Torrent9, le célèbre site pirate, ne propose désormais plus aucun lien de téléchargement de films, de séries ou de musiques. Pour accéder aux liens, le site invite à s’abonner à un service de VPN. Attention, même si vous utilisez le VPN, vous n’aurez toujours pas accès aux liens de Torrent9. On fait le point sur la situation. 

torrent9 site pirate propose plus aucun lient téléchargement illegal

Depuis le vendredi 16 novembre 2018, Torrent9 ne recense plus de liens de téléchargement illégal« Torrent9 ne proposera plus de téléchargement » et « Attention ! Vous devriez utiliser un VPN ! » peut-on lire dans un avertissement en bas de page. « Attention! Utilisez toujours un VPN lorsque vous téléchargez ! » met en garde un encart qui remplace l'emplacement dédié aux liens de téléchargement de torrents.

Torrent9 : le site de téléchargement illégal incite les internautes à télécharger un VPN payant

« Votre fournisseur Internet et la Hadopi surveillent ce que vous téléchargez ! Cachez votre adresse IP avec notre VPN ! » explique l’avertissement. Si vous cliquez sur le bouton « Obtenez un VPN maintenant », vous serez redirigé sur le site de TrustZone, un fournisseur de VPN. Le site propose un VPN pour 6,99 dollars par mois, 39 dollars par an ou un essai gratuit de 3 jours. Attention, l’essai gratuit vous sera ensuite facturé.

Quoi qu’il en soit, même si vous vous abonnez au VPN de TrustZone, vous ne pourrez pas accéder aux liens de téléchargement de Torrent9. De nombreux internautes se sont en effet laisser avoir par l’avertissement de Torrent9. « N’essayez pas d’acheter le VPN ! C’est un fake ! » rapporte un utilisateur sur Twitter. « Tu veux DL du torrent ? Crache la monnaie ! Un comble ^^ » s’amuse un autre internaute.

Quelques jours après, le site pirate est réapparu à une nouvelle adresse suisse .ch. Copie conforme du site de téléchargement original, la plateforme propose exactement le même catalogue de films, de séries et de musiques. Pour l’heure, on ignore s’il s’agit d’un clone ou si le site a simplement migré à une nouvelle adresse pour éviter des poursuites judiciaires. D’autres clones se multiplient actuellement, dont CPDD, mais il ne s’agirait pas de copies officielles, d’autant que les fondateurs de Torrent9 restent muets.

Pour rappel, Torrent9 avait migré vers torrent9.red en février 2018 et vers torrent9.me en décembre 2017. Le site est en effet coutumier des migrations régulières. Néanmoins, le sort de la plate-forme Bitorrent est actuellement entouré de mystères. A-t-il été victime d’un piratage ? Les administrateurs souhaitaient-ils simplement générer des revenus à l’aide de TrustZone avant de disparaître ? Torrent9 a-t-il simplement changé d’adresse sans en avertir ses utilisateurs ?

Lire aussi : le site de streaming illégal HDS.to ferme ses portes

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Chrome : Google va bloquer les faux sites HTTPS non sécurisés

Dans une prochaine mise à jour, Google Chrome va s’attaquer aux sites web présentant des pages HTTPS qui n’offrent pas les garanties de sécurité du standard. Il existe en effet de nombreuses pages web en HTTPS mais qui chargent du contenu non…

WiFi 6 : qu’est ce que c’est et à quoi ça sert ?

Le WiFi 6 commence peu à peu à s’imposer comme le standard des connexions sans fil domestiques. Mais à quoi correspond cette appellation exactement ? Quelles différences avec les autres générations de WiFi ? À quoi sert vraiment le WiFi…

Microsoft Edge et Internet Explorer : Flash sera supprimé en 2020

Microsoft a précisé quels sont ses plans pour la technologie Flash pour ses navigateurs Microsoft Edge et Internet Explorer. La firme de Redmond annonce une suppression complète pour fin 2020, mais avec des changements progressifs apportés par des mises à…

IPTV : l’ALPA demande à Google de déréférencer une série de sites web

L’IPTV continue d’inquiéter les ayants droit et divers organismes de défense de leurs intérêts. L’ALPA, l’association de lutte contre la piraterie audiovisuelle veut nuire à la visibilité des fournisseurs de services d’abonnement qui permettent aux utilisateurs d’accéder à des milliers…