Test du Xperia 10 Plus : quand Sony fait son cinéma

test sony xperia 10 plus video opitmisee

Maj. le 25 mars 2019 à 17 h 25 min

Annoncé au MWC de Barcelone, le Xperia 10 Plus fait partie de la nouvelle famille de smartphones Sony. Comme le Xperia 10 et le Xperia 1, il arbore un écran au format 21:9, standard du cinéma. Nous l’avons testé.

test sony xperia 10 plus ecran 21 9

En 2019, lancer un smartphone au MWC de Barcelone relevait de la mission commando. Difficile de se démarquer au milieu des tant attendus smartphones pliables. Pourtant Sony a su tirer son épingle du jeu en dévoilant trois produits originaux.

Le japonais s’autorise un artifice dans le monde très codifié du smartphone. Les Xperia 10, 10 Plus et le Xperia 1 intègrent un écran au format 21:9, du jamais vu sur smartphone.

Avec ces produits, la marque souhaite mettre un cinéma de poche à disposition des utilisateurs. Venu tout droit du monde du 7e art, le format 21:9 permet de regarder des vidéos plus immersives.

Positionné sur le milieu de gamme, le Xperia 10 Plus s’adresse aux fans de vidéos (et plus généralement de multimédia) au budget limité. Nous l’avons utilisé pendant plusieurs jours. Découvrez notre test complet !

Prix et date de sortie

Le Xperia 10 Plus est disponible depuis le 25 février 2019 au prix de 429 euros. Pour tout achat effectué avant le 30 avril, Sony offre un casque Bluetooth à réduction de bruit (HCH700N) d’une valeur de 180 euros. S’agissant d’une ODR, la livraison du casque s’opère sous les 8 à 10 semaines après la demande. À ce tarif, le Xperia 10 Plus rivalise (enfin) avec la concurrence chinoise. Le japonais brille par son originalité et l’expérience multimédia qu’il propose.

Fiche technique

 Fiche technique du Xperia 1Fiche technique du Xperia 10Fiche technique du Xperia 10 PlusFiche technique du Xperia L3
Dimensions167 x 72 x 8,2155.7 x 68 x 8.4 mm167 x 73 x 8.3 mm154 x 72 x 8,9 mm
Poids193g162 g180 g156 g
Ecran6,5 pouces OLED 21:96 pouces LCD 21:96,5 pouces LCD 21:95,7 pouces LCD 18:9
Définition3360 x 1440 pixels2.520 x 1.080 pixels2.520 x 1.080 pixels720 x 1570 pixels
Photo12 M + 12 Mp téléobjectif OIS + 12 Mp ultra grand angle
13+5 Mp, Flash LED
12+8 Mp, Flash LED
13+8 Mp, Flash LED
3 Mp + 2 Mp (F2.2 et F2.4)
Selfie8MP
8MP8MP8MP
OSAndroid 9.0 PieAndroid 9.0 PieAndroid 9.0 PieAndroid 8.0 Oreo
Mémoire interne128 Go64 Go64 Go32 Go
MicroSDOui jusqu'à 512 GoOui jusqu'à 512 GoOui jusqu'à 512 GoOui jusqu'à 512 Go
Connectivité5.0 + A2DP + LE, Wi-Fi 5 (ac), LTE, HSPA, GSM, 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7), 700 MHz (B28)5.0 + A2DP + LE, Wi-Fi 5 (ac), LTE, HSPA, GSM, 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7), 700 MHz (B28)5.0 + A2DP + LE, Wi-Fi 5 (ac), LTE, HSPA, GSM, 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7), 700 MHz (B28)5.0 + A2DP + LE, Wi-Fi 5 (ac), LTE, HSPA, GSM, 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7), 700 MHz (B28)
NFCOuiOuiOuiOui
SoCQualcomm Snapdragon 855Qualcomm Snapdragon 630Qualcomm Snapdragon 636Mediatek MT6762 Helio P22
RAM6Go3Go4Go3Go
Capteur d'empreintes / reconnaissance facialeOui / nonOui / nonOui / nonOui / non
Résistance à l'eauouiouiouioui
Batterie3300 mAh2870 mAh3000 mAh3300 mAh
Port de chargeUSB-CUSB-CUSB-CUSB-C
Recharge rapideouiouiouioui
Recharge Qi sans filouinonnonnon
ColorisBlanc nacré, gris perle, noir et violetbleu nuit, noir, argent, goldbleu nuit, noir, argent et rose poudrénoir, argent et gold.
Prix999€349€429€199€

Un design très verticale

Nous l’affirmons « tout de go » (Claudie si tu nous regardes), le Xperia 10 Plus assume sa différence. Écran 21:9 oblige, Sony n’a pas eu d’autre choix que de développer un smartphone tout en longueur (167 mm) au détriment de la largeur (73mm). Le Xperia 10 Plus frappe donc tout de suite par sa verticalité.

test sony xperia 10 plus design

L’intégration de l’écran se révèle d’ailleurs elle aussi surprenante. Alors que les constructeurs ont plutôt tendance à réduire le front de leurs smartphones, Sony a rogné sur le menton. La bande supérieure intègre donc un haut-parleur et le capteur frontal.

Ce choix esthétique ne choque pas, mais nous reconnaissons qu’il bouleverse tout ce que l’on a pu connaître par le passé. La verticalité de l’appareil facilite la prise en main.  Toutefois, à une main, vos doigts pratiqueront une gymnastique laborieuse pouvant conduire à une chute fatale. Sony a beau avoir recouvert son écran d’une protection Gorilla Glass 5, cela ne suffit pas toujours.

test sony xperia 10 plus lecteur empreintes

De manière générale, le Xperia 10 Plus manque d’ergonomie, notamment au niveau de la disposition des touches. À l’instar du lecteur d’empreintes, les touches de volume positionnées sur la tranche droite sont trop basses. Seul le bouton d’alimentation est facilement accessible. Sony aurait pu par exemple placer les touches de volume sur la bordure gauche, complètement vide (à l’exception de l’emplacement SIM/microSD). Saluons l’intégration d’un jack 3,5 mm ainsi qu’une double sortie audio sur la tranche inférieure (l’USB-C est positionné entre les deux).

test sony xperia 10 plus date sortie

Pas de robe de verre pour le Xperia 10 Plus, ce modèle doit se contenter d’une coque en aluminium. La concurrence ayant totalement adopté le verre, ce choix lui confère un aspect old school. L’exécution reste irréprochable, les lignes arrondies particulièrement élégantes, et le toucher agréable. L’avantage principal de l’aluminium réside dans sa capacité à chasser les traces de doigts.

test sony xperia 10 plus prise en main

test sony xperia 10 plus prix

En résumé, le design du Xperia 10 Plus brille par son originalité. Mais il semble clair que Sony a dû faire face à beaucoup de contraintes pour adopter le format 21:9. Sur un marché où les smartphones se ressemblent tous, nous ne pouvons que saluer l’audace du japonais.

Un écran de cinéma dans votre poche

Poussé par son désir de se démarquer, Sony opte donc pour un écran aux dimensions extraordinaires. Le format 21:9 débarque pour la première fois sur un smartphone, avec les avantages et les défauts qu’il présente. Le 21:9 est le format d’écran utilisé au cinéma. Plus larges, moins hautes, les images favorisent l’immersion. En théorie, ce ratio est particulièrement pertinent pour une utilisation multimédia.

test sony xperia 10 plus ecran

Pour le Xperia 10 Plus, Sony a choisi une dalle de 6,5 pouces avec une définition Full HD+. En effet, cet écran brille par sa capacité à nous plonger au coeur de l’action. On a vraiment la sensation de transporter sur soi un cinéma de poche. Très lumineuse, la dalle manque légèrement de contrastes et les couleurs tirent vers le bleu. Sony propose un mode « vif », plus pertinent et corrigeant légèrement ce problème. On conseille de l’activer.

L’immersion, prend tout son sens en jeu et en vidéo. Hélas, les partenariats sont rares, les contenus peu optimisés. Seul Netflix fait partie des partenaires de Sony dans cette aventure. Mais tous les contenus de la plateforme ne peuvent être visionnés sur un écran 21:9. Existe-t-il une liste des films et séries tournées en 21:9 disponibles sur Netflix ? Nous avons posé la question au géant américain, nous attendons la réponse.

test sony xperia 10 plus video opitmisee

En attendant, nous avons tâtonné afin de découvrir les programmes compatibles. The Walking Dead, par exemple, est parfaitement adapté au Xperia 10 Plus. Certaines bandes-annonces disponibles sur YouTube conviennent également (sur nos photos, celle du prochain Avengers).

test sony xperia 10 plus video

Hormis ces programmes (très ciblés), les autres contenus s’affichent en 16:9 avec de grosses bandes noires entourant la vidéo. Grâce à un geste magique communément appelé « pincement », la vidéo peut être adaptée au format 21:9, mais l’image est (beaucoup) rognée. Nous avons fait le même constat pour les jeux.

Soyons honnêtes, cette absence de contenus a émoussé notre enthousiasme, car lorsque les contenus le permettent, le plaisir est incomparable.

Des performances très correctes

Le Xperia 10 Plus carbure au Snapdragon 636 de Qualcomm couplé à 4 GB de RAM et 64 Go de stockage (extensible jusqu’à 512 Go via microSDXC). On retrouve ce combo dans de nombreux smartphones milieu de gamme. Les benchmarks se révèlent assez similaires à ceux de la concurrence. Le Xperia 10 Plus assure l’essentiel, il répond parfaitement aux usages du quotidien (emails, réseaux sociaux, photo, vidéo, etc.). Les animations sont fluides, les transitions rapides. Bien aidé par son interface légère, le smartphone de Sony se révèle efficace.

test sony xperia 10 plus benchmarks

Comme chez les concurrents, le Xperia 10 Plus montre ses limites en gaming. Les jeux les plus exigeants fonctionnent parfaitement à condition de réduire la qualité graphique. Jouer à Fortnite ou PUBG avec une configuration graphique optimale se révèle impossible. Les chutes de framerate, trop nombreuses, rendent l’expérience laborieuse. En revanche, vous ne rencontrerez aucun ralentissement avec des paramètres graphiques moyens. En fait, tous les smartphones milieu de gamme font face à ces limites.

Une interface Android presque pure

Basé sur Android 9.0 Pie (correctif de sécurité du 1er février 2019), le logiciel du Xperia 10 Plus ne s’encombre pas de fioritures. L’interface est proche d’une version pure d’Android. Animations, transitions, menus, Sony a presque tout laissé intact. Léger et rapide, le logiciel ravira les inconditionnels de l’OS de Google dans sa version la plus épurée.

test sony xperia 10 plus logiciel

Sony a tout de même agrémenté son interface de quelques fonctions. Des thèmes, fonds d’écrans et autres sonneries sont réunis dans Xperia Lounge. Depuis Xperia Assist (dans les paramètres) l’utilisateur peut personnaliser son utilisation et activer/désactiver certaines fonctions comme STAMINA. Cette dernière optimise l’utilisation de l’énergie lorsque la batterie fatigue.

Enfin, la Détection latérale (disponible d’un simple double appui sur un côté de l’écran) regroupe vos applications préférées. L’intelligence artificielle intégrée au smartphone détecte les applis avec lesquelles vous interagissez le plus souvent. D’autres paramètres y figurent comme la lampe torche, le mode Ne pas déranger ou l’activation du Wifi. Après quelques jours d’utilisation, on ne s’en passe plus.

Une autonomie confortable

À lecture de la fiche technique, la batterie de 3000 mAh a soulevé chez nous quelques inquiétudes. Pour un smartphone orienté vidéo et multimédia, cette capacité semblait un peu juste. Finalement, il n’en est rien, le Xperia 10 Plus a révélé ses talents d’endurance. Sans figurer parmi les meilleurs du marché, il s’en tire avec les honneurs.

test sony xperia 10 plus interface

Il vous tiendra compagnie une journée et demie sans sourciller pour une utilisation poussée (réseaux sociaux, beaucoup de vidéos, web, emails, appels, messageries, photo, musique). La batterie se fatigue plus vite en multipliant les sessions de jeu (logique).

Compatible avec la recharge rapide, le Xperia 10 Plus profite également de la fonction Adaptive Xperia. Elle ajuste les niveaux de courant lorsque le smartphone se recharge afin que la batterie « ne soit pas sollicitée de manière excessive » (site officiel de Sony).

Cela n’empêche pas le Xperia 10 Plus de se recharger complètement en 1h15/1h30. En 30 minutes, le smartphone gagne en moyenne 40% d’énergie (20 à 60%, 40 à 80%). Comme chez les concurrents, la recharge ralentit entre 80 et 100%. Pour un modèle à ce prix, ces résultats sont très convaincants.

Sony, maître de l’audio

Le savoir-faire de Sony en matière d’audio n’est plus à prouver. Pour concevoir ses nouveaux smartphones, le japonais a coordonné le travail des ingénieurs du groupe. Les spécialistes de l’audio ont donc partagé leur expertise dans la création des Xperia 10, 10 Plus et 1.

test sony xperia 10 plus autonomie

Cela se ressent dès les premières minutes d’écoute. Les deux haut-parleurs stéréo (un au-dessus de l’écran, une double sortie sur la tranche inférieure) affirment leur personnalité avec force. Le volume maximal est puissant, mais reste équilibré. En revanche, comme sur n’importe quel smartphone, les basses restent discrètes.

Compatible Hi-Res, le Xperia 10 Plus embarque en prime la technologie DSEE HX (Digital Sound Enhancement Engine). Cette dernière transforme les fichiers de qualité moyenne (ou basse) en fichiers de qualité proche de la haute résolution. Et cela fonctionne !

test sony xperia 10 plus audio

Il suffit de connecter un casque ou des écouteurs au jack 3,5 mm (oui, il est bien là) pour s’en apercevoir. L’expérience audio prend alors une tout autre dimension. Les amateurs de technologies sans fil y trouveront aussi leur compte puisque le smartphone est compatible LDAC et Bluetooth 5.0. En un mot, le Xperia 10 Plus représente le meilleur de l’audio sur smartphone à moins de 500 euros.

Réseau et GPS : des bases solides

Compatible 4G de catégorie 13, le Xperia 10 Plus remplit parfaitement son office. Les conversations téléphoniques sont claires, les bruits ambiants bien filtrés. Sur le réseau Orange, nous n’avons noté aucun problème d’accroche. Pour les usages internet, le smartphone assure l’essentiel avec des chargements plutôt rapides.

test sony xperia 10 plus

Il est tout aussi efficace lorsqu’il s’agit de se connecter au réseau Wifi (802/11 a/b/g/n/ac). Le GPS, plus capricieux, nécessite quelques secondes pour accrocher la position et l’orientation précise. Notons enfin le Xperia 10 Plus affiche un excellent DAS de 0,72 W/kg (0,90 W/kg pour le Xperia 10).

Un bon appareil photo, mais très inégal

Fabricant des capteurs photo pour presque toute l’industrie mobile, Sony a mis du temps à trouver la formule magique sur ses propres modèles. Il aura fallu attendre 2018 pour que le japonais rivalise avec les meilleurs.

Sur le marché des smartphones à moins de 500 euros, les constructeurs n’atteignent pas le niveau de qualité des plus haut de gamme (logique). Néanmoins, certaines marques rendent des copies très propres (Honor par exemple).

Avec le Xperia 10 Plus, Sony mise sur un double capteur photo de 12 (Exmor RS) + 8 mégapixels. Le premier se munit d’un objectif grand-angle (76,3°) ouvrant à f/1,75. Le second (zoom x2) est doté d’un objectif ouvrant à f/2,4. Le tout s’accompagne d’une intelligence artificielle optimisant les réglages en fonction de la scène. Sony insiste également sur son mode bokeh ainsi que SteadyShot, sa stabilisation logicielle. Notons qu’il est possible de prendre des photos en 21:9, mais nous conseillons le 4:3, standard, mais plus précis.

test sony xperia 10 plus appareil photo

Dans de bonnes conditions, les photos détonnent, surtout pour un modèle à ce prix. L’équilibre des couleurs combiné à l’excellent contraste nous bluffe. Un très bon piqué finit de nous convaincre. Seule ombre au tableau : les contre-jours. Le Xperia 10 Plus a tendance à brûler les sources de lumière dans ces conditions.

DSC_0016
DSC_0013
DSC_0014
DSC_0015
DSC_0008
DSC_0010
DSC_0006

En basse lumière, les choses se gâtent. Si aucun point lumineux ne figure dans le cadre, les clichés restent de qualité, même si le piqué est (logiquement) moins bon, et les couleurs tirent vers le jaune. De nuit, le défaut majeur réside dans la gestion des sources de lumière. Des halos apparaissent sur la moindre ampoule, diode ou lampadaire. Cerise sur le gâteau, les clichés sont brûlés. L’ensemble ne ressemble alors plus à grand-chose. Dommage.

DSC_0005
DSC_0001
DSC_0003
DSC_0004

Le mode bokeh (pas de mode portrait sur ce modèle) se révèle efficace, même s’il se veut un tantinet capricieux. Pour prendre nos photos, nous avons dû chaque fois répondre aux exigences de Monsieur pour shooter à la distance exacte. Capturer un sujet avec cet effet de flou prend donc bien plus de temps qu’à l’accoutumée, d’autant que l’autofocus se montre un peu paresseux. De manière générale, la mise au point est très lente.

Heureusement, la qualité est au rendez-vous avec des contours précis ainsi qu’un flou d’arrière-plan plutôt bon pour un smartphone à ce prix. On assiste parfois à quelques loupés, comme notre photo du voyageur de dos.

DSC_BOK_20190321100056270
DSC_BOK_20190321100159224
DSC_BOK_20190321153907443

Le capteur frontal de 8 mégapixels (objectif grand-angle 84° ouvrant à f/2,0) accomplit l’essentiel, mais ne flattera pas non plus votre égo. Les couleurs tirent vers le jaune et le rouge ce qui dénature complètement le teint du visage. Comme avec le capteur principal, nous conseillons d’éviter les photos en contre-jour, trop brûlées. Enfin, notons que Sony n’a pas jugé bon d’intégrer un mode autoportrait. Dommage, la plupart des concurrents l’ont adopté.

DSC_0009

Vidéo : joue-la comme Spielberg

Pour exploiter pleinement le potentiel de l’écran 21:9, le Xperia 10 Plus permet de filmer ses propres vidéos dans ce format d’image. Les autres standards sont, bien sûr, pris en charge. Mais pour un rendu cinéma, le 21:9 est recommandé, d’autant que le smartphone de Sony peut filmer jusqu’ en 4K dans ce format. Pour accéder aux 60 FPS, il faudra accepter de ne tourner qu’en Full HD.

Notons que la stabilisation SteadyShot n’est pas non plus disponible en 4K. On conseille donc de plutôt opter pour des tournages en Full HD. Si les images sont moins détaillées, elles sont plus fluides et stables. La 4K n’est finalement pertinente que si vous positionnez le smartphone sur un gimball.

Dans l’ensemble, les vidéos sont d’excellente qualité dans de bonnes conditions. En basse lumière, mieux vaut oublier. Bien évidemment nous conseillons d’opter pour le format 21:9, bien plus immersif. Effet garanti !

Notre avis sur le Xperia 10 Plus de Sony

Avec le Xperia 10 Plus, Sony ne révolutionne pas le genre. Néanmoins le constructeur propose enfin une alternative crédible face aux marques chinoises. Loin d’être parfait, son nouveau smartphone tient tête aux références du marché à bien des niveaux (autonomie, qualité photo, vidéo, performances). Surtout, le Xperia 10 Plus permet de profiter d’une expérience multimédia originale avec son écran 21:9, unique sur le marché, et sa qualité audio incomparable. À moins de 500€, le Xperia 10 Plus fera le bonheur des amoureux du 7e art, mais pas seulement.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
Test du Xiaomi Mi 9 : corps d’athlète, cerveau de génie

Dévoilé en Chine puis annoncé pour l’Europe à Barcelone, le Xiaomi Mi 9 est le premier smartphone équipé du processeur Snapdragon 855. Mais sa puissance est-elle son seul atout ? Nous l’avons testé pendant plusieurs jours. Voici notre verdict.

Test du Galaxy S10 de Samsung : for me, formidable

Pour les 10 ans de la gamme Galaxy, Samsung a lancé quatre smartphone : le Galaxy Fold, son modèle pliable, le Galaxy S10en, le S10 et le S10 Plus. Nous avons testé le Galaxy S10 pendant plusieurs jours, découvrez toutes nos impressions.

Test du Xperia 10 Plus : quand Sony fait son cinéma

En 2019, Sony a choisi de se démarquer. Le japonais lance trois nouveaux smartphones équipés d’un écran 21:9, le format utilisé au cinéma. Nous avons testé le Xperia 10 Plus, son modèle milieu de gamme. Découvrez nos impressions.

Test Xiaomi Redmi Note 7 : du haut niveau pour 200euros

Quelques jours après le MWC de Barcelone et l’annonce du Xiaomi Mi 9, le constructeur chinois a remis le couvert. Avec le Redmi Note 7, la marque s’attaque au marché d’entrée de gamme. Commercialisé à 199 euros, le dernier né…

Test du Meizu 16th : le retour inattendu !

Pour fêter son retour en France, Meizu lance le Meizu 16th. Derrière ce nom se cache un condensé de technologie pour un prix abordable. Découvrez notre test complet du Meizu 16th.

Test du Nokia 8.1 : le petit prince du milieu de gamme

Après une année 2018 réussie, Nokia attaque 2019 avec un Nokia 8.1 prometteur. Annoncé comme la référence photo de la marque, ce nouveau modèle a bien d’autres atouts dans son jeu. Nous avons eu l’occasion de l’utiliser pendant quelques jours. Découvrez notre test complet !

Test du Honor View 20 : petit trou, grand smartphone !

Honor a lancé le 22 janvier 2019 le Honor View 20. Il est l’un des premiers smartphones dotés d’un écran à trou. Mais il a bien d’autres atouts à faire valoir. Nous l’avons testé en avant-première. Voici nos impressions.

Test du Xiaomi Mi 8 Lite : entre gâchis et frustration

Après les Xiaomi Mi 8 et Mi 8 Pro, le constructeur chinois lance son Mi 8 Lite. Comme son nom l’indique, ce modèle sorti fin 2018 est une version allégée des deux haut de gamme. Commercialisé à 270 euros, il est un concurrent direct…

Test du Honor 10 Lite : tiens, un autre Huawei P Smart 2019 !

Le Honor 10 Lite est enfin officiel en France. Moins cher que le Huawei P Smart 2019 (229,99 euros), il est en tous points identique sur le papier. Mais est-il comparable au quotidien ? Nous avons pu le tester pendant plusieurs jours.

Test du OnePlus 6T McLaren Edition : la Formule 1+

Le OnePlus 6T McLaren Edition est arrivé. Nous avons eu la chance de le tester en avant-première. Découvrez toutes nos impressions sur le plus abouti des smartphones jamais créés par OnePlus.

Test du Xiaomi Mi 8 Pro : transparent comme une Game Boy, et c’est tout

Avec son Xiaomi Mi 8 Pro, le constructeur mise sur la nostalgie en proposant une version transparente de son smartphone. C’est aussi le premier smartphone de la marque équipé d’un lecteur d’empreintes sous l’écran. Pour le reste, c’est un Xiaomi Mi 8. Suffisant pour concurrencer le OnePlus 6T ? Réponse dans notre test complet !

Test du Razer Phone 2 : moi, moche et méchant

Razer lance le Razer Phone 2, le successeur du premier smartphone doté d’un écran 120Hz. Razer dit avoir corrigé les défauts du premier opus. Nous avons utilisé le Razer Phone 2 pendant quelques jours. Verdict dans notre test complet.

Test de l’Asus ROG Phone : le vrai smartphone gaming, c’est lui !

Né d’un poisson d’avril en 2016, l’Asus ROG Phone débarque sur le marché français. Le constructeur a conçu le smartphone gaming de l’extrême. Tout ou presque sur le papier est réuni pour proposer la meilleure expérience de jeu sur smartphone. Mais qu’en est-il en réalité ? Réponse dans notre test complet !