test nokia 8 1

Maj. le 22 février 2019 à 9 h 42 min

Avec le Nokia 8.1, Nokia finit l’année 2018 comme il l’a commencée : de belle manière. Tout au long de l’année, le constructeur a surpris avec des modèles réussis et abordables. Présenté fin 2018, le Nokia 8.1 fait figure de nouvelle « référence photo » pour la marque. Qu’en est-il en réalité ? Nous avons pu tester le dernier-né de Nokia pendant quelques jours. Découvrez nos impressions.

test nokia 8 1

Après son retour marqué en 2017 sous la houlette de HMD Global, Nokia a confirmé en 2018. Son modèle le plus réussi était sans doute le Nokia 7 Plus, un smartphone milieu de gamme particulièrement séduisant sur le terrain de la photo. Pour clôturer l’année 2018 et démarrer l’année 2019 en beauté, HMD Global et Nokia ont dévoilé le Nokia 8.1.

Annoncé comme la « référence photo » du finlandais, le Nokia 8.1 s’inscrit comme le digne successeur du Nokia 7 Plus. Nokia et HMD ont toutefois apporté quelques changements, parmi lesquels le design, désormais intégralement en verre. L’écran, les performances ou encore l’autonomie sont des axes sur lesquels Nokia et HMD Global se sont aussi concentrés. Passé l’effet d’annonce, nous avons souhaité savoir ce que ce Nokia 8.1 avait dans le ventre. Nokia tient-il ses promesses ? Réponse dans notre test complet.

Prix et date de sortie

Le Nokia 8.1 est proposé au prix de 399 euros. Il est le successeur de l’excellent Nokia 7 Plus lancé en 2018. Sur ce segment, la concurrence est rude avec notamment les smartphones de Xiaomi ou Honor. Le Nokia 8.1 est d’ores et déjà disponible en ligne chez les distributeurs partenaires.

test nokia 8 1 fiche technique

Fiche technique

 Fiche technique du Nokia 8.1
Dimensions154,8 x 75,8 x 8 mm
Poids178g
EcranIPS LCD de 6,18 pouces
DéfinitionFHD+ (2280 x 1080 pixels)
Photo / vidéoArrière : 12 MP + 13 MP
Avant : 20 MP
OSAndroid One basé sur Android 9.0 Pie
Mémoire interne64 et 128 Go
MicroSDOui
ConnectivitéWi‑Fi 802.11a/b/g/n/ac, Bluetooth 5.0
NFCoui
SoCSnapdragon 710 cadencé 2,2 GHz + puce graphique Adreno 616
RAM 4 GB
Capteur d'empreintesOui
Reconnaissance facialeNon
Résistance à l'eauNon
Batterie3500 mAh
Port de chargeUSB-C
Recharge rapideoui
Recharge Qi sans filnon
ColorisBleu, Argent
Prix399€

Design

Depuis le début de son partenariat avec Nokia, HMD Global a compris l’importance du design dans la philosophie de la marque finlandaise. Ce Nokia 8.1 incarne parfaitement ce savoir-faire, la « patte Nokia » est bien là. Dès le premier coup d’oeil, nous sommes séduits. Le Nokia 8.1 a beau être un smartphone milieu de gamme, esthétiquement, il a tout d’un haut de gamme.

test nokia 8 1 design

Son dos en verre, bien que glissant, lui confère un aspect Premium que les marques les plus prestigieuses pourraient lui envier. Le lecteur d’empreintes au dos est parfaitement intégré, le double capteur photo est, lui,  légèrement protubérant. À l’avant, comme à l’arrière, les extrémités plongent vers les bordures (2,5 D) pour une prise en main plus douce. Les coins arrondis contribuent également à cet aspect chaleureux. Les contours du cadre, légèrement chromés, font leur effet. On retrouve ce petit effet de style autour du lecteur d’empreintes et du module photo. Bien vu.

test nokia 8 1 lecteur empreintes

Sur la bordure droite, le constructeur a intégré le bouton Power et les touches de contrôle du volume. À l’opposé, le port nano/SIM renferme également un slot pour une carte microSD. Le haut-parleur et le port USB-C sont réunis sur la bordure inférieure. Le port jack 3,5 mm est bien de la partie et est positionné sur la tranche supérieure.

test nokia 8 1 port jack
test nokia 8 1 usb c

À l’avant, Nokia a opté pour un écran avec encoche, même si elle est complètement invisible. Cela donne l’illusion d’une belle symétrie entre la bordure supérieure et le menton où figure le logo « Nokia ». Les bordures latérales, elles, sont très fines. L’ensemble est bien intégré d’autant que les coins de l’écran sont eux aussi arrondis pour épouser les coins du châssis.

test nokia 8 1 double capteur photo

Le seul reproche que l’on puisse faire à Nokia 8.1 est sa prise en main périlleuse. Le verre est très glissant et le smartphone nous échappe assez facilement des mains. S’il est agréable à manipuler, nous conseillons néanmoins de l’habiller d’une coque de protection. Malgré cela, le Nokia 8.1 reste un petit bijou.

Écran

Avec le Nokia 8.1, HMD Global et la marque finlandaise adoptent l’écran à encoche. Cela dit, ce choix n’est pas complètement assumé. S’il y a bien une encoche, elle n’est pas visible à l’oeil nu. Une barre noire recouvre l’encoche en permanence, que cela plaise ou non. L’utilisateur n’a pas le choix.

test nokia 8 1 ecran

À moins de 500 euros, le choix d’une dalle IPS LCD semble logique. Cela ne veut pas dire que l’écran est de mauvaise qualité, bien au contraire. Dans cette gamme de prix, il s’agit même de l’un des meilleurs écrans LCD du marché. La dalle de 6,18 pouces est particulièrement lumineuse. Nous avons eu la chance d’utiliser le Nokia 8.1 en plein soleil (oui, il peut y avoir du soleil en hiver dans le nord de la France). Les reflets ne nous ont jamais dérangés dans notre utilisation quotidienne.

test nokia 8 1 ecran encoche

test nokia 8 1 ecran menton

Les contrastes sont particulièrement bien maîtrisés, suffisamment pour que la barre noire recouvrant l’encoche soit invisible à l’oeil nu. En revanche, les couleurs tirent vers le bleu. Ce problème peut être partiellement résolu dans les paramètres d’affichage du smartphone. Nokia propose plusieurs modes d’affichage dont certains corrigent le problème de colorimétrie. Le mode cinéma est le plus réaliste de tous et devrait satisfaire les utilisateurs les plus exigeants. Notons toutefois que ce choix d’affichage se fera au détriment de la luminosité et du contraste. L’ensemble reste plus équilibré.

test nokia 8 1 ecran lcd

Performances

Le Nokia 8.1 renferme un processeur Snapdragon 710 made in Qualcomm, le même que celui du Oppo RX17 Pro. Il se situe entre les S600 et S800. Pas vraiment haut de gamme, mais pas milieu de gamme non plus, ce processeur affiche donc de belles performances pour un smartphone à 399 euros. Couplé à 4 GB de RAM LPDDR4x et 64 Go de stockage eMMC 5.1, il fera amplement l’affaire pour 99 % des utilisateurs. Sur les benchmarks, le Snapdragon 710 démontre son potentiel dans les tâches les plus répandues. Cela se vérifie à l’utilisation : au quotidien, le Nokia 8.1 est fluide et répond parfaitement à toutes les sollicitations. Les 4 GB de RAM sont amplement suffisants pour gérer le multitâche, même lorsqu’il s’agit de plusieurs applications nécessitant beaucoup de ressources.

test nokia 8 1 performances

Avec sa puce graphique Adreno 616, le Nokia 8.1 est aussi un bon compagnon de jeu. Bonne nouvelle pour les fans : il est compatible avec Fortnite. Néanmoins, avec un jeu aussi exigeant graphiquement, il faut savoir faire des concessions. Comme sur PUBG Mobile, la qualité graphique est configurée automatiquement sur « moyen » à 30 images par seconde. Dans ces conditions, le Nokia 8.1 permet de jouer en toute fluidité. On lui pardonne volontiers ses petits soubresauts à quelques rares occasions. Notons que le smartphone n’est pas seul responsable de ces petits lags, l’optimisation des jeux contribuant énormément à l’expérience générale. Certaines autres licences, tout aussi exigeantes graphiquement, mais mieux optimisées, tournent sans sourciller sur le Nokia 8.1, avec une qualité graphique optimale.

test nokia 8 1 benchmarks

Sans être un monstre de puissance, le Nokia 8.1 reste un smartphone fiable au quotidien. Il saura satisfaire les utilisateurs les plus exigeants, même si les puristes de la puissance lui préfèreront un Pocophone F1 ou un Honor Play.

Interface

Nokia et HMD Global continuent de croire en Android One avec les qualités et les défauts que ce choix implique. Cette version d’Android a l’avantage d’être légère et fluide. Le Nokia 8.1 intègre Android 9.0 Pie avec le correctif de sécurité de janvier 2019 (à l’heure où nous écrivons ces lignes). La grande force d’Android One est son excellent suivi des mises à jour. Les smartphones de Nokia sont les premiers à bénéficier des dernières mises à jour de l’OS de Google, ainsi que des patchs de sécurité.

test nokia 8 1 interface

Néanmoins, les bidouilleurs seront frustrés face au manque de fonctionnalités et d’options de personnalisation. Ici, le logiciel est une version pure d’Android avec de très minces améliorations : une application Nokia dédiée au SAV, une option de configuration des « gestes », et la possibilité de régler les couleurs de l’écran. Et c’est tout. Impossible de cacher l’encoche pour afficher davantage de notifications par exemple.

Avec Android One, Nokia a donc fait le choix de la fluidité au détriment de la personnalisation. Les puristes apprécieront. Les autres préfèreront l’interface d’un modèle Honor ou Xiaomi.

Autonomie

Avec sa batterie de 3500 mAh, le Nokia 8.1 est un excellent compagnon de route. Les utilisateurs modérés peuvent tabler sur une journée et demie à deux jours d’autonomie. Vous êtes un utilisateur très connecté ? Le Nokia 8.1 vous tiendra compagnie une bonne journée. À titre d’exemple, j’ai pu utiliser le Nokia 8.1 pendant une journée et demie. Durant un test, le smartphone est poussé dans ses derniers retranchements. Le Nokia 8.1 se classe donc parmi les smartphones les plus endurants de sa catégorie.

test nokia 8 1 autonomie

Le chargeur 18W fourni dans la boîte est compatible avec la recharge rapide. Là encore, le Nokia 8.1 se montre surprenant. Comptez environ 1h45 pour une recharge complète (de 0 à 100 %). Il faut 30 minutes au Nokia 8.1 pour passer de 0 à 50 %, suffisant pour une journée d’utilisation modérée.

Appareil photo

En 2018, Nokia nous avait impressionnés côté photo avec son Nokia 7 Plus. En 2019, la marque présente le Nokia 8.1 comme sa « référence photo ». On connaît les discours marketing des marques, et notre tendance à nous méfier de ces phrases d’accroche est souvent justifiée. Dans le cas du Nokia 8.1, les promesses de la marque sont tenues. Le Nokia 8.1 est bien le meilleur photophone du finlandais. Son double capteur photo signé Zeiss fait des merveilles. Il est composé de deux capteurs de 12 MP (pour la capture) et de 13 MP (pour gérer la profondeur de champ).

test nokia 8 1 qualite photo

Dans de bonnes conditions de lumière, le Nokia 8.1 est impressionnant. Contrairement à d’autres marques, Nokia ne camoufle pas les limites de son appareil photo derrière un traitement des couleurs parfois exagéré. Les clichés obtenus sont réalistes, avec une justesse des couleurs exemplaire et des contrastes maîtrisés. Le piqué est excellent et le bokeh naturel nous laisse sans voix.

L’effet de flou naturel du Nokia 8.1 est bluffant !

Lorsque la luminosité baisse, le bruit est plus présent. Rien d’anormal, c’est le cas pour tous les smartphones, même les plus haut de gamme. Les photos de nuit sont elles aussi bluffantes de réalisme. Nokia a trouvé une formule magique dans le traitement de ses photos de nuit. Cela lui permet de réduire le bruit tout en limitant la perte de détails. Seul petit défaut : les lumières blanches et jaunes ont tendance à être surexposées. On tolère cette légère faiblesse tant le Nokia 8.1 est excellent sur cette gamme de prix. Aucun concurrent ne peut rivaliser. On chipotera sur les contours des portraits qui pourraient être améliorés, et l’interface photo peu intuitive. Mais on cherche vraiment la petite bête.

 

Le mode portrait, bien que réussi pourrait encore être amélioré notamment au niveau des contours

La caméra frontale de 20 MP du Nokia 8.1 a les mêmes atouts et les mêmes défauts que l’appareil photo principal. On relève également une fâcheuse tendance à la surexposition sur les selfies. En revanche, le bokeh est impressionnant de justesse.

L’effet de flou de la caméra avant est très juste.

Les selfies ont tendance à être surexposés, dommage.

En vidéo, le Nokia 8.1 tire également son épingle du jeu. Le smartphone est équipé d’un stabilisateur optique, chose assez rare sur un smartphone de cette gamme pour le souligner. Les vidéos sont donc bien stabilisées. Ajoutons à cela la possibilité de filmer en 4K et de capturer le son avec une qualité incomparable grâce au système Nokia Ozo.

Le Nokia 8.1 est donc le champion de la photo et de la vidéo dans sa gamme de prix. La promesse de Nokia est tenue : le Nokia 8.1 est non seulement le meilleur photophone de la marque, mais également le meilleur de sa catégorie.

Notre avis sur le Nokia 8.1

Nokia et HMD Global ont-ils abusé des effets d’annonce ? La réponse est " NON" ! Le Nokia 8.1 est bien la "référence photo" de la marque. Mais il a d’autres atouts lui permettant de figurer parmi les meilleurs de sa catégorie. Ses performances sont à la hauteur des attentes, son interface est fluide et légère, son autonomie est exemplaire et son écran est le meilleur LCD dans ce segment de prix. À 399 euros, difficile (pour ne pas dire impossible) de trouver plus complet que le Nokia 8.1. Même s’il n’est pas parfait (peu d’options de personnalisation, glissant dans sa prise en main) ses petits défauts sont vite pardonnés tant il est séduisant au quotidien. Nous recommandons chaudement ce Nokia 8.1, sans aucune hésitation.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
Test du Google Pixel 4 : voici le nouveau roi de la photo

Réputé pour sa maitrise de la photo, Google lance les Pixel 4 et 4 XL. Dotés d’un double capteur, Google promet d’en faire les nouveaux rois de la photo. Nous avons testé le plus petit des deux. Pari réussi ?

Test du OnePlus 7T Pro : une mise à jour qui coûte cher

OnePlus a dévoilé le OnePlus 7T Pro ainsi que les derniers détails sur le 7T lors d’une conférence à Londres. Nous avons eu la chance d’utiliser la version Pro plusieurs jours avant son annonce officielle. Découvrez notre test complet en avant-première.

Test du Samsung Galaxy Fold : le futur, c’est maintenant !

Dévoilé pour la première fois en février 2019, le Galaxy Fold arrive enfin sur le marché. Le premier smartphone pliable au monde est passé entre nos mains pendant quelques jours. Découvrez notre test complet du smartphone du futur !

Test OnePlus 7T : un peu plus près des étoiles

Comme chaque année, OnePlus décline son smartphone en version « T ». En 2019, le constructeur propose deux modèles (7T et 7T Pro) qui promettent de belles améliorations. Suffisamment pour aller titiller les ténors du marché ? Nous avons testé le 7T en avant-première.

Test de l’Asus ROG Phone 2 : le smartphone gaming ultime

Dévoilé en Chine à l’été 2019, le ROG Phone 2 est officiel en Europe et en France. Lancé en deux versions, nous avons pu le tester en avant-première. Découvrez nos impressions sur le dernier smartphone gaming d’Asus.

Test du Samsung Galaxy A80 : tu me vois, tu me vois plus

Le Galaxy A80 est un ovni dans la gamme Galaxy A de Samsung. Son capteur rotatif monté sur slider fait toute son originalité. Mais il dispose d’autres atouts. Nous l’avons testé pendant plusieurs jours. Découvrez notre verdict.

Test du Black Shark 2 : le smartphone gaming presque irréprochable

Avec son Black Shark 2, Black Shark souhaite titiller Asus et Razer, les références du marché des smartphones gaming. Bourré de technologie, il a l’avantage d’être plus abordable que ses concurrents. Mais est-il plus intéressant ? Réponse dans notre test complet.

OnePlus 7 Pro : notre avis après un mois de test

En 2019, OnePlus souhaite rivaliser avec les meilleurs du marché grâce au OnePlus 7 Pro. Nous l’avons testé au quotidien pendant plus d’un mois. Découvrez toutes nos impressions.

Test du Honor 20 : du neuf avec du View

Honor a dévoilé sa nouvelle gamme Honor 20. Nous avons utilisé en avant-première le plus abordable des deux modèles présentés. Découvrez notre test complet du Honor 20.

Test de l’Oppo Reno : comme un requin dans l’eau

Avec le Reno, Oppo s’attaque au milieu de gamme. Ecran OLED sans encoche, design réussi et performances correctes : le Reno d’Oppo serait-il le modèle parfait ? Réponse dans notre test !

Test du Sony Xperia 1 : un cinéma dans votre poche

Avec le Xperia 1, Sony propose une expérience multimédia unique sur le marché. Grâce à un écran au format 21:9 (le même qu’au cinéma) il souhaite rester au plus près des créateurs de vidéos. Nous l’avons testé pendant plusieurs jours et il a plus d’un atout dans son sac.