Tesla rappelle 135 000 Model S et X suite à un problème de sécurité

 

Épinglé par l'agence fédérale américaine de la sécurité routière, Tesla rappelle à contrecœur 135 000 voitures électriques  (Model S et X produites jusqu'à 2018) aux États-Unis. Le problème concerne le tableau de bord des véhicules et peut entraîner des risques de sécurité.

tesla model x écran

À la mi-janvier, l'agence américaine de la sécurité routière (NHTSA) lançait une alerte concernant certaines séries des voitures électriques Model S et X de Tesla. C'est l'ordinateur de bord de ces véhicules qui est mis en cause. Celui-ci souffrirait d'une défaillance pouvant causer des problèmes de sécurité.

Un des plus importants rappels de Tesla

Ce n'est pas la première que le constructeur de voitures électriques doit rappeler certains de ses véhicules aux États-Unis. En novembre dernier, Tesla demandait le rappel de plus de 9 500 véhicules à cause d'un de boulons mal serrés et d'une partie du toit susceptible de se décoller. Mais cette fois, le constructeur doit rappeler une flotte de 135 000  voitures aux États-Unis : des Model S produites entre 2012 et 2019 et des Model X fabriquées en 2016 et 2018.  Il s'agit de l'un des plus importants rappels de sécurité lancés par le constructeur à ce jour.

Le défaut constaté “peut entraîner la perte de l'affichage de la caméra de recul, des paramètres de contrôle de dégivrage-désembuage et du clignotant, réduisant la visibilité et augmentant le risque d'accident”, fait savoir la NHTSA. La fonction d'assistance à la conduite Autopilot peut également être impactée. Tesla va donc devoir remplacer une pièce de l'ordinateur de bord.

Tesla n'est pas d'accord, mais abdique

La marque était en droit de refuser la décision de la NHTSA si elle lui fournissait des arguments valables. Tesla a finalement contesté les conclusions de la NHTSA, mais a tout de même accepté de rappeler 135 000 véhicules (au lieu des 158 000 préconisés par l'agence) pour mettre un terme à toute procédure d'enquête et “offrir une meilleure expérience à ses utilisateurs”.

Le fabricant estime cependant qu'il “est économiquement, si ce n'est technologiquement, impossible de s'attendre à ce que de tels composants puissent durer ou soient designé pour une durée de vie aussi longue que celle du véhicule lui-même”.  Tesla admet donc à demi-mot que l'on peut craindre des pannes liées au tableau de bord sur l'ensemble de ses véhicules après une longue utilisation.

Source : The Wall Street Journal

 



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !