Microsoft veut supprimer les ISO de Windows 11 qui ont fuité avant l’heure

 

Microsoft multiplie les plaintes DCMA après la fuite d'un fichier ISO d'une préversion de Windows 11 sur internet en amont d'un événement prévu par la firme sur le “futur de Windows” le 24 juin. Dans une plainte, Microsoft confirme au passage que la prochaine version de Windows s'appellera bien Windows 11. 

Windows 11

Comme vous le savez, Microsoft organise un événement sur le “futur de Windows” le 24 juin 2021. Tout indique que Microsoft dévoilera Windows 11 à cette occasion. On sait en effet depuis plusieurs mois que Microsoft prépare une nouvelle version majeure de Windows qui doit remplacer Windows 10.

Windows 10 a toujours été présenté par Microsoft comme la dernière version majeure du système d'exploitation. La firme semblait ainsi considérer depuis l'OS comme un service. Et plusieurs build ont profondément amélioré Windows 10 depuis sa sortie. Il y a quelques mois, on obtenait les premières infos sur la prochaine mise à jour majeure de Windows 10.

Microsoft fait tout pour faire disparaître les liens vers le fichier ISO de Windows 11

Contrairement à la convention depuis plusieurs années, Microsoft lui avait initialement trouvé un nom de code assez intrigant : Sun Valley. Habituellement Microsoft baptise toujours ses mises à jour par des numéros de build, ou périodes (comme 21H1 ou May Update). Or on a très vite compris que cette mise à jour serait un peu plus profonde que les précédentes.

Des captures d'un nouveau design aux bords arrondis ont commencé à faire surface, augmentant l'intérêt des internautes pour cette prochaines version de Windows. Puis les premières mentions de Windows 11 ont commencé à apparaître, avant que Microsoft n'annonce la tenue prochaine d'un événement sur Windows et que la première build de Windows 11 commence à circuler sous le manteau.

Une rapide recherche dans Google et sur YouTube permet de se rendre compte que beaucoup de chaînes et de sites ont déjà pu mettre en ligne une première prise en main de la prochaine grande version de Windows. Le problème c'est que ce fichier ISO en fuite n'est même pas encore la version destinée aux Insiders, mais plutôt une préversion conçue exclusivement à des fins internes.

Celle-ci a été abondamment décrite comme une sorte de “skin” apposée sur ce qui reste, fondamentalement, Windows 10. Or, on sait que cette version est encore très incomplète. Par exemple, on sait que le Microsoft Store soit subir une mise à jour profonde, qui reste encore absente de cette build de Windows 11.

Par ailleurs, cette version manque d'autres améliorations qui devraient débarquer via des packs Feature Experience Packs – permettant de les activer sans mettre à jour tout le système. Les Feature Experience Packs de Windows 11 semblent pour l'heure réservés aux employés de la firme. Dans ce contexte on comprend pourquoi Microsoft fait tout pour faire disparaître les liens vers ce fichier ISO.

Lire également : Windows 11 nécessite une connexion internet obligatoire à l’installation

Le géant multiplie les demandes DMCA qui lui permettent d'obtenir l'effacement des liens au nom de la propriété intellectuelle. Au passage, Microsoft a de nouveau confirmé le nom “Windows 11” dans une demande adressée aux autorités japonaises. Un quasi-secret de Polichinelle : la boîte de dialogue A propos de Windows mentionne déjà assez clairement le terme “Windows 11”.

Source : Neowin



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !