TikTok : la CNIL ouvre une enquête sur l’application après un dépôt de plainte

TikTok est également dans la ligne de mire de la CNIL. Après le dépôt d'une plainte par un utilisateur, l'autorité française a décidé d'enquêter sur les moyens mis en place par TikTok pour protéger la vie privée de ses utilisateurs.

cnil tiktok
Crédits : CNIL

Alors que TikTok est en passe d'être bannie des États-Unis, le réseau social chinois fait également l'objet d'une enquête de la CNIL, la Commission nationale des libertés et de l'informatique. Selon nos confrères du journal Le Monde, l'autorité française a reçu une plainte d'un utilisateur en juillet 2020. Elle portait sur une demande de suppression d'une vidéo.

La procédure étant toujours en cours, la CNIL a refusé de donner plus détails sur cette plainte et sur l'identité du plaignant. Néanmoins, cette plainte n'est pas la seule motivation de cette enquête. En effet, l'institution va également s'attarder sur “les problématiques d'information des personnes, celles des modalités d'exercice des droits, les flux hors de l'Union européenne, les mesures prises à l'égard des mineurs, auprès desquels l'application est très prisée”. 

Pour rappel, en cas de non-conformité avec le RGPD (le règlement général de protection des données), TikTok pourrait être sévèrement sanctionnée. La CNIL pourrait infliger des amendes allant jusqu'à 20 millions d'euros, ou 4% du chiffre d'affaires. De son côté, TikTok joue cartes sur table et affirme coopérer pleinement avec l'autorité française. L'entreprise précise : Nous avons pour priorité d'assurer la protection de la vie privée de nos utilisateurs ainsi que de leur sécurité”. 

À lire également : TikTok et Twitter pourraient finalement fusionner au nez et à la barbe de Microsoft

Les CNIL européennes à l'unisson

D'autres organismes européens de défense de la vie privée ont également ouvert des investigations sur TikTok. C'est par exemple le cas de la CNIL des Pays-Bas, qui enquête actuellement sur la manière dont TikTok gère les données des mineurs présents sur sa plateforme. La CNIL ainsi que ses homologues européens ont fait savoir qu'ils allaient “coordonner les enquêtes potentielles sur la société chinoise”. 

Si vous suivez l'actualité, vous n'êtes pas sans savoir que TikTok est dans la ligne de mire de Donald Trump. Le président américain veut bannir l’application de son territoire. Son seul salut réside dans un rachat par une entreprise américaine. Pour l’instant, Microsoft est bien partie pour acquérir l’intégralité des activités de TikTok. Le géant américain a jusqu’au 15 septembre pour conclure l’opération, auquel cas TikTok sera interdit aux USA.

Source : Le Monde



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
facebook hq menlo park
Facebook menace de fermer Facebook et Instagram en Europe

Une décision de la haute Cour d’Irlande force désormais Facebook à ne plus rapatrier les données personnelles d’utilisateurs européens aux Etats-Unis. Le réseau social fait appel de la décision et menace de fermer ses différents réseaux sociaux en Europe s’il…

tiktok usa
TikTok rejette l’offre de rachat de Microsoft, Oracle est toujours en lice

TikTok vient de rejeter l’offre de rachat formulée par Microsoft. Le géant américain a fait les frais de nouvelles restrictions imposées par le gouvernement chinois concernant l’exportation d’algorithmes. De son côté, Oracle est toujours dans la course au rachat.  Fin…

facebook experience
Facebook va payer des utilisateurs pour quitter le réseau social

Facebook va payer des utilisateurs pour qu’ils lâchent le réseau social. Dans le cadre d’une étude co-réalisée avec des universités, Facebook souhaite mesurer son impact sur la vie démocratique américaine. Voilà pourquoi le réseau social s’apprête à rémunérer des utilisateurs,…

Tweet 2
Twitter : les sujets en tendance sont désormais contextualisés

Twitter a annoncé une nouvelle fonctionnalité sur son réseau. Les sujets en tendance seront maintenant contextualisés avec des courts textes ou des tweets expliquant clairement le sujet. Une manière de rendre ces tendances plus claires. Sur Twitter, il n’est pas…