Plan de soutien à l’automobile : Macron veut un million de voitures propres made in France

 

À l’occasion d’une conférence de presse organisée à Étaples, le président de la République a présenté son plan de relance de la filière automobile dont une partie s’appuie sur une augmentation de la production française de véhicule propre. Son objectif : atteindre le million de voitures construites par an en France en 2025.

plan de relance automobile macron 2020 1
Nouvelle Renault Zoé

Comme prévu, Emmanuel Macron s’est exprimé à Étaples, sur le site de l’usine Valeo, pour annoncer son plan de soutien au secteur automobile. Un plan qui s’appuie très fortement sur les véhicules électriques, aussi bien sur le plan industriel que sur le plan commercial. Car la voiture électrique, c’est un peu l’automobile de demain. Autant donc investir dans un secteur d’avenir.

Le président de la République s’est montré particulièrement ambitieux vis-à-vis de ses objectifs pour le secteur automobile. Il souhaite que la France produise 1 million de véhicules propres (c’est à dire électrique ou hybride) par an. Et cela à horizon 2025. Une ambition à la hauteur de l’engagement, puisque l’État va investir 8 milliards d’euros, dont une grosse partie sous forme d'aide à Renault. Et une ambition en ligne avec les engagements de la Commission européenne sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030.

En échange de l’investissement et pour atteindre cet objectif ambitieux, il appelle les acteurs du secteur automobile à jouer le jeu de l’emploi et de l’économie locale. Il s’agit donc de réintégrer en France la production des voitures, laquelle s’est peu à peu échappée. Nous avons d’ores et déjà publié un article sur le premier engagement fort de la filière : Peugeot produira sa e-3008 à Sochaux, là où la 3008 classique est actuellement fabriquée. Une bonne nouvelle, puisque les deux autres véhicules de Peugeot, la e-2008 et la e-208, sont respectivement produits en Espagne et en Slovaquie.

Quatre fois plus de Renault électriques fabriqués en France

Nous apprenons que Renault réinvestira également la France. La marque au losange s’est engagée auprès du président de la République à multiplier par quatre la production de véhicule électrique ou hybride en France d'ici 2022. Renault est jusqu’à présent un bon élève, puisque la Zoe est fabriquée à Flins, en région parisienne. La Zoe a d’ailleurs fêté sa 200 000e unité en novembre dernier, 7 ans après son lancement.

Renault participera également, aux côtés de PSA et Total, à l’élaboration de la batterie européenne pour véhicule électrique. L’usine de PSA et Total, basée à Nersac, sera donc jumelée avec l’usine de Renault située à Douvrin dans le cadre de ce projet franco-allemand subventionné par l’État.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
tesla model 3 arret production
Tesla arrête momentanément la production de la Model 3

Tesla vient de suspendre l’activité de plusieurs lignes de production dédiées à la Model 3 dans son usine de Fremont, située en Californie. Le constructeur n’a toujours fourni d’explications aux employés comme aux médias concernant cet arrêt de la production….

Tesla Model 3
Les Tesla Model 3 et Y continuent de baisser de prix

Tesla vient de baisser le prix de ses deux modèles phares aux Etats-Unis. La baisse n’est pas très importante et ne concerne pour le moment que le marché américain, mais elle traduit une certaine tendance. On peut espérer une telle…

Tesla Model Y configurateur américain
Tesla retire de la vente le Model Y le moins cher à 39 990 dollars

Tesla vient d’abandonner la variante Standard Range de son petit SUV, le Model Y, qui était disponible il y a encore quelques jours à seulement 39 990 dollars aux États-Unis. Il est désormais impossible de se procurer cette version, les utilisateurs…

voiture électrique
Mi Car : Xiaomi pourrait développer sa propre voiture électrique

Xiaomi va-t-il construire sa propre voiture électrique ? Selon plusieurs sources, Lei Jun, le fondateur de la firme, y penserait fortement. Le timing serait en tout cas le bon : alors que le marché du smartphone stagne depuis quelques années,…