Tesla Model S : Elon Musk a menti sur l’autonomie réelle du modèle Long Range

 

Lors d’une réunion organisée la semaine dernière devant un parterre d’investisseurs et d’analystes financiers, Elon Musk a affirmé que les résultats des tests d’autonomie EPA de la Tesla Model S Long Range étaient inférieurs à l’autonomie réelle. L’organisme agréé a officiellement démenti ces propos.

tesla model s long range

Aux États-Unis, une agence a été agréée pour mesurer l’autonomie des voitures électriques. Elle s’appelle EPA, acronyme d’Environmental Protection Agency, ou agence pour la protection de l’environnement en bon Français. Les tests qui sont réalisés par cet organisme sont établis de sorte qu’il est possible de comparer deux modèles. Outre aider les consommateurs à choisir leur prochaine voiture, les tests servent aussi aux constructeurs pour se comparer les uns avec les autres.

Lire aussi : Tesla : cette Model 3 roule encore, même après avoir été réduite en miettes

Personne ne remet en cause l’objectivité des tests EPA. Personne, sauf Elon Musk. Le patron de Tesla a ouvertement affirmé que les derniers tests réalisés sur sa Tesla Model S Long Range, annoncée comme la première voiture électrique à atteindre l’autonomie record de 400 miles, ne sont pas exacts, car l’agence aurait été, selon le patron de la marque automobile, négligente. Il ne s’agit pas de la Model S Performance, mise à jour très récemment.

Une différence de 8 miles expliquée par Elon Musk

Elon Musk a fait cette déclaration lors de la conférence financière organisée par Tesla la semaine dernière. Il a expliqué que sa voiture atteint les 400 miles, même si l’EPA a mesuré 391 miles seulement. Selon Elon Musk, durant les tests officiels de la Tesla, l’agence aurait laissé toute une nuit l’une des portières ouvertes et les clés sur le contact. Résultat, la Tesla se serait positionnée en mode « attente du conducteur », un mode qui consomme plus de batteries qu’une veille profonde.

Selon le patron de la marque, cela aurait grevé la batterie de 2 % de son autonomie. Soit, potentiellement, 8 miles. Si vous ajoutez les 8 miles aux 391 miles mesurés par l’agence, vous obtenez, grosso modo, les 400 miles annoncés par Elon Musk. Il annonce vouloir repasser les tests après le confinement et assure que la Model S Long Range atteindra (ou dépassera) les 400 miles.

Dans un message envoyé à nos confrères de The Verge, l’EPA dément les déclarations du patron de Tesla et confirme que les tests se sont déroulés dans les conditions habituelles. L’agence se dit prête à en parler avec Tesla, comme elle le fait avec tous les autres constructeurs suite à des résultats en deçà des attentes.

Source : The Verge



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !