Test des Airpods Pro : Apple fait son intraspection

test airpods pro iphone

Maj. le 20 janvier 2020 à 16 h 25 min

Majoritairement adoubés, souvent critiqués, les Airpods ont réussi à s’imposer comme une référence sur le marché des accessoires audio. Apple relance sa machine à cash avec une version Pro qui adopte le format intra-auriculaire. Nous avons utilisé les Airpods Pro pendant plusieurs jours. Voici notre test complet.

test airpods pro apple

Difficile de passer à côté des Airpods. Ceux que certains qualifient de cotons-tiges ont réussi à toucher le grand public. Pour leur qualité audio ? Sans doute pas. Mais Apple a su imaginer un produit pratique (particulièrement pour les utilisateurs d’iPhone), simple à utiliser et terriblement efficace au quotidien. Leur prix, bien qu’élevé, reste à la portée du plus grand nombre et permet de renforcer (ou d’accéder) ce sentiment d’appartenance à une communauté : si tu portes tes cotons-tiges Airpods, tu es tendance ma chérie !

Malgré leur succès phénoménal, les écouteurs pommés peinent à convaincre les oreilles les plus sensibles. Face à une concurrence de plus en plus féroce, l’américain doit gagner le coeur des mélomanes et de celles et ceux qui, punis par Mère Nature, sont arrivés sur notre planète avec des oreilles non certifiées Apple. Vous le voyez l’écouteur qui tombe toutes les deux secondes ?

Avec les Airpods Pro, ce problème n’existera plus. Ils adoptent le format intra-auriculaire (plus stable) et intègrent une technologie de réduction de bruit active. Apple promet ainsi de conserver la praticité des premiers Airpods tout en flattant les tympans des utilisateurs avertis. Pari réussi ou beaucoup de bruit pour rien ? Nous les avons donc testés pendant plusieurs jours.

Prix et disponibilité des Airpods Pro

Les Airpods Pro sont disponibles au prix de 279 euros sur le site officiel d’Apple (gravure personnalisée offerte) et chez tous les distributeurs partenaires. Comme toujours, Apple positionne ses écouteurs sur un segment premium. Parmi ses principaux concurrents, les intras WF-1000XM3 de Sony s’imposent comme l’alternative la plus sérieuse.

test airpods pro iphone

La démarche

Pour créer ses Airpods Pro, Apple est parti d’une feuille blanche. Concevoir des intra-auriculaires nécessitait de se détacher des premières versions, totalement différentes. Les ingénieurs ont donc fait leur intraspection (Prix du meilleur jeu de mots 2019).

L’idée était donc de conserver l’identité esthétique des Airpods tout en exploitant au mieux le format intra et la réduction de bruit active. Afin de toucher un public toujours plus large, la Pomme a choisi de fournir la même expérience à tous les utilisateurs. Impossible donc de personnaliser le son (avec un égaliseur par exemple) ou d’ajuster complètement soi-même la réduction de bruit. Vous avez compris : Apple ne serait pas Apple s’il n’imposait pas un peu son style. Qu’importe, si le résultat est à la hauteur et qu’il répond au besoin du plus grand nombre, Apple aura accompli sa mission.

Tout nouveau design

Moqueries et quolibets entourent le design des Airpods premiers du nom. Cela ne les a pas empêchés de cartonner, à tel point qu’ils se sont imposés comme des produits de mode. Malgré tout, Apple a écouté les critiques : fini les cotons-tiges… Enfin, en partie. La Pomme conserve le même format, mais raccourcit la tige. Plus discrète, elle s’oriente parfaitement vers la bouche pour la captation de la voix (toujours aussi bonne, nous y reviendrons).

test airpods pro design embouts

Les plus observateurs noteront la présence d’un petit creux : il s’agit d’un bouton capacitif permettant de contrôler la musique (appuis courts) ou de naviguer (appui long) entre les différents modes d’écoute (réduction de bruit active, passive ou mode transparent).

test airpods pro pression

À l’intersection de la tige et de l’embout, une grille protège le micro extérieur et filtre le vent pour une restitution claire de la voix. Apple laisse également un espace pour le passage de l’air afin d’éviter l’effet de bouchon causé par la pression. Cela corrige un point souvent critiqué par les « anti-intras » et rend les Airpods Pro bien plus agréables à porter que les concurrents. D’autant que son poids plume (5,4 g) renforce le confort.

test airpods pro apple pression air

Enfin, Apple a eu la bonne idée d’englober l’écouteur dans la tête. La plupart du temps, ce petit morceau de plastique ressort légèrement. Et bien qu’il soit entouré d’un caoutchouc, on sent parfois les arêtes de plastique, ce qui peut provoquer des irritations. Ici, l’embout que l’on insère dans le conduit auditif, plus souple, rend l’ensemble plus agréable. Cerise sur le gâteau, changer d’embouts (trois tailles sont incluses dans la boîte) reste très simple.

test airpods pro apple design

Le nouveau format des Airpods Pro contraint Apple à changer celui du boîtier. Les tiges plus courtes ont conduit les ingénieurs à adopter un format horizontal, comme celui des Sony WF-1000XM3. Néanmoins, les cerveaux Pommés ont réussi à conserver un boîtier compact (45,2 x 60,6 x 21,7 mm). On peut donc toujours les glisser aussi facilement dans une poche, y compris dans la poche zippo d’un jeans. Seul petit reproche : il ne semble pas aussi solide que le boîtier vertical des premiers Airpods (bruits de craquements, petit jeu dans le système d’ouverture).

test airpods pro sortie air

Enfin, précisons que les Airpods Pro n’existent qu’en blanc brillant contrairement à ce que laissaient entendre les rumeurs. Il n’y a donc pas (pour le moment) de Airpods Pro noirs, même si le contraire nous aurait réjouis.

Fonctionnalités : la simplicité selon Apple

Répondons une bonne fois pour toutes à la question de la compatibilité des Airpods : oui, on peut les utiliser avec des smartphones/tablettes Android ou des PC sous Windows. MAIS l’expérience ne sera jamais aussi agréable qu’avec un produit Pommé. Apple privilégie ses clients et rend les choses beaucoup plus simples dès lors qu’on utilise ses appareils. Un iPhone (ou un iPad) repère les Airpods Pro en une poignée de secondes dès l’ouverture du boîtier. Une fenêtre apparaît alors sur le bas de l’écran et facilite l’appairage : en 10 secondes le tour est joué.

test airpods pro appairage 1

test airpods pro appairage 2

test airpods pro appairage 3

Avec cette version Pro et l’arrivée de la réduction de bruit, Apple va plus loin. Afin de profiter d’une qualité de son optimale, il accompagne l’utilisateur dans le choix des embouts afin de personnaliser la réduction de bruit. Grâce aux deux micros (interne et externe) et à la puce H1, les Airpods Pro analysent le conduit auditif de chaque oreille et déterminent quels embouts sont les plus adaptés. Chez certains utilisateurs, l’embout de l’oreille gauche peut être différent de celui de l’oreille droite. Une fois cette configuration terminée, vous pouvez utiliser les Airpods Pro. Temps de l’opération : cinq minutes (si vous devez changer les embouts).

test airpods pro reduction bruit active

Apple propose trois modes d’écoute : neutre (réduction de bruit passive), suppression du bruit (réduction active) et transparence. La première isole des sons extérieurs de manière passive. En gros, les intras bouchent votre oreille. Le second déclenche la réduction de bruit active. Les écouteurs analysent les sons extérieurs 200 fois par seconde (selon Apple) et, grâce à la puce H1, vous isolent davantage. Par le même procédé, le mode Transparence reconstitue les sons extérieurs et simule l’utilisation d’écouteurs classiques. Vous entendez davantage les bruits environnants.

Ces trois options d’écoute sont disponibles depuis les paramètres rapides de l’iPhone. Sur Android, vous devrez passer directement par les écouteurs : un appui long sur la tige permet de basculer d’un mode à l’autre.

Enfin, l’arrivée d’iOS 13 rime avec l’écoute partagée. On peut temporairement diffuser la musique sur une autre paire d’Airpods. Nous avons testé cette fonctionnalité avec les Airpods Pro dans les transports en commun : là encore, la configuration se révèle efficace et rapide.

test airpods pro partag audio

Autonomie passable

L’autonomie des Airpods Pro varie grandement selon l’utilisation que vous en ferez. Comptez en moyenne quatre heures d’utilisation continue, à condition de ne pas abuser de la réduction de bruit active et/ou du mode Transparent. Dans ce cas, comptez plutôt 3h30 d’écoute. La boîte promet 24 heures d’autonomie supplémentaire : comme les précédents Airpods, il suffit de les ranger pour que la charge commence. Apple n’atteint pas les performances des concurrents et notamment des intras Sony (au nom imprononçable) qui autorisent près de 6h d’écoute continue.

test airpods pro autonomie

La Pomme fournit un (satané) câble lightning avec une terminaison USB-C. En revanche, elle n’a pas jugé bon de fournir un bloc d’alimentation dans la boîte. Après tout, tout le monde dispose de ce type de chargeur, non ? Bref, comptez 1h30 pour une recharge complète du boîtier et des écouteurs.

Qualité audio : c’est beaucoup mieux

Au risque de froisser les fanboys, les deux premières versions d’Airpods ne brillaient pas par leur qualité audio, tout juste médiocre. Bonne nouvelle, les Airpods Pro signent le début d’une nouvelle ère (enfin, on l’espère).

test airpods pro oreille

Bien meilleurs que leurs prédécesseurs, ils légitiment enfin leur tarif plutôt élevé. Les Airpods Pro sont destinés au grand public, la Pomme ne prend donc aucun risque. Le son se révèle équilibré avec de bonnes basses et des médiums agréables. Les aigus sont parfois sur la corde raide (légère distorsion), mais l’ensemble reste très convaincant. De manière générale et quel que soit le style de musique, les Airpods Pro diffusent un son chaud, rond, agréable à l’oreille. Les amateurs de podcasts apprécieront.

test airpods pro audio

Malgré ces bons points, ils restent en deçà de la concurrence et notamment des intras WF-1000XM3 de Sony. D’abord parce que ces derniers ont bien plus de caractère. Mais surtout parce que Sony autorise la personnalisation de l’écoute grâce à un égaliseur, ce que ne propose pas Apple. La Pomme préfère maîtriser son produit de bout en bout (surprenant non ?). Adaptive EQ ajuste automatiquement les médiums et les basses en fonction de l’environnement de l’utilisateur et du style de musique. Consensuel Apple ? Oui, mais efficace.

Excellents au quotidien

L’auteur de ces lignes figurait parmi les allergiques aux écouteurs Apple. Non pas par choix, mais par défaut : ils n’ont jamais tenu dans ses oreilles. Les Airpods Pro sont donc une bénédiction puisqu’ils se maintiennent parfaitement, même lors de sessions de sport intense.

Attendu au tournant, Apple maîtrise très bien la réduction de bruit active. Dans le métro, le train, en plein centre-ville ou encore à côté d’un marteau piqueur (oui oui on a aussi testé cette situation), l’isolation est bluffante. La Pomme n’a clairement rien à envier aux intras de Sony. En revanche, contrairement à ce que certains (fanboys ?) répètent sur les réseaux sociaux, l’isolation d’un casque reste bien meilleure. Le mode Transparent, lui, restitue parfaitement les bruits environnants. À ce petit jeu, Apple surclasse tous ses concurrents.

test airpods pro quotidien

Enfin, la qualité des appels téléphoniques, point fort des précédentes versions, reste très bonne. La tige raccourcie n’y fait rien : la voix est claire et l’atténuation des bruits ambiants exemplaire.

Ainsi, Apple remplit parfaitement sa mission. Les Airpods s’imposent comme d’excellents intras au quotidien, quasi irréprochables dans les transports en commun et redoutablement efficaces dans tous les environnements. À condition, bien sûr, de les utiliser avec un iPhone ou un iPad.



Notre avis sur les Airpods Pro d'Apple

Alors, beaucoup de bruit pour rien ? Non ! Avec les Airpods Pro, Apple parvient à clouer le bec à ses détracteurs. En revoyant le design, en adoptant le format intra-auriculaire et en développant l’une des meilleures technologies de réduction de bruit active du moment, la Pomme propose enfin un produit audio digne de ce nom. On pourra reprocher le manque de caractère du son, mais en restant consensuel Apple s’assure que ses Airpods Pro séduiront le plus grand nombre.

Ajoutons à cela une compatibilité et une ergonomie incomparable avec ses produits et on obtient un produit exemplaire pour un usage quotidien. Les audiophiles leur préfèreront sans doute des modèles concurrents mais force est de constater que les Airpods Pro restent la proposition la plus complète à l’heure actuelle. Mission accomplie, Apple a réussi son intraspection.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers tests !
Test du Google Pixel 4a : un milieu de gamme hyper convaincant

Tout juste annoncé, tout juste testé. Google vient enfin d’officialiser son Pixel 4a, un smartphone compact, abordable et pourtant bien nanti. Nous avons eu l’occasion de le tester durant plusieurs jours et vous livrons toutes nos conclusions concernant celui qui…

Test du OnePlus Nord : retour aux sources gagnant

Après avoir pris une orientation ultra-premium, OnePlus revient à ses origines et lance le OnePlus Nord. Derrière ce nom se cache un smartphone bien plus abordable mais tout aussi séduisant que ses frères. Après une première prise en main concluante, nous avons pu utiliser le Nord pendant quelques jours. Voici notre test complet.

Test du Roborock S6 MaxV : l’aspirateur-robot qui franchit tous les obstacles

Bien installé sur le marché des aspirateurs-robots, Roborock lance le S6 MaxV, un modèle équipé de deux caméras et boosté à l’intelligence artificielle. L’objectif est de mieux identifier les obstacles pour mieux les contourner et/ou les franchir. Nous l’avons testé pendant plusieurs jours.

Test TV Sony A8 : L’OLED a désormais son mètre-étalon

La série A8 des téléviseurs Sony est la plus haut de gamme du constructeur. Dalle OLED, Android TV, finesse impressionnante et bords inexistants, voici ce que cherche à proposer la firme japonaise avec sa gamme. Mais cela mérite-t-il de dépenser…