanmoins, le rapport qualité-prix est tout bonnement imbattable dans l’état actuel des choses, ce Mi 8 nous a clairement conquis et ceux qui décideront de mettre la main dessus, ne seront pas déçus par leur acquisition. De plus, Xiaomi a une bonne réputation en matière de suivi.

NOTRE AVIS SUR LE XIAOMI MI 8

Le Xiaomi Mi 8 est venu, il a vu et il a vaincu. Il ne fait aucun doute que cet appareil est le smartphone du moment. Ces performances sont clairement à la hauteur des meilleurs terminaux actuellement disponibles sur le marché, son appareil photo est excellent, son écran AMOLED est à tomber. Bref, le smartphone nous a totalement convaincus Xiaomi marque vraiment des points avec son dernier flagship à tous les niveaux.

Puisqu’il faut bien lui chercher quelques défauts, nous regrettons son aspect qui ne se démarque pas vraiment des autres smartphones de la marque (en dehors de l'encoche). L’absence de recharge sans fil, alors que pourtant son cousin le Mi Mix 2S lui est compatible. Certains regretteront très probablement l’absence de port jack sur ce flagship. Le Mi 8 nous a dans tous les cas séduits.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
Test du Xiaomi Mi 8 Pro : transparent comme une Game Boy, et c’est tout

Avec son Xiaomi Mi 8 Pro, le constructeur mise sur la nostalgie en proposant une version transparente de son smartphone. C’est aussi le premier smartphone de la marque équipé d’un lecteur d’empreintes sous l’écran. Pour le reste, c’est un Xiaomi Mi 8. Suffisant pour concurrencer le OnePlus 6T ? Réponse dans notre test complet !

Test du Razer Phone 2 : moi, moche et méchant

Razer lance le Razer Phone 2, le successeur du premier smartphone doté d’un écran 120Hz. Razer dit avoir corrigé les défauts du premier opus. Nous avons utilisé le Razer Phone 2 pendant quelques jours. Verdict dans notre test complet.

Test de l’Asus ROG Phone : le vrai smartphone gaming, c’est lui !

Né d’un poisson d’avril en 2016, l’Asus ROG Phone débarque sur le marché français. Le constructeur a conçu le smartphone gaming de l’extrême. Tout ou presque sur le papier est réuni pour proposer la meilleure expérience de jeu sur smartphone. Mais qu’en est-il en réalité ? Réponse dans notre test complet !

Test du Oppo RX17 Pro : le presque OnePlus 6T

Après un Oppo Find X accueilli en demi-teinte, le Oppo RX17 Pro s’attaque au marché des smartphones haut de gamme à moins de 600 euros. Il affiche beaucoup de similitudes avec le OnePlus 6T, mais est-il à son niveau ? Nous avons pu utiliser le Oppo RX17 Pro pendant plusieurs jours. Découvrez notre test complet !