WhatsApp interdit les GIFs pornos suite aux menaces de l’Indonésie

Maj. le 30 mars 2018 à 11 h 57 min

WhatsApp vient d’accepter de retirer les GIFs pornographiques de son application de messagerie suite aux menaces du gouvernement indonésien de bloquer l’accès au service sur son territoire. La filiale de Facebook va s’arranger avec ses fournisseurs de GIFs pour supprimer l’intégralité du contenu pornographique et se plier aux exigences de l’Indonésie. 

whatsapp indonesie gifs porno

L’application de messagerie WhatsApp laisse une grande liberté à ses utilisateurs. Ces derniers peuvent communiquer en toute confidentialité grâce à un système de chiffrement de bout en bout qui rend les conversations impossibles à surveiller. Ainsi, le service WhatsApp détenu par Facebook ne s’octroie aucun droit de regard sur les contenus que s’échangent les utilisateurs. Parmi ces contenus, on compte de nombreux GIFs, fournis à WhatsApp par des entreprises tierces comme Google, Tenor Inc ou GiphyInc.

Toutes sortes d’images GIFs sont disponibles sur WhatsApp. On trouve des GIFs tirés de films, de jeux vidéo, de scènes du monde réel, mais aussi des GIFs pornographiques. Certains utilisateurs se servent de ces GIFs pornos avec humour, d’autres pour faire passer des messages plus intimes à leurs interlocuteurs. Quoi qu’il en soit, chacun fait ce qu’il veut et ceux qui n’aiment pas les GIFs pornos ne sont nullement obligés de les utiliser ou même de les visionner.

WhatsApp accepte les exigences de censure de l’Indonésie

Malheureusement, cette vision libertaire n’est pas du goût de tous. Le 31 octobre 2017, le gouvernement indonésien a envoyé une lettre à WhatsApp pour le sommer de retirer tous les GIFs pornos proposés aux utilisateurs de l’application. Ce lundi 6 novembre 2017, le ministère de la Communication et de l’Information indonésien, Semuel Pangerapan, a averti WhatsApp que l’accès à l’application serait bloqué sur tout le territoire si ces GIFs à caractère sexuellement explicite n’étaient pas supprimés sous 48 heures. Une nouvelle menace, après le blocage de WhatsApp en Chine en septembre 2017.

Sous pression, WhatsApp a choisi de se plier aux exigences de l’Indonésie. Toutefois, la firme américaine a précisé qu’elle n’est pas en mesure de supprimer directement ces GIFs puisqu’ils sont fournis pas des tiers. Les gérants du service vont néanmoins contacter les fournisseurs pour trouver des solutions. L’un des fournisseurs, Tenor Inc, a accepté de retirer les GIFs pornos et s’est exécuté par le biais d’une brève maintenance. GiphyInc quant à lui ne s’est pas encore prononcé. Cependant, compte tenu des efforts déployés par WhatsApp et ses fournisseurs, le ministre indonésien accepte de ne pas bloquer l’application.

Ces menaces de la part du gouvernement indonésien peuvent sembler étonnantes vu de chez nous, mais il faut savoir que l’Indonésie est un pays extrêmement religieux et conservateur. La censure y est très stricte, et une grande partie du web est inaccessible pour les utilisateurs locaux. Il est toutefois très rare qu’un géant du web comme WhatsApp, et donc Facebook, cède aux exigences d’un gouvernement. Ce compromis de la part de WhatsApp laisse penser que l’Indonésie représente un très grand nombre d’utilisateurs de la messagerie parmi le milliard d’utilisateurs quotidiens de WhatsApp.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos dernières applications !
Android : les meilleurs antivirus gratuits

Si vous craignez d’attraper un virus sur votre smartphone ou votre tablette, que vous ne voulez pas prendre le risque d’être espionné à votre insu, retrouvez notre dossier pour une liste complète et détaillée des meilleurs antivirus Android du moment.

WhatsApp : comment télécharger l’APK sur Android

Si vous utilisez WhatsApp, alors vous n’êtes pas sans savoir que les dernières nouveautés mettent un certain temps à arriver dans le Play Store. Heureusement, la société propose chaque nouvelle version sur son site internet sous forme de fichier APK avant son arrivée dans la boutique d’application de Google. Voici comment installer la dernière version du client de messagerie instantanée.