XFX : les douanes saisissent 2,9 millions d’euros en cartes graphiques, le constructeur voulait échapper aux impôts

 

Le constructeur de cartes graphiques XFX est dans la panade. Une de ses cargaisons contenant 5840 GPU, soit l’équivalent de presque 3 millions d’euros, a récemment été saisie par la douane chinoise. La firme est accusée d’avoir intentionnellement mal étiqueté ses cartes graphiques afin de payer moins de taxes.

carte graphique
Crédits : Unsplash

Du fait de la pénurie de composants, les cartes graphiques sont devenues des objets de contrebande comme les autres. Certains joueurs sont prêts à payer des fortunes pour s’en procurer une, quand ce n’est pas les mineurs de cryptomonnaies qui vident les stocks en quelques secondes. Mais il n’y a pas que le marché parallèle qui tente de profiter de la situation. Certains constructeurs, en apparence réglementaires, y vont de leur petite combine pour maximiser les profits, au risque de se faire attraper.

Voilà précisément ce qui est arrivé à XFX, une division de Pine Technologies Holdings qui possède des bureaux en Californie et en Chine. Il arrive donc régulièrement à ce dernier d’envoyer des cargaisons remplies de cartes graphiques d’un continent à un autre, ce qui peut rapidement coûter très cher en taxes douanières. Selon les informations du site MyDrivers, rapportées par nos confrères de VideoCardz, il existe un moyen pour échapper à ces taxes : mentir sur les documents de transfert.

Sur le même sujet : RTX 3000, RX 6000 — le prix des cartes graphiques n’a jamais été aussi bas depuis plus d’un an

XFX pourrait perdre des millions d’euros en essayant d’échapper aux impôts

C’est, selon toute vraisemblance, ce qu’a décidé de faire XFX. Il y a quelques jours, une cargaison du constructeur contenant 5840 cartes graphiques a été confisquée à la douane chinoise. Les modèles mentionnés dans la documentation ne correspondaient pas à ce qui trouvait en réalité dans les cartons. C’est une technique apparemment bien connue : pour réduire le coût de la taxe d’importation, on préfère assurer que l’on fait rentrer des produits moins chers dans le pays.

La cargaison, quant à elle, a été évaluée à 20 millions de yuans, soit 2,86 millions d’euros. Les autorités chinoises n’ont pas confirmé que XFX est directement impliqué dans cette affaire. Ceci étant dit, le site du constructeur a été inaccessible pendant plusieurs jours. Ce n’est pas la première fois que celui-ci est accusé de manigance de ce type. Au plus fort de la pénurie, XFX aurait préféré distribuer tout un lot de Radeon RX 5000 directement aux mineurs de cryptomonnaies plutôt que de les mettre en vente.

Source : VideoCardz



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !