WhatsApp : messages, numéros de téléphone, vos données personnelles sont sur Google

 

D'après le chercheur en sécurité informatique Rajshekhar Rajaharia, une faille de sécurité touche actuellement la version Web de WhatsApp. Pour une raison inconnue, Google est en mesure d'indexer sur son moteur de recherche les numéros et les messages des utilisateurs. Comme le rappelle le chercheur, c'est la troisième fois que des données personnelles se retrouvent sur Google. 

whatsapp faille
Crédits : Pixabay

Souvenez-vous, un énième scandale frappait WhatsApp en juin 2020. En raison d'un bug lié à la fonctionnalité de partage de fiche de contact, les numéros de téléphone portable des utilisateurs WhatsApp s'étaient retrouvés indexés sur Google. Ce problème a touché des milliers d'utilisateurs à travers le monde, dont des Français.

Or, et selon le chercheur informatique Rajshekhar Rajaharian, WhatsApp est victime d'un bug ayant pour effet des résultats identiques. D'après ses informations, plusieurs numéros de téléphone et messages sont accessibles sur Google. Dans une série de tweets, l'expert explique que seule la version Web de WhatsApp semble touchée par ce problème de confidentialité.

Aucune réaction de la part de WhatsApp ou Google

Selon lui, il y a un souci du côté des outils WhatsApp qui sont censés empêcher l'indexation des données par Google. Néanmoins, le chercheur confirme que ces données ne devraient pas finir sur Google, même en cas d'une défaillance chez WhatsApp. De fait, il assure qu'il y a également erreur du côté de Google.

Cerise sur le gâteau, WhatsApp ne surveille pas les données qui se retrouvent indexées sur le moteur de recherche. En d'autres termes, ces données pouvaient rester en ligne encore un moment sans la découverte du chercheur. Pour l'heure, ni Google ni WhatsApp n'ont réagi officiellement au problème.

WhatsApp n'avait clairement pas besoin de ça

Pour rappel, ce nouveau problème de confidentialité survient alors que WhatsApp est pris dans un véritable raz-de-marée depuis l'annonce de ses nouvelles conditions générales d'utilisations. Désormais, le service pourra partager certaines données personnelles avec Facebook, sa maison-mère.

Et même si cette collecte supplémentaire concerne uniquement vos échanges avec des entreprises sur WhatsApp, ces modifications ont été très mal perçues par les utilisateurs, pas vraiment enclins à partager davantage de données avec Facebook. Résultat, des milliers d'utilisateurs ont migré en masse vers des applications concurrentes, Signal en tête. Afin d'apaiser les tensions, WhatsApp a repoussé l'entrée en vigueur de ces nouvelles conditions d'utilisation au 15 mai 2021.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos dernières applications !