WeChat minimise l’impact des nouvelles sanctions de Trump

 

Le patron de Tencent (maison-mère de WeChat) James Mitchell préfère minimiser l'impact des nouvelles sanctions américaines décrétées contre l'application de messagerie chinoise et le réseau social TikTok. Selon ce dernier, le blocage de l'application n'affecterait que 2% du chiffre d'affaires de WeChat.

wechat

Tout comme TikTok, l'application de messagerie chinoise WeChat est visée par un nouveau décret présidentiel. Celui-ci signé vendredi 7 août 2020 oblige les firmes américaines à cesser toute relation avec WeChat et TikTok après un délai de 45 jours, sous couvert de sécurité nationale. De facto, cela pourrait permettre à l'administration Trump d'ordonner le retrait de ces application du Google Play Store et de l'App Store.

WeChat veut croire que les sanctions ne s'appliqueront pas à Apple en Chine

Néanmoins, comme le fait remarquer le dirigeant de Tencent James Mitchell, les activités de WeChat aux Etats-Unis ne représentent en réalité que 2% du chiffre d'affaires de l'application. Une affirmation qui ne semble pas relever des paroles en l'air. Lors de ses derniers résultats, le groupe Tencent a annoncé une croissance de 37% de ses bénéfices. Reste à savoir si l'interdiction de WeChat s'étendra au Play Store et l'App Store à l'extérieur des Etats-Unis, notamment en Chine.

Les activités d'Apple en Chine (environ 44 milliards de dollars par an) pourraient en effet être durement affectées si les utilisateurs chinois se retrouvaient dans l'impossibilité d'utiliser WeChat – ou Weixin son pendant chinois. Le décret présidentiel est de ce point de vue assez vague. Il interdit “toute transaction en lien avec WeChat par toute personne, ou à l'égard de toute propriété sujette à la juridiction des Etats-Unis, avec Tencent Holdings Ltd. (aka Téngxùn Kònggǔ Yǒuxiàn Gōngsī), basé à Shenzhen en Chine ou toute filiale de cette entité”.

James Mitchell veut quant à lui croire en un impact minime : “si vous analysez les décrets présidentiels signés depuis mai 2019 de même évidemment que le décret signé il y a quelques jours, ils spécifient très clairement qu'ils couvrent la juridiction des Etats-Unis, en conséquence de quoi nous ne voyons pas d'impact sur les entreprises qui mettent en avant notre plateforme en Chine”.

Lire également : TikTok – la CNIL ouvre une enquête sur l'application après un dépôt de plainte

Un optimisme qui se heurte néanmoins au cas de Huawei. Car il faut bien voir que la Maison-Blanche a dans ce cas bien réussi, à coups de décrets présidentiels, à donner un effet d'extraterritorialité à ses sanctions. Allant jusqu'à empêcher les fournisseurs étrangers de fabriquer des puces Kirin pour le groupe.

Source : BBC



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos dernières applications !
  • telegram whatsapp
    Telegram fait plus fort que WhatsApp en proposant des vidéoconférences à 50 personnes

    Telegram rattrape et enterre la concurrence en intégrant des visioconférences à 50 personnes. La messagerie instantanée créée par Pavel Durov dépasse notamment l’offre de WhatsApp, qui propose des appels vidéo en groupe limités à 8 participants seulement. Depuis la polémique…

  • whatsapp alerte
    WhatsApp menace encore ses utilisateurs avec ses nouvelles conditions d’utilisation

    WhatsApp affiche de nouveau une alerte pour pousser les utilisateurs à accepter ses nouvelles conditions d’utilisation avant le 15 mai 2021. La firme propriété de Facebook a préféré ne pas céder à la pression des utilisateurs qu’elle continue de menacer…

  • whatsapp
    WhatsApp teste les messages éphémères qui s’autodétruisent au bout de 24 heures

    WhatsApp teste dans sa dernière bêta une évolution des messages éphémères : l’application permet désormais, en plus de la destruction au bout de 7 jours, un effacement de vos messages au bout de seulement 24 heures. Un délai plus court…

  • whatsapp
    WhatsApp vous laisse enfin changer la vitesse de lecture des messages audio

    WhatsApp se dote d’une fonctionnalité hyper utile dans sa dernière mise à jour bêta : un nouveau bouton permet d’accélérer la vitesse de lecture des messages audio histoire de les passer en revue jusqu’à deux fois plus vite. L’application ne…

  • signal transfert de compte facile
    Signal simplifie enfin le transfert des messages d’un smartphone à un autre

    Un nouvel outil vient d’apparaitre dans Signal. Il permet de transférer plus simplement l’historique des messages d’un smartphone vers un autre. Et ce à l’aide d’une connexion WiFi. Cette fonctionnalité a été déployée dans la version 5.5.0 de l’application Android…

  • meilleures applis rencontre
    Quelles sont les meilleures applications de rencontre en 2021 ?

    Les applications de rencontre sur mobile sont légion, mais toutes ne se valent pas. Découvrez celle qui vous correspond le mieux en fonction de vos besoins, vos envies et vos critères de recherche.  Les services mettant en relation des personnes…

  • android tv
    Amazon Music débarque sur Google TV et Android TV

    Amazon Music débarque enfin sur les dongles Google TV et les TV et mediacenters sour Android TV. Des années après les autres plateformes, l’application du service de streaming débarque enfin. Il semble que ce retard à l’allumage soit lié aux…

  • waze affichage voies
    Waze : Google Assistant est enfin disponible en français

    Waze permet finalement à ses utilisateurs de profiter de Google Assistant en français. Quelques mois après l’annonce, Google a déployé l’assistant vocal dans l’application de navigation Android et iOS. Désormais, il est possible de planifier un trajet à la voix…

  • whatsapp unsplash
    WhatsApp menace de couper les messages si vous n’acceptez pas les nouvelles conditions

    WhatsApp a pris la décision de bloquer les utilisateurs qui n’acceptent pas les nouvelles conditions d’utilisation avant la date du 15 mai 2021. Concrètement, les usagers n’ayant pas donné leur accord au partage de données avec Facebook ne seront plus…

  • whatsapp
    WhatsApp retente d’imposer ses conditions d’utilisation controversées

    Facebook a décidé de revenir à la charge autour des nouvelles conditions d’utilisation de WhatsApp. Malgré la polémique, la firme estime qu’un peu de pédagogie suffira à faire passer le changement. Le cas échéant, les utilisateurs ne pourront plus utiliser…