Test de la Samsung Galaxy Watch Active : l’univers Android a trouvé son Apple Watch

test samsung galaxy watch active

Maj. le 11 juin 2019 à 14 h 58 min

Samsung figure parmi les rares constructeurs de smartphones (avec Apple et Huawei) à aussi commercialiser des montres connectées. Avec sa Galaxy Watch Active, le coréen mise sur un modèle minimaliste et abordable propulsé par Tizen OS, son logiciel maison. Nous l’avons testée.

test samsung galaxy watch active

Les constructeurs de smartphones ont abandonné année après année le marché des montres connectées. Il faut dire qu’Apple domine largement ce marché avec son Apple Watch. Néanmoins, Huawei et Samsung continuent de miser sur ces produits et n’hésitent pas à élargir leur gamme.

Dans cette dynamique, le coréen a lancé la Galaxy Watch Active. Avec cette montre minimaliste et plus abordable que la Galaxy Watch, Samsung tente de séduire les amateurs de sport. Proposée à 249 euros à sa sortie (229 euros à l’heure où nous écrivons ces lignes), elle se positionne comme une concurrente de la Watch GT de Huawei, très convaincante.

Samsung parvient-il à tirer son épingle du jeu avec la Watch Active ? Nous l’avons utilisée pendant plusieurs semaines. Voici notre test complet !

Prix et date de sortie

La Galaxy Watch Active est disponible au prix de 229 euros en quatre coloris de boîtier: Noir pur (notre version de test), Argent polaire, Rose poudré et Vert émeraude. Huit coloris de bracelets permettent de personnaliser le produit. Par ailleurs, Samsung propose une offre de remboursement de 30 euros sur son site officiel. À ce prix, la Galaxy Watch Active se positionne face à la Watch GT de Huawei.

Design minimaliste

La Galaxy Watch Active surprend dès le premier coup d’oeil par son format compact. Avec une épaisseur de 10,5mm et un diamètre de 39,5mm, elle s’adapte à n’importe quel poignet sans paraître imposante. Elle sait par ailleurs se faire oublier grâce à son poids plume (25g sans bracelet, 37g avec).

test samsung galaxy watch active design

Elle se distingue de la Galaxy Watch par son boîtier. Exit la couronne circulaire (plus coûteuse), la version Active se contrôle exclusivement depuis l’écran tactile. Une bande noire plutôt épaisse (0,5cm) entoure le cadran, mais ne dérange pas l’utilisation quotidienne : l’oeil se dirige naturellement vers le centre de la montre.

test samsung galaxy watch active femme
Sur un petit poignet de femme

Le bracelet en silicone confère à la Watch Active un look sportif, mais élégant. Samsung a choisi un système d’attache un peu particulier : en l’absence de boucle, la languette s’insère entre le bracelet et le poignet. Les premiers jours, on a tendance à se pincer légèrement la peau, puis on s’habitue. Notons également que le silicone peut gratter les jours de forte chaleur, mais Samsung fournit un bracelet de rechange dans la boîte.

test samsung galaxy watch active bracelet

La marque propose tout un lot de coloris pour varier les plaisirs. Le système d’attache permet en plus de choisir des bracelets parmi ceux proposés chez n’importe quel horloger. Enfin, les certifications IP68 et 5ATM raviront les amateurs de natation et snorkelling.

Écran AMOLED réussi

Samsung équipe sa Galaxy Watch Active d’un écran AMOLED (oh surprise !) de 1,1 pouce avec une définition de 360 x 360 pixels recouvert d’une protection Gorilla Glass.. Le choix de cette technologie d’écran participe à l’amélioration de l’autonomie puisque les LED s’éteignent pour afficher le noir.

Samsung maîtrise parfaitement la technologie AMOLED et cela se voit dès les premières minutes en compagnie de la montre. Les excellents contrastes et la bonne colorimétrie participent au confort d’utilisation. Très lumineux, l’écran de la Galaxy Watch Active se révèle lisible dans toutes les conditions, même en plein soleil.

test samsung galaxy watch active cadrans

Nous recommandons les cadrans sombres d’abord pour économiser de l’énergie, mais également pour une meilleure lisibilité. Le soir, ou la nuit (pour ceux qui suivent leur sommeil) les cadrans clairs agressent les yeux. Samsung intègre par défaut une série de cadrans par défauts déjà variés. Néanmoins, vous trouverez sans doute votre bonheur dans le Galaxy Store, encore plus complet.

Notons enfin que l’application YouTube permet de regarder une vidéo directement sur la montre. Idéal pour devenir aveugle en 6 mois.

Autonomie décevante

Le format compact de la Galaxy Watch Active oblige Samsung à intégrer une toute petite batterie de 230 mAh. À titre de comparaison, la Watch GT de Huawei embarque une batterie de 430 mAh. Samsung ne mentionne aucun chiffre concernant l’autonomie sur son site internet… et on comprend pourquoi. La Watch Active ne brille pas par son endurance. Les meilleurs jours, elle nous a tenu compagnie environ 36h. Dans le pire des cas, elle devait passer par la case recharge chaque soir.

Tout dépend de l’activité sportive de l’utilisateur. Si une séance de sport (course à pied, vélo, natation) se glisse dans votre emploi du temps, l’autonomie en souffrira de manière flagrante. Les longues balades ont également un impact important sur la batterie. Si en plus vous portez la montre pour le suivi de votre sommeil, vous multiplierez les recharges inattendues. Un mode économie d’énergie se déclenche à 15% (l’utilisateur reçoit une notification et doit valider) et permet de prolonger l’utilisation de quelques heures.

test samsung galaxy watch active autonomie

Samsung compense cette autonomie médiocre par un système de recharge sans fil efficace. Le socle de charge de 5W permet de passer de 0 à 100% en environ 2h30. La montre est compatible avec la norme Qi et peut à ce titre se recharger sur n’importe quel socle de charge sans fil, y compris un Galaxy S10 ou un P30 Pro de Huawei en mode recharge inversée. Cela nous a d’ailleurs sauvés plusieurs fois notamment lors de déplacements pendant lesquels nous n’avions pas le chargeur sur nous.

Séduisante au quotidien

La Galaxy Watch Active est propulsée par Tizen OS 4.0, le logiciel maison de Samsung. Son utilisation se révèle enfantine grâce à un système de navigation extrêmement simple et la surcouche One UI. Depuis l’écran d’accueil, un glissement vers la droite permet d’accéder aux notifications. Un glissement vers la gauche donne accès aux widgets et applications. Un défilement depuis le haut vers l’intérieur de l’écran affiche un panneau de paramètres rapides (Bluetooth, mode nuit, ne pas déranger, paramètres généraux, etc.). Deux boutons physiques positionnés sur le côté participent aux différentes manipulations. Celui du dessus fait office de bouton retour, celui du dessous permet de revenir sur l’écran d’accueil.

test samsung galaxy watch active notifications

Contrairement à la Huawei Watch GT, la Galaxy Watch Active ne se contente pas de relayer les notifications du smartphone. Avec certaines applications elle autorise des interactions plus poussées qu’une simple consultation.

C’est le cas notamment avec les services de messagerie. Lorsque l’on reçoit un message, une vibration indique sa réception. On peut alors soit répondre en choisissant parmi une série de phrases prédéfinies, soit dicter un message entier. Samsung autorise également l’écriture d’un message à partir d’un clavier T9, mais sur un si petit écran cela s’apparente plus à une tentative de vous faire devenir fou. En revanche, si on peut décrocher lors d’un appel, la montre nous invite à prendre notre smartphone. Nous aurions aimé pouvoir répondre rapidement depuis la montre. Précision importante : les fonctions de communication ne fonctionnent pas avec un iPhone.

test samsung galaxy watch active meteo

test samsung galaxy watch active widgets

test samsung galaxy watch active raccourcis

Le Galaxy Store permet d’installer tout un lot d’applications plus ou moins pertinentes sur un tel produit. Si Spotify se révèle bien pratique (voire indispensable après y avoir goûté), et que la plateforme de Navigation de Google Maps nous ravit (particulièrement en moto), certaines applis semblent inutiles sur un écran aussi petit. On pense par exemple à un navigateur web, les jeux ou encore (clou du spectacle) YouTube.

Enfin, la Galaxy Watch Active est compatible NFC et Samsung Pay. Vous pouvez donc payer avec votre monte à condition que votre banque prenne en charge le service de paiement du coréen.

Très complète pour le sport

Avec la Galaxy Watch Active, Samsung veut transformer sa montre en coach sportif. Et pour cela, le coréen mise sur la positive attitude (Lorie, philosophe des temps modernes). Elle embarque (la montre, pas Lorie) tous les capteurs possibles et imaginables pour suivre votre activité (GPS, accéléromètre, cardiofréquencemètre, suivi du sommeil, etc.).

test samsung galaxy watch active activite

Samsung a intégré un système d’alerte pour les plus sédentaires. À intervalles réguliers, une notification indique que l’heure est venue de bouger un peu. Plusieurs exercices sont proposés : marche, rotations du buste, squats, étirements, etc.).

En théorie, la montre détecte lorsque vous commencez une activité. En théorie seulement. Car le suivi d’activité se révèle capricieux : il se déclenche parfois lorsque l’on se lève seulement d’une chaise, alors qu’il peut mettre cinq minutes avant de remarquer que nous avons entamé une ballade. La Watch Active présente également ce défaut pour les activités en salle (tapis, vélo ou elliptique) ou la natation. Un menu permet toutefois de déclencher manuellement ces entraînements. Au total, 39 activités physiques sont disponibles.

test samsung galaxy watch active exercices

Samsung Health, l’application santé du coréen (disponible sur Android et iOS) permet d’obtenir des résultats chiffrés des différentes activités : rythme cardiaque, calories dépensées, nombre de pas, sommeil, performances sportives, etc. À chaque fin d’exercice, on récupère des récompenses sous forme de petits widgets. Dans sa démarche positive, Samsung encourage le fait de bouger : peu importe les performances, l’utilisateur reçoit toujours une récompense.

test samsung galaxy watch active frequence cardiaque

Enfin, les sportifs plus expérimentés pourront directement installer les applications Strava, MyFitnessPal, MapMyRun ou Endomondo et retrouver leurs statistiques directement sur la Watch Active. Les amateurs de trail ou de cyclisme seront ravis d’apprendre que la montre enregistre les dénivelés.

Le suivi du sommeil reste classique. La montre détecte automatiquement lorsque l’on s’endort et analyse les différentes phases du sommeil. Un graphique complet peut être consulté directement sur l’application Samsung Health.

test samsung galaxy watch active stress

Enfin, la Watch Active intègre un mode gestion du stress. En réalité, la montre propose un exercice de respiration : l’utilisateur doit suivre le mouvement d’une rosace bleue et caler ses inspirations et expirations sur le même rythme. Pour les plus stressés, cette fonctionnalité se révèle efficace même si en soi la montre reste un gadget. On aurait aimé par exemple qu’elle détecte un pic de stress et suggère un exercice de respiration.

Notre avis sur la Samsung Galaxy Watch Active

La Galaxy Watch Active figure sans doute parmi les meilleures montres connectées de sa catégorie à l’heure actuelle. Derrière son format compact et léger, elle cache toute une flopée de fonctionnalités. Tizen OS et l’interface One UI facilitent l’utilisation au quotidien grâce à des menus clairs et une navigation intuitive. Les nombreuses applications et interactions possibles sans avoir à saisir son smartphone renforcent nos bonnes impressions. Seul défaut majeur de cette Watch Active : son autonomie, beaucoup trop juste.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
Test de l’Oppo Reno : comme un requin dans l’eau

Avec le Reno, Oppo s’attaque au milieu de gamme. Ecran OLED sans encoche, design réussi et performances correctes : le Reno d’Oppo serait-il le modèle parfait ? Réponse dans notre test !

Test du Sony Xperia 1 : un cinéma dans votre poche

Avec le Xperia 1, Sony propose une expérience multimédia unique sur le marché. Grâce à un écran au format 21:9 (le même qu’au cinéma) il souhaite rester au plus près des créateurs de vidéos. Nous l’avons testé pendant plusieurs jours et il a plus d’un atout dans son sac.

Test du Honor 20 : du neuf avec du View

Honor a dévoilé sa nouvelle gamme Honor 20. Nous avons utilisé en avant-première le plus abordable des deux modèles présentés. Découvrez notre test complet du Honor 20.

Test du Realme 3 Pro : la nouvelle référence des smartphones à 200 euros

Realme débarque en France avec un premier modèle baptisé Realme 3 Pro. La nouvelle marque chinoise attaque le marché par le bas avec un modèle à 199 euros. Comme ses concurrents, le constructeur mise sur un excellent rapport qualité-prix. Nous avons testé le Realme 3 Pro pendant quelques jours. Découvrez nos impressions.

Test du Zenfone 6 : Asus revient en force

En difficulté sur le marché des smartphones, Asus revient avec un Zenfone 6 original. Equipé d’une caméra rotative unique au monde, il intègre également tous les standards de 2019. Nous avons eu la chance de le tester pendant plusieurs semaines. Découvrez notre avis.

Test du OnePlus 7 : et si la vraie star c’était lui ?

Après le OnePlus 7 Pro, le constructeur chinois lance le OnePlus 7. Plus abordable, ce modèle n’en est pas moins séduisant. Nous l’avons utilisé pendant plusieurs jours. Découvrez notre test complet !

Prise en main du Honor 20 Pro : cap sur la photo !

Très attendu, le Honor 20 Pro est désormais officiel. Honor a dévoilé son arme pour lutter contre le 7 Pro de OnePlus, le Mi 9 de Xiaomi ou encore le Zenfone 6 d’Asus. La marque met avant la qualité photo…

Prise en main du Zenfone 6 : Asus crée la surprise !

Asus revient en force avec le Zenfone 6. Son nouveau smartphone haut de gamme intègre un appareil photo rotatif inédit sur le marché. Lors d’un reportage à Taiwan, nous avons pu prendre en main le Zenfone 6 en avant-première.

Test du OnePlus 7 Pro : OnePlus atteint les sommets

OnePlus lance le OnePlus 7 Pro, un smartphone truffé de technologies dernier cri. La marque qui monte souhaite rivaliser avec les ténors du marché ultra-premium que sont Samsung ou Apple. Objectif atteint ? Nous l’avons testé.

Test du P Smart Plus 2019 : la valeur sûre de Huawei à moins de 300 euros

Huawei lance le P Smart Plus 2019, une version revue et corrigée de son smartphone à succès lancé en 2018. Le constructeur adopte l’encoche « goutte d’eau » et le triple capteur photo. Suffisant pour rivaliser avec les ténors de ce segment ? Réponse dans notre test complet !

Test du Honor 20 Lite : le principal, c’est l’essentiel

Quelques semaines avant le lancement de son Honor 20, le constructeur chinois, désormais numéro 5 mondial, lance le Honor 20 Lite. Cette version allégée aux saveurs d’apéritif réunit les standards de 2019 pour moins de 300 euros. Nous l’avons testé.

Test du Dell XPS 13 (2019) : l’ultrabook parfait

Dévoilé lors du CES 2019, le Dell XPS 13 (9380) est une version améliorée du modèle précédent, avec un processeur plus puissant et quelques raffinements design, en particulier un nouveau coloris blanc givré et la webcam qui passe sur la…