Elon Musk : Tesla pourrait fusionner avec un constructeur automobile concurrent

 

L'envolée de son cours en bourse donne des idées à Tesla : le constructeur réfléchit sérieusement à racheter un autre constructeur automobile. Sans donner pour l'heure de plus amples détails. 

Tesla
Crédits : Unsplash

Le patron de Tesla Elon Musk recevait mardi le prix Axel Springer en Allemagne. Un prix qui semble taillé sur-mesure pour l'entrepreneur puisque ce dernier récompense “des personnalités hors du commun qui sont particulièrement innovante, qui génèrent et changent des marchés, influencent la culture et en même temps se mettent à la hauteur de leur responsabilité envers la société”, comme on peut le lire sur le site officiel.

Or, il s'y est dit une ou deux choses très intéressantes. Elon Musk s'est notamment entretenu avec le PDG du groupe Axel Springer, Mathias Döpfner, qui lui a demandé si le rachat d'un constructeur automobile concurrent était sur la table. Il faut dire que ces dernières années, le cours de l'action Tesla s'est envolé. Au point qu'en 2020 le constructeur pèse plus de 548 milliards de dollars. Et que Tesla estaujourd'hui considéré comme le constructeur le plus important dans le monde.

Tesla veut laisser ses concurrents venir à lui, mais assure qu'il ne rejettera pas une proposition de fusion

La capitalisation boursière de Tesla représente en effet plus de deux fois la capitalisation du 2e plus gros constructeur automobile dans le monde, Toyota (190.31 milliards de dollars), plus de 5 fois celle de Volkswagen (94.20 milliards de dollars) et plus de 10 fois la capitalisation de Honda (48,78 milliards de dollars). Autant dire que dans ces conditions, tout rachat ou fusion ne diluerait pas trop les actions de Tesla.

Elon Musk refuse d'emblée parler d'OPA hostile : “nous n'allons surtout pas lancer de prise de contrôle hostile”, explique l'entrepreneur, avant de nuancer immédiatement ses propos, si quelqu'un [un autre constructeur, ndlr] nous dit que ce serait une bonne idée de fusionner avec Tesla, nous auront cette conversation“.

Pour l'heure on ne sait pas à quel point Elon Musk pense sérieusement à cette possibilité. Depuis ses débuts, le constructeur a eu deux stratégies : racheter des unités de production existantes comme l'usine de Fremont en Californie, ou développer ses propres capacités avec la construction des Gigafactory.

Le rachat d'un concurrent pourrait signifier que Tesla cherche à atteindre d'autres segments du marché en surfant sur la notoriété d'une autre marque par exemple. Que pensez-vous de cette possibilité ? Partagez votre avis dans les commentaires.

Source : Electrek



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
tesla chute europe marché
Tesla chute à la 3e position en Europe derrière Volkswagen et Renault

Tesla chute à la 3e position sur le marché européen de l’automobile électrique. Tandis que les ventes du constructeur californien n’ont cessé de chuter d’année en année, ses principaux concurrents, Renault et Volkswagen en tête, ont vu leurs ventes explosés…

tesla model 3
La Tesla Model 3 passe sous la barre des 40 000 euros

La Tesla Model 3 baisse drastiquement de prix en Europe. La firme d’Elon Musk a en effet ajusté le tarif de son véhicule phare. En appliquant le bonus écologique, il est désormais possible de se payer une Model 3 pour…