Windows 11 : la puce TPM 2.0 est désormais requise même sur machine virtuelle

 

0Certains utilisateurs faisant tourner Windows 11 sur une machine virtuelle seront bientôt privés du système d’exploitation. En effet, Microsoft a fait savoir que la configuration minimum requise s’applique désormais également à ces dernières. Autrement dit, il n’est plus possible de contourner l’absence de puce TPM 2.0.

Windows 11

Beaucoup sont les utilisateurs à passer par une machine virtuelle pour tester Windows 11. Cela présente en effet plusieurs avantages. Premièrement, cela évite de mettre à sac son PC avec une version instable du système d’exploitation. Deuxièmement, cela peut permettre de contourner les restrictions imposées par Microsoft, comme la nécessité de posséder une puce TPM 2.0.

Mais cela, c’est de l’histoire ancienne. L’éditeur de Redmond a fait savoir que les machines virtuelles ne sont désormais plus exemptes de la configuration minimum requise. Autrement dit, si vous ne possédez pas la fameuse puce ou si votre PC n’est pas compatible avec Secure Boot, votre trajet s’arrête ici. Vous ne pourrez pas effectuer la dernière mise à jour.

Sur le même sujet : Windows 11 — nouveautés, date de sortie, tout savoir sur le nouvel OS de Microsoft

Vous ne pourrez plus passer par une machine virtuelle pour faire tourner Windows 11

« Les machines virtuelles créées précédemment et fonctionnant sous les versions Insider Preview peuvent ne pas être mises à jour vers les dernières versions », précise Microsoft. « Dans Hyper-V, les VM doivent être créées en tant que VM de génération 2. […] L’exécution de Windows 11 dans des VM et d’autres produits de virtualisation de fournisseurs tels que VMWare et Oracle continuera de fonctionner tant que les exigences matérielles sont respectées. »

L’annonce de la configuration minimum requise pour Windows 11 a fait grand bruit. Après plusieurs mois de polémique, Microsoft est finalement revenu sur sa décision en laissant la possibilité d’installer son système d’exploitation sur un vieux PC. Il faudra pour cela passer par un fichier ISO, qui ne vérifie pas le matériel comme le font les mises à jour. En revanche, c’en est malheureusement fini de votre machine virtuelle si votre ordinateur ne possède pas de puce TPM 2.0 et n’est pas compatible avec Secure Boot. Pour ce qui est de la date de lancement officiel, rendez-vous le 5 octobre prochain.

Source : Microsoft



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !