Waze, Coyote, TomTom interdits de signaler les contrôles de police dès 2020 ?

Maj. le 14 juin 2019 à 10 h 03 min

Waze, Coyote, TomTom, les avertisseurs de radars pourraient bientôt ne plus signaler certains contrôles de police. Le parlement veut les rendre invisibles à partir de 2020. Cette mesure annoncée au départ dans la loi d’orientation des mobilités et qui avait finalement été retirée refait son apparition avec un amendement proposé par la députée Zivka Park (LREM). 

Waze, Coyote, TomTom, les contrôles routiers bientôt invisibles

On vous le disait il y a quelques mois, les députés veulent interdire le signalement de certains contrôles routiers sur les applications ou boîtiers GPS anti-radars. Les forces de l’ordre pourront exiger de Waze, Coyote, TomTom et autres fournisseurs de ces solutions qu’ils masquent les signalisations de certains contrôles de police pendant un temps limité et dans un périmètre circonscrit. Cette proposition annoncée dans l’avant-projet de la loi d’orientation des mobilités avait été retirée du texte en novembre dernier. Elle revient sur la table à travers un nouvel amendement.

Waze, Coyote, TomTom : les députés veulent brouiller certains signalements de contrôles routiers dès 2020

Toutes les signalisations ne sont pas concernées par cet amendement. L’objectif est de « brouiller les messages envoyés par ces applications non pas dans le cadre de contrôles de vitesse, mais pour des opérations antiterroristes, des alertes enlèvements, des barrages effectués suite à l’évasion de personnes dangereuses, mais aussi des contrôles d’alcoolémie ou de stupéfiants  », explique initiatrice de la proposition, la députée LREM Zivka Park dans un entretien accordée au Parisien.

Théoriquement, les signalisations de radars fixes (zones de danger), des contrôles de vitesse, des accidents, ou encore des bouchons ne devraient pas être concernées. Mais le délégué général de 40 millions d’automobilistes, Pierre Chasseray voit en cette proposition un nouveau piège pour les conducteurs, après le 80 km/h.

Lire aussiCoyote, le GPS avertisseur de radars passe en mode sans engagement

« Lorsque cela s’est produit dans le passé, les opérateurs avaient déjà coupé d’eux-mêmes leurs services, mais ce texte vise à mon sens autre chose : flasher toujours plus, sanctionner », a déclaré Pierre Chasseray, toujours au Parisien. Au cas où l’amendement serait voté par la majorité des députés, la mesure pourrait entrer en vigueur dès 2020.

Source : Le Parisien

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Uber enregistrera bientôt vos conversations dans la voiture, voici pourquoi

Uber enregistrera bientôt vos conversations dans la voiture. L’entreprise de VTC veut accroître la sécurité des passagers et responsabiliser les conducteurs. Il sera possible de déclencher l’enregistrement via un nouveau bouton sur l’application mobile. Testée à partir de décembre 2019…

La Formule 1 promet d’être 100% écolo d’ici 2030

Si la F1 n’a pas bonne presse en matière de respect de l’environnement, voilà pourtant un bon moment qu’elle tente de diminuer la consommation et le niveau de pollution de ses véhicules. Elle s’est d’ailleurs fixé pour objectif de réduire…

Tesla : Autopilot, Smart Summon… l’Europe veut assouplir les règles

Les réglementations européennes contraignent Tesla à brider certaines fonctionnalités de l’Autopilot en Europe. Sous la pression du constructeur et de certaines associations,  l’UE va bientôt étudier une proposition visant à assouplir ses limitations. Tesla compte parvenir à la conduite 100%…

Tesla Model Y : la production serait avancée au premier semestre 2020

Au cours de la présentation de son nouveau SUV électrique Model Y, Tesla avait indiqué que les commandes seraient honorées à partir de fin 2020, voire même début 2021 pour l’Europe. Cependant, une source anonyme a dévoilé l’information selon laquelle l’entreprise accélère…