The Last of Us : la série HBO sera beaucoup moins violente que les jeux

 

Si les jeux The Last of Us sont marqués par une violence crue, viscérale et omniprésente, ce ne sera pas vraiment le cas de la série HBO. C'est en tout cas ce qu'a expliqué Neil Druckmann, réalisateur et scénariste des jeux, dans une récente interview. 

the last of us violence sere
Crédits : HBO

Comme vous le savez, l'une des licences vidéoludiques les plus appréciées de ces dix dernières années doit débarquer prochainement sur le petite écran. Et oui, The Last Of Us va passer par la case série TV, sous la bannière de la chaîne américaine culte HBO.

Avec 15 millions de vues cumulées sur le premier trailer officiel diffusé à la début décembre 2022, le show est en bonne voie pour connaître un succès similaire à celui de House of The Dragon. Pour les spectateurs américains, l'attente ne sera pas longue puisque la série The Last of Us arrivera dès ce 15 janvier 2023 sur HBO Max.

En France en revanche, la question n'est toujours pas réglée, même si plusieurs éléments laissent à penser qu'un accord de diffusion avec Amazon Prime Video sera signé. En attendant la grande première du show, les acteurs, producteurs, réalisateurs et scénaristes enchaînent les interviews pour faire la promotion de la série.

La violence ne sera pas au centre de la série The Last of Us

L'occasion d'évoquer notamment les différences avec le jeu, le traitement des personnages, les décors, l'histoire ou la place qu'occupera la violence dans la série. Si vous avez déjà joué à l'un des jeux The Last of Us, vous savez que les équipes de Naughty Dog ont mis un point d'orgue à proposer un monde d'une extrême violence, avec des affrontements brutaux, gores et viscéraux.

Comme le précise le réalisateur des jeux et co-scénariste de la série Neil Druckmann dans les colonnes du magazine SFX, cette omniprésence de la violence était essentielle pour permettre aux joueurs de se glisser dans la peau de Joël et Ellie. Pour la série en revanche, il était nécessaire d'adopter une approche différente.

Nous avions besoin d'une certaine quantité d'action et de violence en tant que mécaniques à part entière afin que vous puissiez connecter avec Joël et ressentir ses émotions. Mais ce genre de chose n'existe pas dans un média passif. Très tôt dans l'écriture, l'une des choses que j'ai le plus aimé entendre de la part de Craig Mazin et de HBO, c'est : Supprimons toute la violence, sauf ce qui est essentielle”, explique le directeur artistique des jeux.

Il conclut : “Cela a permis à la violence d'avoir encore plus d'impact que dans le jeu, car lorsqu'on s'en tient à montrer la menace et qu'on voit la réaction des personnages face à cette menace, cela rend la chose encore plus effrayante. Ainsi, lorsque nous révélons les infectés comme les Claqueurs, on comprend vraiment ce qui a provoqué l'extinction de l'humanité et pourquoi tout le monde en a peur”. 

Vous l'aurez compris, la série The Last of Us ne versera pas autant dans la violence graphique que les jeux vidéo. En contrepartie, on se doute que le show exploitera d'autres ressorts narratifs pour dépeindre toute la brutalité de ce monde rongé par l'épidémie de cordyceps.

Source : SFX



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !