Tinder : une faille de sécurité permet d’espionner vos matchs, photos et préférences sexuelles !

Maj. le 9 novembre 2018 à 16 h 18 min

Vous utilisez souvent Tinder en vous connectant à un réseau Wi-Fi public ? Toutes vos photos, vos matchs et les profils que vous avez liké sont peut-être aux mains d’un hacker ! Selon les chercheurs en cybersécurité de Checkmarx, une grave faille de sécurité dans l’application de rencontre permet en effet à un curieux de s’emparer de vos données en se connectant au même réseau Wi-Fi que votre smartphone ! 

tinder

Ne faites pas aveuglément confiance à un réseau Wi-Fi public. Selon une étude de Norton, 9 français sur 10 prennent des risques en se connectant à un réseau. Les experts conseillent aux habitués des Wi-Fi publics de ne pas réaliser d’opérations sensibles, comme des transferts bancaires ou des achats  en ligne lorsqu’ils s’y connectent.

Tinder : une faille dans l’application de rencontre permet à un pirate de s’emparer de vos données personnelles

Selon Erez Yalon, chercheur en cybersécurité de Checkmarx, une faille de sécurité dans l’application Tinder permet à un pirate de tout savoir de vous. « Vous savez tout : ce qu’ils font, quelles sont leurs préférences sexuelles et beaucoup d’autres informations. » Pour s’infiltrer dans votre compte et dans votre smartphone, le pirate a juste besoin de se connecter au même Wi-Fi que vous, et ce, que vous soyez sur Android ou sur iOS.

Comme le démontre Checkmarx dans la vidéo ci-dessous baptisée TinderDrift, Tinder n’utilise pas de cryptage HTTPS pour protéger les photos de ses utilisateurs. Un hacker peut donc facilement intercepter vos photos et même y ajouter les siennes. Dans la vidéo publié sur leur chaîne Youtube, Checkmarx explique le fonctionnement du hack de A à Z. Seule bonne nouvelle : les messages échangés par le biais de l’application ne sont pas accessibles.

La firme a prévenu l’application de rencontre de l’existence de cette faille au mois de novembre 2017. Un porte parole de Tinder s’est exprimé à ce sujet auprès de nos confrères de Wired « nous améliorons constamment nos défenses pour lutter contre les hackers ». Malgré tout, l’homme rappelle aux utilisateurs que la photo de profil qu’ils utilisent sur Tinder est considérée comme public…

Pour mémoire, ce n’est pas la première fois qu’une faille de sécurité dans l’application Tinder est repérée par les experts en cybersécurité. En octobre 2017, une vulnérabilité commune à plusieurs applications de rencontre, comme Badoo ou Happn, permettait à des individus trop curieux de vous retrouver sur Facebook. Êtes-vous inquiet pour votre vie privée quand vous vous inscrivez sur des applications de rencontre ?

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !