Torrent9 : le site pirate ouvre une nouvelle adresse, torrent9.me

 

Torrent9 ouvre une nouvelle adresse web, Torrent9.me, peut-être le préluded'un changement total de nom de domaine. Les administrateurs du sites en profitent au passage pour changer légèrement le logo du site. Les sites pirates ont souvent recours à ce genre d'astuces pour éviter tout blocage. Avant lui, de nombreux autres sites, comme T411 ont eu recours à ce genre de procédés. Qui ne garantissent pas non plus de toujours passer entre les mailles du filet.

torrent9 change adresse

Le site pirate Torrent9 vient d'ouvrir une nouvelle adresse, torrent9.me, et change au passage légèrement de logo. Désormais, lorsque l'on essaie d'accéder aux adresses du site telles que la nouvelle adresse torrent9.me, torrent9.bz ou encore torrent9.pe, on est redirigé vers l'adresse en .bz, mais le site a un logo suggérant que la bonne adresse est bien torrent9.me. Ce qui peut prêter à confusion. Le nouveau nom de domaine et le changement de logo suggèrent qu'une migration complète vers l'adresse torrent9.me est désormais imminente.

Pourquoi Torrent9 va prochainement devenir uniquement torrent9.me ?

Comme tous les sites pirates Torrent9 est régulièrement dans le viseur de la justice qui peut ordonner le blocage de noms de domaines, ou dans certains cas leur fermeture pure et simple. Toutes ces actions prennent du temps pour aboutir. Mais elles comportent tout de même un risque pour les sites pirate : même si de nombreux internautes savent contourner le blocage, ce genre d'action a en effet pour conséquence immédiate de faire baisser leur trafic. Ce qui rogne mécaniquement leurs revenus publicitaires. Torrent9 comme d'autres sites n'hésitent donc pas à changer régulièrement de nom de domaine pour passer entre les mailles du filet.

Néanmoins cela ne garantit en rien leur pérennité. L'année 2017 a été témoin de la fermeture de nombreux sites comme T411, qui avaient pourtant pris l'habitude de jongler avec des noms de domaines enregistrés dans des pays très éloignés de nos contrées. À l'issue d'une longue enquête internationale, les serveurs du site pirate ont fini par être saisis et une partie des administrateurs arrêtés. Néanmoins, l'efficacité de ce genre d'actions est mise en cause : depuis la fermeture du site t411, par exemple, Yggtorrent a réussi à prendre sa place, et cumule un trafic aujourd'hui pratiquement équivalent au défunt site.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !