Visa a acheté son premier NFT pour 141 600€ et ce n’est pas innocent

Visa a annoncé aujourd’hui l’acquisition de son tout premier NFT d’une valeur de 49,5 ETH, soit environ 141 600 euros. Bien entendu, l’entreprise ne cherche pas à agrandir sa collection d’œuvres d’art. Elle souhaite plutôt se positionner sur le marché des cryptomonnaies, en plein boom au sein de sa clientèle.

carte visa
Crédits : Unsplash

« Ces 60 dernières années, Visa a construit une collection d’objets commerciaux historiques — des cartes de crédit en papier aux premiers terminaux de paiement. Aujourd’hui, alors que nous entrons dans une nouvelle ère, celle du commerce des NFT, Visa accueille dans sa collection CryptoPunk #7610 ». Voilà comme Visa a annoncé sur Twitter l’achat de son premier NFT.

Pour cette acquisition, la firme a déboursé 49,5 ETH, soit environ 141 600 euros. Son tweet s’accompagne d’un document officiel, présentant le positionnement de l’entreprise par rapport aux cryptomonnaies. « Les NFTs gagnent rapidement en popularité », peut-on y lire. « Pour aider nos clients et nos partenaires à investir, nous avions besoin de comprendre nous-même comment acheter, garder et tirer profit d’un NFT ».

Sur le même sujet : Pornhub — Mastercard et Visa bloquent les paiements vers le site porno

Visa se positionne en tant qu’expert sur le marché des cryptomonnaies

Voilà donc pourquoi Visa a effectué cet achat. Comme on pouvait s’y attendre, ce dernier ne cache pas une volonté profonde de se lancer dans le mécénat, mais plutôt une stratégie marketing bien ficelée. Face au boom des cryptomonnaies, Visa s’adapte et cherche à accompagner ces clients dans la nouvelle ère économique. C’est par ailleurs ce que confirme un deuxième document, servant cette fois-ci de guide d’achat pour tous ceux intéressés par les NFT.

Ce n’est pas la première fois que la compagnie exprime son intérêt pour les monnaies virtuelles. Fin mars, elle décide d’accepter les paiements en cryptomonnaies, rejoignant ainsi Mastercard sur le filon. Le mois dernier, elle a annoncé un partenariat avec 50 plateformes de transfert.

On pensait les NFT morts. En juin dernier, le marché s’est effondré de 90 %, suite au départ successif des investisseurs. Mais il semblerait que celui-ci a repris du poil de la bête, enchaînant à nouveau des records de vente, comme cette transaction 5,4 millions de dollars pour le code source du web. L’arrivée des entreprises sur le secteur pourrait consolider cette remontée en flèche.

tweet visa NFT
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !