Vitesse limitée à 110 km/h sur autoroute, aides à l’achat… Le gouvernement étudie les propositions des écologistes

Vitesse limitée à 110 km/h sur autoroute, aides à l’achat… Le gouvernement étudie actuellement les propositions écologiques de la Convention Citoyenne pour le climat. On fait le point sur les mesures phares.

mesures convention citoyenne
Crédits : Pixabay

À lire également : Plan de soutien à l’automobile – Macron veut un million de voitures propres made in France

Ce dimanche 21 juin, la Convention Citoyenne pour le climat (CCC) a rendu au gouvernement ses 150 premières propositions pour accélérer la lutte contre le réchauffement climatique. Ce groupe composé de 150 citoyens doit être reçu par le président Macron à l’Élysée le 29 juin pour discuter ensemble de ces différentes mesures.

Certaines d’entre elles pourront d’ailleurs pourront faire l’objet d’un référendum, le chef de l’État désirant interroger directement les Français sur les questions environnementales. Pour rappel, le CCC a été mandaté par Emmanuel Macron pour proposer des mesures afin de diminuer les émissions de gaz à effet de serre du pays à hauteur de 40%. 

Parmi les mesures phares (et l’une des plus controversées), il y a sans surprise la réduction de la vitesse maximale sur autoroute à 110km/h au lieu de 130km/h. Cette mesure a recueilli 60% des suffrages parmi les membres du CCC. Bien entendu, les associations de défense des automobilistes ont rapidement fait savoir leur mécontentement, bien déterminées à ne pas vivre un nouveau « passage au 80 km/h ».

À lire également : Bonus de 7000 €, prime de reconversion – quelles nouvelles aides pour acheter une voiture électrique ?

De la coupure des éclairages des magasins à l’interdiction des véhicules les plus polluants

En outre, le CCC souhaite renforcer le bonus-malus écologique sur nos voitures, ainsi que les aides à la location longue-durée. L’intégration de prêts à taux zéro pour l’acquisition de véhicules propres a également été présentée. On note ensuite dans les autres mesures :

  • Interdiction dès 2025 de la vente de véhicules neufs très polluants (+110 gr CO2/km)
  • Interdiction pour les véhicules très polluants d’accéder aux centres-villes
  • Interdiction des panneaux publicitaires dans l’espace public extérieur et en lien avec des produits polluants (comme des 4×4 ou SUV par exemple)
  • Taxes importantes sur les aliments ultra-transformés comme les plats surgelés
  • Interdiction des semences OGM
  • Taxation des engrais azotés
  • Diminution de l’utilisation des pesticides de l’ordre de 50% d’ici 2030
  • Interdiction des terrasses chauffées
  • Coupure obligatoire des éclairages des magasins la nuit

Afin que toutes ces mesures se concrétisent dans un futur proche, le CCC souhaite que la préservation de l’environnement et de la biodiversité soit inscrite dans la Constitution. 

À lire également : Plan de relance pour l’aéronautique – un avion vert à l’hydrogène dès 2035

Source : Capital



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !