Twitter durcit ses règles contre les responsables politiques : Trump dans le viseur

Maj. le 29 juin 2019 à 16 h 53 min

Twitter déploie de nouvelles règles pour recadrer les personnalités politiques habituées aux tweets polémiques, des mesures qui ne vont pas plaire à Donald Trump. Cette annonce intervient alors que le président américain s’en est violemment pris au réseau social, l’accusant d’être à la solde du parti démocrate et de favoriser la manipulation de l’opinion publique à un peu plus d’un an de l’élection présidentielle de 2020.

Twitter Donald Trump

Donald Trump va devoir bien se tenir sur Twitter. Le réseau social vient d’annoncer avoir pris de nouvelles mesures pour sévir contre les tweets de personnalités politiques coutumiers des dérapages. Si ces règles s’appliquent à tous les comptes de responsables politiques ayant au moins 100 000 followers, il va sans dire qu’elles vont exacerber la colère du président américain contre le réseau social qui est portant son canal de communication favori. Moins de 24 heures avant cette annonce, Trump menaçait de porter plainte contre Twitter et Facebook qu’il accuse de manipuler l’opinion publique.

Twitter : les nouvelles règles qui ne vont pas plaire à Donald Trump

Les règles de Twitter ont toujours été claires en ce qui concerne les tweets qui incitent à la violence, des messages de harcèlement ou qui glorifient le terrorisme. Mais le degré de sévérité du réseau social lorsqu’il s’agit de personnalités politiques a toujours été flou, et plus particulièrement lorsqu’il s’agit de Donald Trump qui est coutumier des messages polémiques sur Twitter.

Concrètement, avec les nouvelles mesures, certains tweets jugés problématiques seront précédés d’un message qui explique qu’ils contreviennent aux règles du réseau social.  Ils seront tout de même diffusés lorsqu’ils sont « d’intérêt public », mais il faudra cliquer sur un lien pour les voir. Ces tweets seront par ailleurs moins visibles sur la plateforme, explique le réseau social dans une note publiée sur son blog. Ils ne pourront par exemple pas apparaître dans la liste des messages les plus populaires.

Lire aussi : Twitter explique pourquoi Donald Trump ne sera jamais banni

Enfin, ces nouvelles règles s’appliquent dans tous les pays et concernent les personnalités qui occupent un post gouvernemental ou public et qui ont au moins 100 000 followers. Il faudra par ailleurs que le compte ait été certifié par Twitter. Ces mesures sont d’ores et déjà entrées en vigueur.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Twitter travaille sur une offre d’abonnement payante

Twitter se prépare à lancer une mystérieuse offre d’abonnement payante à en croire une offre d’emploi que vient de publier le réseau social. Twitter comme Facebook a toujours promis de rester gratuit, mais cela est-il en passe de changer ?…

Twitter permet désormais de poster des messages audio de 140 secondes

Twitter lance aujourd’hui une toute nouvelle fonctionnalité : les tweets audios. Ils permettent d’enregistrer de courts messages en lieu et place de texte. Une nouveauté qui s’inspire de ce que fait WhatsApp et qui n’est pour l’instant disponible que sur…

Twitter promet de ne plus compresser les photos JPEG que vous lui envoyez

Dès aujourd’hui, Twitter promet ne plus recompresser les images JPEG envoyées par les utilisateurs. Par conséquent, vous allez enfin pouvoir poster des tweets accompagnés de photos dans leur qualité originale. Comme la quasi-totalité des réseaux sociaux et des sites de…

Twitter : la programmation des tweets pourrait bientôt arriver

Jane Manchun Wong est une programmeuse qui examine le code des applications en phase bêta pour révéler sur Twitter les prochaines nouveautés. Elle nous informe aujourd’hui que Twitter travaille sur la programmation des tweets depuis l’application Web. Si Twitter regorge…