Test Huawei FreeBuds 4i : des écouteurs qui se bonifient avec l’âge

 
Huawei Freebuds 4i

Affichés moins de cent euros, voire moins de 80 euros en cherchant un peu sur la Toile, les Freebuds 4i de Huawei se veulent la déclinaison des Freebuds Pro sortis fin 2020. Offrant une réduction de bruit et une autonomie de plus de 10 heures (sans compter le boîtier de recharge), ils ont vraiment tout pour plaire. Nous les avons testés et vous livrons toutes nos conclusions. Alors, on craque ou pas pour les Freebuds 4i ?

Les Freebuds 4i de Huawei sont de sortie. Après des Freebuds 3i qui peinait à convaincre à 100%, et des Freedbuds Pro nettement plus réussis (mais aussi nettement plus chers), Huawei revient avec une nouvelle itération de ses écouteurs abordables. Moins chers que les Freebuds Pro sortis il y a quelques mois, ils en reprennent néanmoins certains éléments. Nous les avons testés durant un bon moment, et vous vous livrons toutes nos impressions et nos conclusions sur les nouveaux écouteurs truewireless de Huawei. Et vous nous l’avez demandé à cor et à cris : c’est promis, ce test est certifié 100% « sans comparaison avec les Airpods d’Apple ».

Prix et disponibilité des Huawei Freebuds 4i

Les écouteurs Freebuds 4i sont disponibles dès à présent au prix de 99,99 €. Les premières semaines qui ont suivi leur lancement, Huawei offrait même 20 € de réduction. Cette promotion étant terminée, les écouteurs ont retrouvé leur prix d'origine… Ou presque ! Car en cherchant quelques secondes sur le Web, il est possible de les trouver à 79,99 €. Ce qui en fait l’un des modèles wireless les moins chers du marché. En outre, les Freebuds 4i sont aussi proposés en pack : pour 9,99 € supplémentaires, Huawei offre une balance connectée Scale3, tandis que pour 19,99 € de plus, on profite du Band 4 Pro.

Le fabricant décline ses écouteurs en trois coloris : blanc, noir ou rouge. Le boîtier de recharge livré avec les écouteurs est également adapté à chacun de ces coloris.

Photo de huawei-freebuds-4i

Huawei FreeBuds 4i

【10 heures de musique en continu et charge rapide】L'autonomie des HUAWEI FreeBuds 4i atteint jusqu'à...

Meilleurs prix

  • Amazon 88.99 € Voir Amazon
  • Cdiscount 99.90 € Voir Cdiscount
  • Boulanger 99.99 € Voir Boulanger
  • Darty 99.99 € Voir Darty
  • Fnac 99.99 € Voir Fnac
Ces prix ont été actualisés le 16/05/2021 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.
Huawei Freebuds 4i

Fiche technique des Huawei Freebuds 4i

 Huawei Freebuds 4i
Taille par écouteur37,5 x 23,9 x 21 mm
Poids5,5 g (avec les embouts)
Réduction de bruit activeOui
Contrôle tactileOui (un seul point par écouteur)
ConnectivitéBluetooth 5.2
Batterie par écouteur55 mAh
Batterie du boîtier215 mAh
Autonomie sans réduction de bruit- lecture musicale 10 heures
- appel 6,5 heures
Autonomie avec réduction de bruit- lecture musicale 7,5 heures
- appel 5,5 heures

Design et premières impressions

Les Freebuds 4i sont constitués d’un embout plus ou moins circulaire (la partie que vous insérez dans l’oreille) et d’une petite tige de plastique de 3,6 cm de hauteur (la partie qui descend le long de votre oreille, donc). Le design de ces écouteurs étant des plus sobres, ils sauront se montrer discrets en toute circonstance. Comme vous pouvez en juger sur nos photos, nous avons reçu la version noire des écouteurs. Et comme vous pouvez le constater, Huawei a opté pour une teinte brillante du plus bel effet, mais qui n'est pas à l'abri des petits grains de poussière. Et encore : pour les besoins de nos photos, il nous a fallu nettoyer chaque photo pour réduire les grains de poussière, alors que les écouteurs venaient tout juste d'être nettoyés à l'aide d'une lingette antistatique.

Huawei Freebuds 4i

Au sortir du boîtier de recharge, premier constat : le constructeur a retroussé ses manches et s’est penché sur l’un des principaux défauts des Freebuds Pro. Même si cela peut sembler un détail, les Pro souffraient d’un problème de préhension. La forme du boîtier et son fort magnétisme faisaient qu’il n’était pas toujours facile de sortir les écouteurs de leur logement, même après un bon entraînement. Avec les Freebuds 4i, on ne rencontre quasiment plus de ce problème. Certes, le magnétisme qui leur permet d’être conservés dans le boîter reste fort. Vous pouvez retourner ce dernier, le secouer dans tous les sens, jamais les écouteurs ne tomberont. En revanche, leur position dans le boîtier permet de les sortir beaucoup plus rapidement de leur logement.

Huawei Freebuds 4i

Les écouteurs sont livrés avec 3 tailles d’embout, comme c’est la coutume pour ce type d’accessoire dans cette gamme de prix. Une fois insérés dans l’oreille, les écouteurs tiennent parfaitement en place et font preuve d’un indéniable confortable, même sur la durée. On en vient à les oublier totalement, alors que nous les avons utilisés à plusieurs reprises, plus de 5 heures d’affilée, sans jamais les avoir quittés.

Une restitution sonore de bonne facture

Huawei Freebuds 4i
Contrairement aux Freedbuds Pro, l'application AI Life ne permet pas de déterminer la bonne taille des embouts en fonction de la forme de l'oreille. À vous de les tester un à un, jusqu'à trouver l'embout adéquat.

Compatibles Bluetooth 5.2, les écouteurs ne peuvent être connectés qu’à un seul appareil à la fois. En revanche, il est possible de n’utiliser qu’un seul des deux écouteurs à la fois. Les Freebuds 4i peuvent donc fonctionner indépendamment l’un de l’autre : si vous retirez l’oreillette gauche ou droite de votre oreille, l’autre continuera à fonctionner. Et si vous retirez les deux, le son des écouteurs se coupe instantanément, pour repasser sur la sortie du smartphone ou du PC. Enfin, le fait de les replacer dans l’oreille permet de rediffuser automatiquement la musique via les écouteurs.

Huawei Freebuds 4i

Les Freebuds 4i profitent chacun d’un haut-parleur de 10 mm et supportent les formats AAC et SBC. Si Huawei n’était qu’un inconnu sur le terrain de l’audio il y a encore 3 ans, le géant de la téléphonie a réussi s’imposer sur ce terrain en proposant à chaque nouvelle itération de ses écouteurs. Et pour le prix proposé, la qualité des Freebuds 4i est plutôt bonne. Alors oui, on ne bénéficie pas d’un niveau comparable à des modèles haut de gamme comme les Jabra Elite 85t ou les Sony WF-1000XM3, mais pour moins de 100 euros, on dispose d’une qualité d’écoute franchement très correcte.

Qu’il s’agisse des basses, des médiums ou des aiguës, on discerne parfaitement tous les instruments d’un morceau. Nous avons beaucoup apprécié le fait que les écouteurs proposent un certain équilibre entre chaque fréquence : la restitution audio n’est ni trop « basseuse », ni trop aiguë, quel que soit le morceau qu’on inflige aux écouteurs (mea culpa : dans notre cas, nous avons et abusé des albums de Marcus Miller pour tester les écouteurs… Mais pas que, rassurez-vous).

Huawei Freebuds 4i

S’il fallait trouver un reproche à ces écouteurs, il faudrait peut-être évoquer un manque évident d’amplitude des basses. Certes, elles sont bien présentes, mais elles manquent de « coffre ». En revanche, il faut reconnaître que c’est très souvent le cas avec des intra-auriculaires, malgré tous les efforts que les constructeurs peuvent fournir. Difficile de rivaliser avec l’amplitude offerte par un casque fermé.

Des commandes tactiles qui réagissent correctement

Les Freebuds 4i profitent de commandes tactiles en leur surface. Tapoter une fois sur la partie haute leur tige permet par exemple de mettre en pause la lecture en cours, tandis qu’un double appui offre la possibilité de répondre à un appel. Enfin, un appui plus long permet par exemple d’activer ou de désactiver la réduction de bruit active.

Si ces commandes ne vous conviennent pas, il est possible de spécifier quelle action doit être effectuée. Pour notre part, nous avons réglé l’écouteur de gauche pour un passage au morceau précédent, et celui de droite pour un passage au morceau suivant. Mais tout n’est qu’une affaire de goût et d’usage après tout.

Huawei Freebuds 4i

Que dire de la réactivité de ces commandes tactiles, à part qu’elles se montrent parfois capricieuses, mais qu’elles fonctionnent plutôt bien dans l’ensemble ? En clair, il faudra parfois vous y reprendre à plusieurs fois avant que les écouteurs comprennent quelle est réellement votre intention. Et surtout, bien viser la toute partie tactile qui permet de les contrôler. Mais de manière générale, les commandes répondent convenablement. Notez aussi que, dans de rares cas, le simple fait d’effleurer un écouteur (pour le replacer correctement dans l’oreille par exemple) suffit à être interprété comme une commande tactile. Bref, quelques aléas sont à prévoir, même si dans l’ensemble, ces petits loupés sont assez rares. À la décharge des Freebuds 4i, rares sont les modèles qui offrent une réactivité à toute épreuve, même sur des modèles beaucoup plus onéreux.

Huawei Freebuds 4i

Notez enfin que le fait de glisser le doigt sur la tige – comme le permettent les Freebuds Pro – ne produit aucune action. Seule la partie haute des écouteurs est tactile.

La réduction de bruit mise à l’épreuve

Les Freebuds 4i profitent d’une réduction de bruit active jusqu’à 22 dB, laquelle s’adapte à l’environnement sonore dans lequel on se trouve. En revanche, il s’agit d’un mode « dynamique » uniquement. Il n’est pas possible de spécifier le type d’environnement dans lequel on se situe (open space, transports en commun, rue, etc.). C’est l’accessoire qui détermine le type d’ANC qui doit être activé. Notez en revanche que les écouteurs disposent de 3 modes de « contrôle du bruit » : réduction du bruit, aucun ou perception.

Alors, le module ANC fait-il convenablement son travail ? La réponse est plutôt positive, mais pas dans toutes les situations. Avec les écouteurs dans les oreilles, vous serez isolé “partiellement” isolé de votre environnement. Si vous n'entendez pas le passage des voitures dans la rue juste en bas, vous percevez par exemple votre frappe sur un clavier mécanique. Une personne vous parle dans la pièce d'à côté ? Là encore, vous ne percevrez aucun bruit. En revanche, si elle se trouve à moins d'un mètre, vous distinguerez ses propos. En bref, la réduction de bruit fait le minimum vital, mais guère plus. Encore une fois, pour le prix proposé, il était de toute façon difficile d'en attendre davantage.

Huawei Freebuds 4i

Qualité des appels téléphoniques

Les écouteurs disposent chacun de deux petits microphones logés sur les parties intérieures et extérieures de leur tige respective. Ils permettent bien évidemment de répondre à des appels téléphoniques, de discuter sur WhatsApp, Skype, Facebook Messenger, etc. En réception, tout comme nous l'avons écouté pour l'écoute musicale, les écouteurs offrent une bonne qualité audio. Le son reste suffisamment cristallin pour que même dans des situations difficiles (dans le métro, par exemple), on parvienne à entendre parfaitement son interlocuteur.

De son côté, l'interlocuteur vous entendra convenablement. En revanche, votre voix ne lui semblera peut-être pas vraiment naturelle, la faute à une compression relativement élevée. Sans pour autant avoir la voix de Robocop, préparez-vous à une petite déformation vocale de votre côté.

Huawei Freebuds 4i
À gauche les Freebuds Pro, à droite les Freebuds 4i.

Une application Android pratique, mais pas révolutionnaire

Qu’il s’agisse des écouteurs Freebuds Pro, du casque Freebuds Studio ou de l’enceinte connectée Studio X, tous les accessoires audio Huawei nécessitent une application pour être totalement fonctionnels : AI Life. Les Freebuds 4i ne dérogent pas à la règle et requièrent eux aussi l’application en question. Au passage, notez qu’il est impératif de passer par le store AppGallery de Huawei pour récupérer la dernière version d’AI Life. L’édition présente sur le Play Store n’a pas été mise à jour depuis un bon moment et ne reconnaît pas les écouteurs.

Si vous n’avez pas de smartphone Huawei ou Honor, il conviendra donc de télécharger dans un premier temps l’AppGallery, puis l’application AI Life. C’est un peu contraignant, d’autant que l’application n’existe pas sur iOS. Et pour parfaire le tout, puisqu’elle permet aussi de mettre à jour le firmware des écouteurs, il faudra nécessairement passer par un smartphone Android pour profiter de la toute dernière version du micrologiciel.

Huawei Freebuds 4i

L’application est relativement simple à utiliser, pour ne pas dire basique dans les possibilités qu’elle offre. Elle permet de gérer les écouteurs et divers appareils connectés de marque Huawei, comme des routeurs, un système d’éclairage, une brosse à dents (oui oui !), ou encore les fameuses Huawei Sound et Sound X conçues en partenariat avec Devialet.

Huawei Freebuds 4i

En termes de contrôle des écouteurs, on est plutôt limité : impossible de régler par exemple l’égalisation des Freebuds 4i. Il faudra le faire à l’aide de l’application de lecture musicale si celle-ci le permet, ce qui n’est toujours pas le cas. En outre, contrairement aux Freebuds Pro, l’application ne permet pas de tester les différents embouts disponibles dans la boîte. Impossible donc se savoir quel est le modèle le mieux adapté à la forme du conduit auditif, il faut y aller à la main (ou à l’oreille, plutôt). C’est un peu dommage, c’est ce qui faisait tout le charme du couple AI Life / Freebuds Pro.

Huawei Freebuds 4i
L'application AI Life reste indispensable pour contrôler les écouteurs. Une application qu'il faut télécharger dans l'AppGallery pour bénéficier de la dernière mise à jour.

L'autonomie s'améliore du tout au tout

Huawei annonce une durée de vie de 10 heures d’écoute musicale sans la réduction de bruit active, 7h30 avec l’ANC, et 6h30 en appels (sans l’ANC). Au total, en utilisant le boîtier de recharge, le fabricant annonce jusqu’à 22 heures d’autonomie.

Huawei Freebuds 4i

Si nous n’avons pas réussi à atteindre ces durées, nous nous en sommes bien rapprochés malgré tout. En désactivant l’ANC, nous avons pu dépasser la limite des 9h45 d’écoute musicale. Avec la réduction active, ce résultat est « tombé » à 7h10, une durée très proche finalement de celle annoncée par Huawei. Et c’est vraiment une très bonne nouvelle, car l’autonomie constituait l’un des principaux points faibles des Freebuds 3i, eux qui peinaient à tenir plus de 3h00 en continu.

Notez, en revanche, que nous constaté à plusieurs reprises une diminution de l’autonomie nettement plus rapide de la part de l’oreillette gauche. Lorsqu’il reste 60% d’énergie sur l’accessoire droit, il n’en a y a plus que 50% sur son homologue gauche. Etrange…

Photo de huawei-freebuds-4i

Huawei FreeBuds 4i

【10 heures de musique en continu et charge rapide】L'autonomie des HUAWEI FreeBuds 4i atteint jusqu'à...

Meilleurs prix

  • Amazon 88.99 € Voir Amazon
  • Cdiscount 99.90 € Voir Cdiscount
  • Boulanger 99.99 € Voir Boulanger
  • Darty 99.99 € Voir Darty
  • Fnac 99.99 € Voir Fnac
Ces prix ont été actualisés le 16/05/2021 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.


Note finale du test : Huawei Freebuds 4i

Pour moins de 100 euros, voilà des écouteurs qui ont du répondant. Les Freebuds 4i offrent une qualité d’écoute vraiment très correcte pour leur prix, profitent d’une réduction de bruit active et d’une autonomie un peu au-dessus de la moyenne (toujours dans cette gamme de prix). Le vrai bémol restera sans nul doute l’application AI Life, qui manque de richesse et qu’il convient d’installer via l’AppGallery. Tant pis pour les utilisateurs d’iPhone ou les réfractaires au store de Huawei. Pour le reste, force est de reconnaître que les écouteurs Huawei ont évolué dans le bon sens depuis leur précédente itération.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers tests !