Les trottinettes électriques trop grandes sont désormais interdites par la loi

Maj. le 9 juillet 2020 à 15 h 44 min

Les trottinettes électriques trop grandes ou trop larges sont désormais interdites par la loi. Depuis le 1er juillet 2020, une législation promulguée en octobre dernier encadre de façon stricte la taille des véhicules autorisés à circuler sur la voie publique. En cas d’infraction, l’usager risque une amende de 35 euros. On fait le point sur les nouvelles mesures entrées en application il y a quelques jours. 

trottinettes électriques trop grandes interdites

En octobre 2019, les trottinettes électriques faisaient leur entrée dans le Code de la route français. Plusieurs mesures visant à réglementer l’usage des engins sur la voie publique sont directement entrées en application en France. Par exemple, il n’est plus possible depuis de dépasser les 25 km/h, de rouler sur les trottoirs ou de porter des écouteurs en déplacement.

Sur le même sujet : Les trottinettes électriques autonomes arrivent grâce au téléguidage !

Une amende de 35 euros si votre trottinette électrique est trop imposante

L’application de certaines dispositions du décret a par contre été reportée au 1er juillet 2020. C’est notamment le cas de la partie qui réglemente la taille maximale des trottinettes électriques autorisées à circuler sur la voie publique. Désormais, le Code de la route interdit les engins dont la largeur totale excède les 90 cm. La loi prohibe aussi les trottinettes dont la longueur est supérieure à 130 cm.

Si votre véhicule enfreint ces deux critères, vous n’avez plus le droit de circuler sur la voie publique. Evidemment, vous êtes toujours libre de vous en servir dans un lieu privé, comme votre jardin. La loi prévoit une amende de 35 euros en cas d’infraction.

Rassurez-vous, la plupart des trottinettes électriques sur le marché ne dépassent pas les 90 cm de largeur et les 130 cm de longueur. La Xiaomi M365, un modèle ultra populaire, ne mesure ainsi que 108 cm de longueur et 43 cm de largeur. Certains modèles imposants, équipés d’une selle et d’une large planche, sont néanmoins concernés.

Depuis le 1er juillet, la loi oblige aussi les conducteurs de trottinettes à équiper leur engin d’un avertisseur sonore, de dispositifs réfléchissants, de freins et de feux de position avant et arrière. Là encore, la plupart des modèles vendus sur le marché sont déjà en conformité. Que pensez-vous de ces nouvelles mesures ? On attend votre avis dans les commentaires.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Les trottinettes électriques autonomes arrivent grâce au téléguidage !

Trois entreprises américaines, Go X, Tortoise et Curiosity Labs s’associent pour lancer un services de location de trottinettes électriques aux Etats-Unis avec une particularité inédite. Les trottinettes peuvent être téléguidées par des équipes distantes pour les rendre « autonomes » et les…