Les trottinettes électriques sont interdites sur les Champs-Elysées pendant la nuit

 

Les trottinettes électriques sont temporairement interdites sur les Champs-Elysées pendant la nuit. Afin de lutter contre les incivilités, la préfecture de police vient de prohiber les trottinettes entre 22h00 et 06h00 du matin sur une partie de l'avenue. Des contrôles routiers visant à endiguer l'usage de gaz hilarant sont aussi prévus. 

trottinettes électriques Lime
Des trottinettes électriques du service de location free floating Lime / Crédits : Unsplash

Ce jeudi 8 juillet 2021, le préfet de police de Paris a publié un arrêté interdisant les trottinettes électriques la nuit entre «le rond-point des Champs-Élysées et la place Charles-de-Gaulle inclus». Cette interdiction est d'application jusqu'au 31 juillet 2021.

Dans son communiqué de presse, la préfecture explique vouloir mettre un terme à la “multiplication de comportements individuels inciviques de la part d'usagers de la route et par une occupation anarchique de l'espace public par des groupes d'individus faisant notamment un usage dangereux de trottinettes électriques”. 

Sur le même sujet : Les trottinettes électriques trop grandes sont désormais interdites par la loi

Une amende de 1500 euros pour les pilotes de trottinettes électriques récalcitrants

En cas d'infraction, des sanctions sont prévues. “Le non-respect de ces règles de circulation peut entraîner une amende allant jusqu’à 1500 euros en cas de circulation sur les trottoirs à plus de 25 km/h, ainsi que l’immobilisation des engins utilisés” met en garde la préfecture.

Le communiqué annonce aussi la multiplication de contrôles routiers afin de s'assurer que l'interdiction soit bien respectée. Les autorités visent visiblement les individus qui organisent des rodéos de trottinettes sous l'emprise de gaz hilarant.

Depuis l'été dernier, l’avenue des Champs-Elysées est le théâtre de nombreux rodéos sauvages. Avant de démarrer, certains pilotes inhalent du protoxyde d’azote, plus communément appelé gaz hilarant. Ce gaz provoque un rire incontrôlé, une perte d’attention, voire des hallucinations pendant une période de 15 minutes après l'inhalation. Une consommation chronique entraîne de graves lésions neurologiques.

Pour faire cesser ces pratiques et “rétablir une physionomie normale de cette avenue”, des “effectifs supplémentaires de policiers nationaux” vont s'assurer que la loi du 1er juin 2021, qui interdit la vite de protoxyde d’azote aux mineurs ainsi qu'aux majeurs dans certains lieux. Malheureusement, le gaz hilarant est toujours facilement accessible dans le commerce, que ce soit en ligne ou dans des magasins physiques. On le trouve notamment dans les siphons à chantilly.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !