TikTok pourrait bientôt être banni aux États-Unis pour l’empêcher d’espionner ses utilisateurs

 

TikTok fait de nouveau face à une menace de bannissement aux États-Unis. Brendan Carr, commissaire de la FCC, a envoyé une lettre à Apple et Google leur demandant de retirer l’application de leur store respectif. Selon ce dernier, l’application chinoise récolterait un grand nombre de données personnelles sur ses utilisateurs sans leur consentement.

tiktok
Crédits : Kon Karampelas via Unsplash

Entre les États-Unis et TikTok, cela n’a jamais vraiment été la grande histoire d’amour. Dans la lignée de l’interdiction pour Huawei de s’approvisionner auprès des entreprises américaines, l’administration Trump avait banni pendant une courte période l’application chinoise du pays en 2020, avant de voir cette sanction levée par son successeur Joe Biden. Pour autant, les soupçons d’espionnage n’ont jamais réellement disparu.

Depuis son lancement, TikTok fait en effet l’objet de critiques concernant les données collectées auprès de ses utilisateurs, notamment auprès des enfants. Ce sont ces soupçons qui ont poussé Bendan Carr, commissaire de la FCC, à exiger que Google et Apple retirent l’application du Play Store et de l’App Store. Cette lettre arrive dans un contexte houleux pour le réseau social, après une enquête édifiante de Buzzfeed sur son utilisation des données.

TikTok risque de nouveau d’être banni aux États-Unis

Après avoir analysé 80 enregistrements audio de réunions internes à TikTok, Buzzfeed révèle que TikTok a eu accès à plusieurs reprises à des informations confidentielles de ses utilisateurs américains. Ainsi, un membre du département Confiance et Sécurité de l’entreprise a déclaré que « tout est vu en Chine ». Un directeur a également mentionné un certain « Master Admin » qui aurait « accès à tout ».

Sur le même sujet : Comment supprimer son compte TikTok ?

Dans sa lettre, Brenda Carr évoque des « preuves et déterminations inquiétantes concernant les pratiques de TikTok en matière de données », faisant notamment référence à une étude prouvant que l’application est parvenue à contourner les mesures de sécurité d’Android et iOS. « Il est clair que TikTok pose un risque inacceptable pour la sécurité nationale en raison de sa vaste récolte de données étant combinée avec l’accès apparemment non contrôlé de Pékin à ces données sensibles. »

Google et Apple ont jusqu’au 8 juillet retirer TikTok de leur store respectif, ou, le cas contraire, pour expliquer leur refus d’obtempérer. Notons tout de même que cette demande ne semble émaner que de Brendan Carr et qu’aucun autre membre de la FCC n’est impliqué.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !