NFT : le code source du web a été vendu pour 5,4 millions de dollars

 

Le NFT (non fungible token ou jeton non fongible en français) du code source du web a été vendu pour la somme de 5,4 millions de dollars. Mis aux enchères par Tim Berners-Lee, l'informaticien considéré comme le père du web, le token comprend les 10000 lignes de code à la genèse d'internet. 

word wide web code source nft

Il y a quelques semaines, Tim Berners-Lee, le créateur du World Wide Web, a mis en vente le code source du premier navigateur internet de l'histoire sous la forme d'un NFT, ou non-fugible token. Ces actifs 100% numériques permettent d'authentifier des oeuvres d'Art en les inscrivant dans une blockchain, un registre décentralisé et infalsifiable.

Mis en vente par Sotheby, une maison d'enchères britannique qui exploite la blockchain et les innovations du secteur des cryptomonnaies, le code source du World Wide Web a rapidement rencontré le succès auprès des acheteurs.

Tim Berners-Lee affirme ne pas vendre le code source du web

Au terme d'une période d'enchères d'une semaine, un acheteur a proposé 3,5 millions de dollars pour obtenir le jeton numérique du code source d'internet. Au cours des 15 dernières minutes de la vente, les investisseurs se sont bousculés et le prix a grimpé jusqu'à 5,4 millions de dollars, rapportent nos confrères de la BBC. L'acheteur a préféré rester anonyme.

Evidemment, la vente de ce NFT ne change rien au caractère open source du web. Lors de la création du premier navigateur et serveur Web en 1989, Tim Berners-Lee a en effet refusé de breveter son invention. “Les codes et protocoles de base sur le web sont libres de droits, comme ils l'ont toujours été. Je ne vends pas le web – vous n'aurez pas à commencer à payer de l'argent pour suivre les liens. Je ne vends même pas le code source” rassure Tim Berners-Lee lors d'une interview accordée au Guardian.

Sur le même sujet : Le marché des NFT s’effondre complètement, 90% des investisseurs abandonnent le navire

“Je vends une image que j'ai faite, avec un programme Python que j'ai moi-même écrit, de ce à quoi ressemblerait le code source s'il était collé au mur et signé par moi” tempère l'informaticien britannique. Quoi qu'il en soit, tous les profits collectés lors de la vente aux enchères seront versés à des œuvres de charité choisies par Tim Berners-Lee et son épouse.

Source : BBC



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !