Voitures autonomes : les humains interdits de conduire d’ici 2050 ?

 

Alors que la conduite autonome s’améliore de jour en jour pour devenir petit à petit plus fiable que la conduite humaine, des études affirment déjà que cette dernière pourrait être interdite d’ici 2050, puisqu’elle sera jugée plus dangereuse.

tesla autopilot
Crédits : Tesla

Dans un nouveau rapport intitulé “Autonomous Cars, Robotaxis & Sensors 2022-2042”, IDTechEx se penche sur l'avenir de la mobilité automatisée. L’entreprise suggère notamment que la technologie utilisée dans les voitures autonomes égalera ou dépassera la sécurité des conducteurs humains d'ici 2024.

De plus, le rapport suggère que d'ici 2046, les véhicules autonomes pourraient répondre à la demande totale de mobilité des États-Unis, soit 3 trillions de miles par an. Puis, d'ici 2050, les véhicules autonomes pourraient théoriquement répondre à l'ensemble des besoins de transport du monde, avec moins d'un accident par an. C’est à ce moment que les gouvernements pourraient décider d’interdire la conduite humaine.

Plus d’humains au volant en 2050 ?

Même si certains logiciels de conduite autonome comme le Full Self-Driving de Tesla sont loin d’être au point, les mises à jour successives améliorent petit à petit leurs capacités. Il ne serait pas étonnant de voir des véhicules presque entièrement autonomes d’ici quelques années, mais leur démocratisation serait comme souvent freinée par les régulateurs comme la NHTSA.

Cette dernière a récemment ouvert une enquête et sommé Tesla de partager les données de son Autopilot après une série d’accidents. Tesla a récemment supprimé le radar de ses voitures, entrainant la perte de la note de sécurité qui avait été décernée par la NHTSA. Elon Musk a aussi déjà déclaré qu’il comptait supprimer le volant et les pédales de ses voitures d’ici seulement quelques années, ce qui pourrait marquer un tournant dans l’industrie des voitures autonomes.

Même si les Tesla qui utilisent l’assistance à la conduite sont déjà 10 fois plus sûrs qu’un véhicule classique, il se pourrait bien que les gouvernements du monde entier mettent plusieurs dizaines d’années avant d’accepter la suppression du volant et des pédales des véhicules. Quoi qu’il en soit, IDTechEx pense qu’à terme, la conduite manuelle pourrait devenir complètement illégale sur les routes publiques dans l'intérêt de la sécurité. De son côté, la conduite manuelle ne disparaîtra pas complètement, puisqu’elle pourrait être reléguée au rang de sport, réservé aux courses sur circuit.

Source : IDTechEx



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !