Donald Trump : Twitter explique pourquoi il ne sera jamais banni

Maj. le 10 novembre 2018 à 19 h 02 min

Twitter s’explique enfin sur le cas de Donald Trump sur son réseau social. Malgré ses tweets controversés, le président des Etats-Unis ne sera jamais banni de Twitter. Et ses messages ne seront jamais supprimés. Twitter justifie sa décision en précisant qu’elle est dans l’intérêt des citoyens du monde entier. Car la plateforme se positionne comme un phare pour la communication mondiale. Elle n’envisage donc pas de bloquer les leaders mondiaux élus, même quand ils violent ses règles d’utilisation. 

Donald Trump - Twitter

Twitter est un espace de liberté infinie pour Donald Trump. Quoiqu’il tweete, le président des Etats-Unis ne sera jamais banni du réseau social. Pourquoi ? Twitter justifie sa décision en arguant qu’elle est pour le bien des citoyens du monde. Pourtant, début janvier 2018, Donald Trump et Kim Jong-Un jouaient à qui a la plus grosse bombe nucléaire sur Twitter ! Un échange belliqueux peu rassurant qui violait pourtant les règles d’utilisation de Twitter concernant les menaces spécifiques de violence.

Twitter ne bloquera jamais Donald Trump et ses tweets

Dans un communiqué, le réseau social admet à demi-mot exercer une justice à deux vitesses. Sans nommé directement Donald Trump, Twitter indique que ses règles d’utilisations ne s’appliquent pas de la même façon à tous ses utilisateurs. En effet, la plateforme se positionne comme un moyen de communication mondial. Et elle considère que l’impact des leaders mondiaux élus dans son fil d’actualité est trop important pour être censuré. Leurs propos doivent être accessibles par les citoyens du monde, et ils doivent pouvoir en débattre.

Bannir un leader mondial de Twitter ou supprimer ses tweets controversés cacherait des informations importantes. Les gens devraient pouvoir les voir et en débattre.

Twitter insiste également sur le fait que bannir un leader mondial de sa plateforme ne le ferait pas taire pour autant. Ceci entraverait seulement les discussions autour de ses paroles et de ses actions. Et le réseau social assure passer en revue les tweets des leaders dans le contexte politique qui les définit. Et y appliquer ses règles en conséquences. Ainsi, les échanges entre Donald Trump et Kim Jong-Un seraient considéré comme un exercice de dissuasion nucléaire. Et non pas comme des menaces habituellement répréhensibles.

Le réseau social veut être une plateforme pour discuter librement de tout ce qui compte. Comme par exemple, quand tout internet se moquait en coeur de Covfefe, la bourde de Donald Trump ! Selon Twitter, c’est la meilleure façon d’aider nos sociétés à progresser. Selon certains utilisateurs du réseau social, ce serait plutôt en appliquant les mêmes règles pour tout le monde. D’où la campagne « Be a Hero: Ban Trump ».

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !